Envoyer un courriel à l'auteur
Audrey Duquette
Audrey
Duquette

(Rédactrice)
Table des matières

Comment se préparer financièrement à l’achat d’une première maison

Dernière modification: 2021/08/20 | Temps de lecture approximatif 6 mins

Acheter une maison est un projet dispendieux, d’autant plus que les prix ne cessent d’augmenter depuis la dernière année. Et parce qu’il est impossible au Québec d’acquérir une propriété sans un apport financier minimal, cela signifie qu’il vous faudra économiser sur une longue période pour accumuler le montant nécessaire à votre mise de fonds.

L’effort financier requis pour acheter une propriété s’accentue avec les années qui passent. La mise de fonds représente plusieurs milliers de dollars, parfois même plusieurs dizaines de milliers de dollars, en fonction du prix d’achat de la propriété désirée. Pour les premiers acheteurs, il n’est pas toujours évident de savoir par où commencer pour mettre suffisamment d’argent de côté pour leur projet en immobilier.

Vous avez besoin de conseils pour vous préparer financièrement à l’achat de votre première maison ? En voici quelques-uns pour vous aider.

Achat d’une première maison : 7 conseils pour se préparer financièrement

Jeune couple se faisant conseiller

1. Consultez un conseiller financier pour votre projet d’achat

Un des meilleurs réflexes que vous pouvez avoir lorsque vient le temps de préparer un important projet comme l’achat d’une propriété consiste à consulter un conseiller financier. Le rencontrer au début de votre processus, avant même de vous lancer dans la recherche de votre future maison, est une sage décision qui vous permettra de mieux orienter vos démarches par la suite.

En faisant l’analyse de votre situation financière, celui-ci pourra vous faire des recommandations afin de vous permettre de réaliser votre projet, d’améliorer votre dossier de crédit, de réduire vos dettes, etc. Il pourra ainsi vous aider à mettre en place une stratégie d’épargne dans le but d’accumuler votre mise de fonds. 

2. Faites un budget réaliste et précis

Une fois que vous aurez fait le portrait de votre situation financière avec votre conseiller financier, établissez un budget pour préparer votre projet d’achat. Soyez réaliste et tentez d’être le plus précis possible dans les coûts que vous aurez à assumer pour devenir propriétaire.

Commencez par penser au montant que vous souhaiteriez donner comme mise de fonds. Le prix de votre future résidence déterminera le montant minimal qu’il vous faudra accumuler. Prévoyez au moins 5 % du prix d’achat pour une maison de moins de 500 000 $. Bien que cela puisse paraitre peu, ce pourcentage équivaut à 17 500 $ pour une demeure de 350 000 $. Il s’agit d’une somme importante à mettre de côté, d’autant plus qu’elle ne sera pas la seule dont vous devrez vous acquitter.

En effet, en plus de prendre en considération le montant de la mise de fonds, vous devrez également établir votre budget en fonction des nombreux autres frais à payer, sans compter les coûts de la vie quotidienne, de déménagement, de branchement aux services, d’achat de nouveaux meubles, etc. Prévoyez au moins 1,5 % de liquidités supplémentaires pour être en mesure de faire face à tous ces coûts ou plus si vous le pouvez. Sans cette réserve financière, les banques pourraient juger votre situation trop risquée et refuser de vous accorder un prêt hypothécaire.

Cartes de crédit dans une poche

3. Réduisez vos dettes

Avant même de mettre de l’argent de côté, commencez par diminuer vos dettes le plus possible, en particulier si vous en avez accumulé plusieurs. Cela fera en sorte d’améliorer votre dossier de crédit, un facteur important à considérer lorsque vient le temps de faire un emprunt hypothécaire.

Une fois vos dettes payées, il sera plus facile d’épargner et de constituer votre mise de fonds. Vos finances personnelles auront également meilleure mine auprès des institutions prêteuses, qui seront plus enclines à accepter votre demande. À l’inverse, la présence de dettes associées à votre dossier pourrait refroidir l’ardeur de certains prêteurs, qui pourraient refuser de vous accorder l’emprunt demandé ou vous offrir de moins bonnes conditions.

Régler vos dettes vous donnera un coup de pouce pour votre demande de prêt hypothécaire. Mais réduire ses dettes, ce n’est pas seulement payer celles que vous avez déjà. Cela signifie également que vous devrez éviter d’en contracter de nouvelles, ce qui requiert généralement que vous changiez vos habitudes de consommation.

4. Changez vos habitudes de consommation pour économiser

Pour vous préparer financièrement à l’achat d’une propriété, il y a de fortes chances que vous deviez changer quelques-unes de vos habitudes pour être en mesure de mettre de l’argent de côté. Pour vous faciliter la tâche, donnez-vous de petits objectifs mensuels. Cela vous permettra d’atteindre votre but sans avoir l’impression d’être dépassé par la situation.

En plus d’utiliser avec précaution le crédit, tentez de limiter les dépenses superflues. Revoyez vos priorités et analysez vos sorties d’argent : pouvez-vous en réduire quelques-unes ? Par exemple, limitez les activités payantes, diminuez le nombre de repas au restaurant, désabonnez-vous de quelques services en ligne, n’achetez de nouveaux vêtements qu’en cas de nécessité… Ce n’est pas non plus le temps d’acquérir le dernier modèle automobile de l’année ou de partir en voyage !

Pourquoi ne pas profiter des économies que vous avez faites en refusant un achat pour transférer le même montant dans vos épargnes ? Gardez en tête que, plus vous coupez dans vos dépenses, plus vous réussirez à accumuler rapidement la somme requise pour votre mise de fonds et pour le paiement des frais connexes.

Investissement d'argent

5. Apprenez à épargner

Épargner n’est pas toujours facile, en particulier lorsque vous le faites de manière volontaire et irrégulière. Cela demande de la discipline et de la rigueur qui peuvent aisément être perdues dans la vie mouvementée de tous les jours. Il existe toutefois des solutions pour simplifier votre épargne.

Vous pourriez par exemple opter pour l’épargne automatique, qui consiste à prélever automatiquement un certain montant de vos revenus ou d’un compte bancaire afin d’être placé dans un REER ou un compte d’épargne. De cette manière, vous verrez la somme de vos économies augmenter graduellement, sans effort supplémentaire de votre part.

Même lorsque vient le temps d’épargner, il est important de respecter votre capacité financière. Un tout petit montant prélevé de manière automatique peut faire une grande différence sur la somme de vos liquidités à long terme. Il n’y a pas de montant trop petit pour économiser !

6. Soyez rigoureux dans vos objectifs

Selon l’APCIQ, il faut cinq ans en moyenne pour économiser la mise de fonds minimale pour l’achat d’une première maison. Ainsi, accumuler la somme nécessaire à l’acquisition d’une propriété relève plus d’un marathon que d’un sprint. Il s’agit d’un effort de longue haleine.

Il ne suffit pas de vous fixer un objectif pour que celui-ci soit atteint comme par magie. Vous devrez sans doute multiplier les efforts pendant plusieurs mois avant d’avoir amassé assez de capital pour votre achat en immobilier. Gardez en tête que tout écart ou exception que vous ferez à vos propres objectifs financiers risque de retarder votre projet.

Conservez votre cible en vue et n’hésitez pas à revoir votre plan financier pour l’adapter à votre situation si celle-ci change.

Clé dans des mains

7. Profitez des subventions pour l’accès à la propriété

Qui n’a pas besoin d’un petit coup de pouce financier pour acquérir une première maison ? Lors d’un investissement d’une telle importance, il est tout à fait normal de vouloir obtenir le plus d’aide possible. Sachez qu’il y a de nombreuses options qui pourraient vous soutenir dans la réalisation de votre projet.

En effet, les gouvernements du Québec et du Canada ont tous deux mis en place plusieurs programmes d’aide financière pour faciliter l’accès à la propriété des nouveaux propriétaires ou des plus expérimentés. Il existe entre autres des crédits d’impôt qui vous permettent de recevoir un allégement fiscal à la suite de l’achat d’une première résidence. Le RAP, qui vous permet d’utiliser vos REER pour votre mise de fonds, est d’ailleurs l’un des programmes gouvernementaux parmi les plus connus pour les nouveaux propriétaires.

En plus de l’aide gouvernementale, plusieurs municipalités du Québec ont également mis en place divers programmes pour soutenir les individus dans leur achat immobilier. C’est notamment le cas des villes de Montréal, Québec et Sherbrooke, mais elles ne sont pas les seules. Prenez le temps de vous informer auprès de votre municipalité avant de concrétiser votre projet afin de connaitre les aides et subventions pour l’accès à la propriété auxquelles vous pourriez être admissible.

N’oubliez pas : l’achat d’une maison est un projet qui se planifie. Vous devez non seulement vous assurer d’avoir assez d’argent pour l’acquisition de votre future résidence, mais vous devez aussi avoir un plan financier à long terme. Être propriétaire nécessite d’avoir les reins solides pour être en mesure de pallier les imprévus et les rénovations éventuelles, sans devoir négliger les autres paiements.

En cas d’incertitude financière, réévaluez votre projet. Vous pourriez par exemple attendre encore quelques mois ou quelques années, le temps d’améliorer votre situation financière. Vous pourriez aussi revoir vos ambitions à la baisse si la maison que vous désirez n’est pas à votre portée, même si cela signifie de devoir acheter une résidence plus petite d’abord pour vous permettre d’acquérir celle de vos rêves plus tard.

Lorsque vous serez prêt à réaliser votre projet d’achat, n’oubliez pas d’obtenir une préapprobation hypothécaire pour connaitre exactement votre capacité d’emprunt et de vous entourer d’experts en immobilier pour vous conseiller.

Photo de couverture : Freepik

Vous cherchez des experts en immobilier ?

XpertSource.com peut vous aider dans vos démarches pour trouver un  courtier immobilier et un courtier hypothécaire. En nous parlant de votre projet, nous vous mettrons gratuitement en relation avec les personnes-ressources adéquates. Vous n’avez qu’à remplir notre formulaire (en quelques minutes seulement) et vous pourrez être mis en contact avec des experts.

Vous voulez être mis en relation avec des professionnels en immobilier et obtenir des soumissions? Contactez-nous au 1 833 203-7768

Recherche par mots clés...



Trouvez votre professionnel immobilier

Remplissez le court formulaire pour trouver le professionnel que vous cherchez

Remplissez ce court formulaire

En soumettant votre projet, vous acceptez les termes du site.


Obtenez 3 mises en relation pour votre projet d'achat en immobilier
Joindre un fichier

En soumettant votre projet, vous acceptez les termes du site.

Nombre de demandes traitées depuis 60 jours
14180
Nombre d'experts dans notre réseau
2065
Délai moyen de notre réponse
1 heure