Envoyer un courriel à l'auteur
Audrey Duquette
Audrey
Duquette

(Rédactrice)
Table des matières

Tout savoir sur l’offre d’achat conditionnelle

Dernière modification: 2021/10/20 | Temps de lecture approximatif 6 mins

Si vous avez mis votre maison en vente, la prochaine étape consiste probablement à recevoir les offres d’achat d’individus souhaitant acquérir votre propriété. Mais saviez-vous qu’une promesse d’achat peut être assortie de conditions pouvant influer sur votre projet de vente ?

Une offre d’achat peut contenir différentes clauses conditionnelles pouvant retarder la vente de votre résidence, voire permettre à l’acheteur de se retirer de la transaction si celles-ci ne sont pas accomplies. Cela ne signifie pas pour autant que l’acheteur est libre de toute responsabilité et de tout engagement à votre égard.

Acheter une maison : l'offre d'achat conditionnelle

Promesse d’achat conditionnelle : ce qu’il faut savoir

La promesse d’achat est un document officiel qui engage l’acheteur à acquérir la propriété du vendeur si ce dernier accepte la proposition. Elle contient notamment le prix d’achat, ainsi que la date et l’heure à laquelle l’offre expirera. Elle peut aussi, dans certains cas, inclure des conditions à remplir par l’acheteur ou le vendeur préalablement à la conclusion de la transaction.

Si aucune condition n’est ajoutée au contrat et que le vendeur accepte l’offre, la promesse d’achat est alors applicable et la transaction peut être conclue. Dans le cas où une ou plusieurs conditions seraient incluses à la promesse d’achat, l’obligation de l’acquéreur de signer l’acte de vente est suspendue jusqu’à ce que les événements se réalisent.

L’acheteur est tout de même lié au vendeur par contrat. Tant que les conditions ne sont pas remplies, il n’est pas tenu de signer le contrat de vente. Toutefois, dès que les conditions se réalisent, celui-ci a l’obligation d’acheter la maison selon les modalités convenues dans la promesse d’achat.

Bien qu’on la retrouve dans toutes les transactions immobilières, la promesse d’achat peut être complexe. Que vous soyez acheteur ou vendeur, assurez-vous d’en connaitre toutes les particularités grâce à nos articles :

Conditions d'achat : l'inspection préachat

3 conditions souvent inscrites à la promesse d’achat

1. Condition d’inspection

Une des conditions les plus communément contenues dans une promesse d’achat concerne l’inspection de la propriété. Cela signifie que l’offre déposée par l’acheteur ne sera valable que si une inspection préachat est effectuée pour vérifier l’état de la demeure en vente.

L’acheteur fera alors appel à un inspecteur en bâtiment pour s’assurer que la maison est en bon état. Si l’inspection ne révèle aucun problème majeur, la condition sera considérée comme étant remplie et le processus d’acquisition pourra se poursuivre. À l’inverse, si l’inspecteur découvre des défauts potentiellement graves, l’acheteur pourra modifier son offre pour diminuer le prix d’achat ou la retirer entièrement.

L’inspection est une étape importante d’une transaction immobilière et ne devrait jamais être mise de côté. Découvrez pourquoi dans notre article 3 raisons de TOUJOURS faire une inspection préachat.

2. Condition de financement

La condition de financement est une autre clause importante pouvant être rajoutée à une offre d’achat. Lorsque l’acheteur intègre cette condition, celui-ci devra prouver qu’il est en mesure d’obtenir les fonds nécessaires à l’achat de la propriété avant de se porter officiellement acquéreur. Il devra recevoir une preuve de financement auprès du prêteur de son choix.

L’acheteur a préalablement eu une préapprobation hypothécaire ? Bien qu’il s’agisse d’une excellente initiative pour connaitre sa capacité d’emprunt, elle n’est pas suffisante à cette étape. L’individu intéressé devra obtenir un engagement hypothécaire en bonne et due forme indiquant le montant qui lui est consenti par l’institution financière pour acheter la propriété inscrite dans l’offre d’achat.

Sans cette preuve de financement, que ce soit pour cause de refus ou de dépassement des délais convenus, la promesse d’achat pourrait devenir nulle.

Les risques de renoncer à cette condition en tant qu’acheteur

En tant qu’acheteur, les conséquences financières pourraient être majeures en cas d’omission ou de rejet de cette condition. Si votre prêteur refuse de vous financer, vous ne pourrez pas conclure le contrat d’achat. Vous n’aurez évidemment pas les moyens d’acquérir la propriété souhaitée, mais vous pourriez également subir une poursuite pour dommages de la part du vendeur.

Dans le cas où l’institution financière accepterait de vous financer, mais vous offrirait un montant moins élevé que prévu, vous devrez payer la différence de prix de votre poche. Ce type de situation peut se produire lorsque l’évaluation de la propriété est plus basse que votre offre d’achat. Votre prêteur pourrait alors vous fournir le financement en fonction de son évaluation et non pas de la somme proposée pour l’acquisition.

Achat de maison : les conditions à inclure à la promesse d'achat

3. Condition de vente

Sauf si l’individu intéressé est un premier acheteur, la personne déposant l’offre d’achat risque fort probablement d’avoir elle-même une propriété à vendre avant de pouvoir en acheter une nouvelle. Elle peut alors proposer une promesse d’achat conditionnelle à la vente de sa propre résidence.

Les deux partis impliqués devront convenir d’un délai raisonnable pour permettre à l’acheteur de conclure la vente de sa maison et remplir la condition. Dans le cas où celui-ci ne parviendrait pas à se déposséder de sa propriété dans le temps convenu, l’offre d’achat pourrait être annulée.

Un délai de 60 à 90 jours est habituellement établi pour la réalisation de ce type de condition.

Les autres conditions

Les trois conditions mentionnées précédemment ne sont évidemment pas les seules pouvant être ajoutées à une offre d’achat. Outre celles-ci, un acheteur pourrait rendre sa promesse d’achat conditionnelle à l’analyse des matériaux de remblais afin de détecter s’il y a présence de pyrite ou de toute autre matière nuisible.

Dans le cas d’une copropriété, l’individu intéressé pourrait également inclure comme condition l’étude des états financiers du syndicat de copropriété. Bien qu’encore peu présente dans les promesses d’achat, il s’agit d’une excellente initiative de la part de l’acheteur, puisque l’examen des documents et des états financiers du syndicat permet de voir si celui-ci gère de manière efficace les finances de l’immeuble. Des finances bien gérées offriront une certaine tranquillité d’esprit au nouvel acquéreur, alors que le contraire pourrait être le signe d’éventuels problèmes.

Délai conditions offre d'achat

L’importance du délai assorti aux conditions

Que ce soit pour la condition de vente, de financement ou tout autre, il est primordial de s’assurer qu’elles soient accompagnées d’un délai pour leur accomplissement. En cas contraire, l’article 1501 du Code civil du Québec prévoit que «la condition qui n’est assortie d’aucun délai pour son accomplissement peut toujours être accomplie », sauf s’il devient certain que celle-ci ne peut pas se réaliser.

Pour le vendeur comme pour l’acheteur, il est donc important que les conditions mentionnées soient assorties d’un délai raisonnable. Cela évitera à l’acquéreur potentiel de se retrouver dans une situation hors de son contrôle et au propriétaire de retarder trop longtemps son projet de vente.

Peut-on empêcher la réalisation des conditions incluses à la promesse d’achat ?

Une fois l’offre d’achat conditionnelle établie, l’acheteur n’a pas le droit d’empêcher volontairement la réalisation de la condition pour se libérer du contrat. Un individu qui empêcherait l’accomplissement d’une condition, même s’il n’agit pas de mauvaise foi, ne pourrait plus s’en prévaloir. Le contrat serait alors validé comme si la condition avait été remplie.

Par exemple, si l’acheteur fait une promesse d’achat conditionnelle à la vente de sa résidence, mais qu’il retire par la suite celle-ci du marché ou décline toutes les propositions reçues pour ne pas la vendre, la loi donnera effet à la promesse d’achat. L’acquéreur devra acheter la propriété du vendeur comme convenu ou devoir le dédommager pour non-respect du contrat.

Une offre d’achat conditionnelle ne permet donc pas à l’acheteur de se soustraire de ses obligations comme bon lui semble. Il est lié au vendeur par un contrat légal que les deux partis doivent respecter et tenter au meilleur de leur capacité de mener à terme.

Votre maison est en vente et vous recevez de nombreuses promesses d’achat ? Vous recherchez la résidence de vos rêves, mais êtes confronté aux offres de plusieurs concurrents ? Gardez votre calme et consultez nos articles pour savoir comment bien gérer les offres multiples :

Vous avez un projet en immobilier ?

XpertSource.com peut vous aider dans vos démarches pour trouver un  courtier immobilier. En nous parlant de votre projet, nous vous mettrons gratuitement en relation avec les personnes-ressources adéquates. Vous n’avez qu’à remplir notre formulaire (en quelques minutes seulement) et vous pourrez être mis en contact avec des experts.

Vous voulez être mis en relation avec des professionnels en immobilier et obtenir des soumissions? Contactez-nous au 1 833 203-7768

Recherche par mots clés...



Trouvez votre professionnel immobilier

Remplissez le court formulaire pour trouver le professionnel que vous cherchez

Remplissez ce court formulaire

En soumettant votre projet, vous acceptez les termes du site.


Obtenez 3 mises en relation pour votre projet immobilier
Joindre un fichier

En soumettant votre projet, vous acceptez les termes du site.

Code fr
Nombre de demandes traitées depuis 60 jours
15300
Nombre d'experts dans notre réseau
2120
Délai moyen de notre réponse
1 heure