Envoyer un courriel à l'auteur
Audrey Duquette
Audrey
Duquette

(Rédactrice)
Table des matières

Quelle assurance choisir pour sa résidence secondaire ?

Dernière modification: 2021/10/20 | Temps de lecture approximatif 6 mins

La belle saison est à nos portes. Pour changer d’air et profiter pleinement de l’été, plusieurs voudront sans doute acquérir un chalet pour la première fois ou passer quelque temps dans la résidence secondaire qu’ils possèdent déjà. Mais saviez-vous qu’une résidence secondaire n’a pas les mêmes nécessités en matière d’assurance qu’une habitation principale ?

Qu’il s’agisse d’un chalet dans les bois, d’une maison sur le bord d’un lac ou de tout autre type de propriété, il est toujours recommandé d’avoir une assurance pour faire face à d’éventuels imprévus. Cette protection doit être suffisante et adaptée à vos besoins.

Une assurance standard pourrait ne pas convenir à votre résidence secondaire, en particulier si l’habitation demeure inoccupée une bonne partie de l’année. Le contrat d’assurance de votre second logis doit tenir compte non seulement de la valeur du bâtiment et des biens qui s'y trouvent, mais aussi de son utilisation.

Contrat d'assurance habitation

Quel type d’assurance choisir pour sa résidence secondaire ?

Alors que les assurances habitation « tous risques » sont généralement suggérées pour les résidences principales, les contrats d’assurance pour les résidences secondaires, les chalets ou les logements d’été sont habituellement à « risques désignés ». C’est-à-dire que seules les clauses incluses à votre contrat d’assurance seront couvertes par votre assureur. Tout ce qui n’est pas mentionné est exclu par défaut.

Les protections recommandées varieront évidemment d’une habitation à l’autre, en fonction de l’utilisation que vous en faites et des caractéristiques de la propriété. Ainsi, comme pour une habitation principale, l’âge, les commodités, l’état et l’emplacement du bâtiment auront un impact sur vos besoins en assurance et influenceront le montant de la prime que vous devrez payer.

Notez que les assurances pour les résidences secondaires ou saisonnières sont habituellement plus onéreuses. En effet, ces propriétés de villégiature représentent pour l’assureur un risque plus élevé, car elles sont généralement plus isolées et plus exposées aux sinistres.

Assurer son chalet en forêt

Résidence secondaire vs saisonnière

Lorsque vient le temps de magasiner pour une assurance, il est important de savoir ce qui distingue une résidence secondaire d’une résidence saisonnière. Bien qu’on ait tendance à les confondre, ces deux types d’habitation ont des besoins différents en matière d’assurance.

La résidence saisonnière

La résidence saisonnière est habitée de manière irrégulière, en fonction des saisons pendant lesquelles elle est accessible (de deux à trois saisons). Pour cette raison, l’assurance accordée à ce type de propriété est moins étendue que dans le cas d’une demeure habitée à l’année.

Dans la majorité des cas, une résidence saisonnière possède une couverture pour certains risques désignés, comme l’incendie, la foudre ou la grêle. Puisque ce type de protection ne couvre généralement pas le vol, le vandalisme, les fenêtres cassées ou le gel de tuyaux, vous devrez sans doute ajuster votre contrat pour ajouter des clauses ou prendre des mesures de prévention supplémentaires, tel que vidanger l’eau de la tuyauterie avant de condamner votre habitation pour l’hiver.

La résidence secondaire

Contrairement à la résidence saisonnière, la résidence secondaire est habitée régulièrement au cours de l’année, que ce soit toutes les fins de semaine, plusieurs jours par mois, plusieurs mois par an… Elle est accessible en toute saison et peut, dans certains cas, bénéficier d’une protection complète « tous risques ».

Les biens sur place sont-ils permanents ou temporaires ?

En plus de connaitre le type d’habitation qui s’applique à votre situation, il est aussi important de distinguer les objets qui sont temporairement sur place de ceux qui y sont en permanence. Ce n’est qu’ainsi que vous serez en mesure d’établir avec précision la valeur de l’assurance à laquelle vous devrez souscrire pour protéger vos avoirs.

Dans le cas des biens matériels temporairement sur place, sachez que ceux-ci seront couverts par l’assurance habitation de votre logis principal. L’assurance de votre résidence secondaire ou saisonnière ne comprend que les biens qui sont en permanence dans votre propriété.

Pour faciliter votre réclamation en cas de sinistre, il est souvent recommandé d’obtenir l’assurance de votre résidence secondaire auprès du même assureur que votre habitation principale. Évidemment, cette décision vous revient entièrement et vous pouvez choisir de prendre deux assureurs distincts. Gardez en tête qu’il est tout de même moins compliqué de traiter avec un seul assureur que de répartir l’indemnisation entre deux compagnies.

Coût assurance habitation résidence secondaire

Assurer sa résidence secondaire : est-ce simplement une question de valeur ?

Vous pensez que vous n’avez pas à souscrire à une assurance parce que votre résidence secondaire ou saisonnière ne contient aucun item de valeur ? Détrompez-vous. Même si votre habitation n’est qu’un tout petit chalet en bois rond sans réelle valeur, une couverture en responsabilité civile demeure une protection essentielle.

Un accident est vite arrivé. Vous devez donc prévoir les risques et être paré à toute éventualité. Une couverture en responsabilité civile s’avérerait d’un grand secours si quelqu’un devait se blesser sur votre propriété, si votre feu de camp venait à endommager le bâtiment du voisin ou si toute autre situation regrettable venait à survenir.

Même si vous ne souhaitez pas assurer votre propriété pour les biens qu’elle contient, prenez tout de même le temps de vous renseigner sur les différents types de protection offerts par votre assureur. Vous éviterez ainsi que votre lieu de villégiature se transforme en cauchemar.

L’impact de la location sur vos besoins en assurance

Si vous avez décidé de louer votre résidence saisonnière ou secondaire à une tierce personne, la première chose à faire est de contacter votre municipalité, car il se pourrait que les locations de fin de semaine ou de type « Airbnb » y soient interdites.

Contactez aussi votre assureur, car certaines protections pourraient devoir être modifiées pour être ajustées à votre nouvelle situation de locateur. Dans certains cas, votre assureur pourrait choisir d’augmenter le montant de votre prime pour pallier cette protection supplémentaire ou refuser de vous couvrir pour la location. Veillez donc à vous informer avant de concrétiser votre projet.

Conseils pour assurer son chalet

3 conseils pour choisir l’assurance de votre résidence secondaire

Vous avez besoin d’assurer votre résidence secondaire ou saisonnière, mais ne savez pas par où commencer ? Voici trois conseils pour vous aider à débuter vos recherches.

Faites une liste de vos besoins

Pour choisir la meilleure assurance pour votre situation, encore faut-il que vous soyez conscient de vos besoins. Contre quels risques voulez-vous absolument être protégé ? Voulez-vous la couverture la plus exhaustive possible ou souhaitez-vous plutôt assurer votre habitation uniquement contre quelques sinistres spécifiques ?

Réfléchissez aux risques les plus probables en fonction des caractéristiques de votre propriété. Par exemple, il pourrait être nécessaire d’assurer votre chalet contre les inondations s’il se situe au bord d’un lac, alors que cette protection pourrait être superflue pour une maison à flanc de montagne.

Consultez votre assureur

Il existe plusieurs options pour assurer votre résidence secondaire ou saisonnière. Parler directement avec votre assureur ou consulter un courtier en assurance peut vous faciliter la tâche afin de trouver le type de protection qui vous convient le mieux.

En connaissant vos besoins, vous pourrez discuter avec un professionnel qui, à son tour, vous proposera des produits d’assurance pouvant s’appliquer à votre situation. Si vous contactez l’assureur de votre habitation principale, celui-ci pourrait vous offrir des options vous permettant d’étendre votre assurance actuelle à votre résidence secondaire.

Magasinez votre assurance

Les propositions de votre assureur actuel ne vous intéressent pas ? Rien ne vous oblige à demeurer avec la même compagnie. Vous pouvez aller voir divers assureurs dans le but de comparer leurs produits et dénicher celui qui vous convient.

Magasiner son assurance est l’un des conseils les plus fréquemment recommandés. Pourtant, de nombreux Québécois ne le font toujours pas et choisissent la première option qui s’offre à eux, que ce soit par manque de temps ou de volonté.

Si vous ne souhaitez pas effectuer les recherches et les comparaisons par vous-même, faites appel à un courtier en assurance. Ces services sont entièrement gratuits et vous permettront de trouver rapidement l’assurance qui vous convient. Pour en savoir plus sur le rôle du courtier en assurance, consultez notre article dédié à ce sujet

Vous cherchez un courtier en assurance ?

XpertSource.com peut vous aider dans vos démarches pour trouver un courtier en assurance. En nous parlant de votre projet, nous vous mettrons gratuitement en relation avec les personnes-ressources adéquates. Vous n’avez qu’à remplir notre formulaire (en quelques minutes seulement) et vous pourrez être mis en contact avec des experts. 

Vous voulez être mis en relation avec des professionnels en immobilier et obtenir des soumissions? Contactez-nous au 1 833 203-7768

Recherche par mots clés...



Trouvez votre professionnel immobilier

Remplissez le court formulaire pour trouver le professionnel que vous cherchez

Remplissez ce court formulaire

En soumettant votre projet, vous acceptez les termes du site.


Obtenez 3 mises en relation pour votre assurance habitation
Joindre un fichier

En soumettant votre projet, vous acceptez les termes du site.

Code fr
Nombre de demandes traitées depuis 60 jours
15295
Nombre d'experts dans notre réseau
2120
Délai moyen de notre réponse
1 heure