Envoyer un courriel à l'auteur
Audrey Duquette
Audrey
Duquette

(Rédactrice)
Table des matières

Hypothèque : 10 trucs pour économiser

Dernière modification: 2021/11/10 | Temps de lecture approximatif 4 mins

Pour beaucoup de Québécois, l’hypothèque est la dette la plus importante de leur vie. Ce n’est donc pas étonnant que plusieurs cherchent une manière d’économiser sur leurs frais hypothécaires.

Mais alors qu’il peut être complexe de réduire à la source le montant de l’hypothèque que vous aurez à payer, il existe plusieurs trucs et astuces pour vous permettre de diminuer la somme des intérêts qui s’accumuleront. En voici quelques-uns.

Comment réduire ses frais hypothécaires?

1. Offrir une mise de fonds plus élevée

La première démarche que vous pouvez tenter d’entreprendre pour réduire le coût d’hypothèque que vous aurez à payer est d’augmenter le montant de votre mise de fonds. Bien évidemment, vous devez respecter vos limites financières. Toutefois, sachez que, plus votre versement initial sera élevé, moins votre prêt et ses intérêts seront importants. Ça vaut la peine d’y penser !

panier_Hypothèque : 10 trucs pour économiser_XpertSource

2. Magasiner son hypothèque

Quelle que soit la mise de fonds que vous fournirez, un des meilleurs trucs pour économiser sur votre hypothèque consiste à magasiner les conditions auprès de plusieurs prêteurs. Cela vaut d’ailleurs pour votre période de renouvellement hypothécaire.

Alors, sortez vos talents de négociateur et obtenez des soumissions de diverses institutions financières. Vous serez particulièrement en position favorable pour négocier si vous avez une bonne cote et un bon dossier de crédit.

Vos talents de négociateur sont limités ? Faire affaire avec un courtier hypothécaire peut grandement vous simplifier la vie. Grâce à ces connaissances et ses nombreux contacts auprès des banques, celui-ci sera en mesure de trouver les meilleures conditions hypothécaires pour vous.

3. Choisir une période d’amortissement plus courte

Plus vous rembourserez le montant de votre hypothèque rapidement, moins vous payerez d’intérêt sur votre prêt. Vous éviterez ainsi une somme importante en frais accumulés.

Vous devrez d’abord évaluer la situation en fonction de vos moyens, car un amortissement plus court signifie des versements plus élevés. Mais diminuer la période de remboursement de seulement quelques années peut vous faire épargner des milliers de dollars. Si vous pouvez vous le permettre, il peut s’agir d’une bonne manière d’économiser à long terme.

Ainsi, optez pour une hypothèque de 20 ans au lieu de 25 ans. Les économies seront encore plus importantes si vous avez la possibilité de contracter un prêt pour une période de 15 ans ou moins.

4. Accélérer la fréquence des versements

Plutôt que de vous satisfaire de versements mensuels, vous pourriez opter pour des paiements hypothécaires bihebdomadaires ou hebdomadaires accélérés. En augmentant la fréquence de vos versements de cette façon, vous serez en mesure de rembourser une plus grande partie de votre hypothèque par année. Vous accumulerez donc moins d’intérêts qu’en vous contentant d’un seul paiement par mois.

maison neuve_Hypothèque : 10 trucs pour économiser_XpertSource

5. Conserver le même versement lors d’une baisse du taux d’intérêt

Vous renouvelez votre hypothèque et votre prêteur vous offre un taux d’intérêt plus bas ? Il s’agit d’une excellente nouvelle ! Mais plutôt que d’en profiter pour réduire le coût de vos paiements, vous pourriez choisir de continuer de verser le même montant. Ce faisant, votre rythme de remboursement sera plus élevé. Vous terminerez de rembourser plus rapidement et sauverez bien des frais.

6. Augmenter le montant des paiements

Si votre budget vous le permet, vous pourriez choisir d’augmenter le montant de vos versements réguliers. Cela ne vous fera pas économiser à court terme, puisque vos paiements seront plus généreux, mais vous économiserez, encore une fois, de nombreux frais d’intérêt à long terme.

Une simple augmentation de quelques dollars dans vos versements peut faire une grande différence à la fin de votre période de remboursement. Ainsi, si votre paiement bihebdomadaire est de 527 $, vous pourriez décider de l’arrondir à 550 $. Cette différence de 23 $ n’affecte pas de manière drastique votre portefeuille, mais vous permet tout de même de rembourser quelques centaines de dollars de plus par année.

7. Faire des paiements forfaitaires

Vous obtenez un remboursement d’impôt inattendu ? Vous recevez un bonus à votre travail ? Vous pourriez décider de réinvestir le montant obtenu dans votre hypothèque, en faisant un versement forfaitaire.

Avant de prendre une telle décision, vérifiez d’abord les modalités de votre contrat. Votre institution financière peut vous imposer une limite pour les remboursements forfaitaires. Il vous faudra considérer cela pour ne pas être pénalisé.

discussion_Hypothèque : 10 trucs pour économiser_XpertSource

8. Éviter de payer l’assurance prêt hypothécaire en double

L’assurance prêt hypothécaire est une protection pour votre prêteur. Vous devez nécessairement y souscrire si votre mise de fonds est inférieure à 20 % du prix d’achat de la propriété que vous voulez acquérir.

Si, après quelque temps, vous décidez de changer d’institution financière, il se pourrait que votre nouveau prêteur exige lui aussi que vous payiez une prime d’assurance. Renseignez-vous toutefois sur les alternatives qui pourraient vous éviter de devoir vous acquitter de cette prime d’assurance à nouveau.

Vous pourriez par exemple demander à votre ancien prêteur le numéro de certificat d’assurance que vous aviez déjà obtenu, dans le cas où le montant et la période d’amortissement de votre prêt n’augmentent pas. Vous pourriez alors éviter de devoir payer une nouvelle prime d’assurance.

Renseignez-vous également sur les options de transférabilité de l’assurance prêt hypothécaire, comme dans le cas de celle fournie par la SCHL.

9. Limiter les frais de pénalité

Que ce soit par volonté de rembourser plus rapidement votre hypothèque ou de mettre fin à votre contrat avec votre prêteur, renseignez-vous sur les frais de pénalités qui pourraient s’appliquer si vous décidez d’aller de l’avant avec ces démarches. Vérifiez s’il y a une possibilité d’éviter ces frais de pénalité ou de les limiter.

10. Se prendre à l’avance

Que ce soit pour une première hypothèque ou pour renouveler celle déjà en cours, évitez de vous prendre à la dernière minute. En négociant les modalités de votre contrat à l’avance, vous mettrez toutes les chances de votre côté de trouver les meilleures conditions et le meilleur taux hypothécaire.

La plupart des institutions financières vous permettent de magasiner votre hypothèque 3 mois d’avance ou plus. Certaines vous permettent même de profiter du taux le plus avantageux entre celui que vous aviez préalablement magasiné et celui en vigueur au moment de la prise de votre prêt. Vous avez donc tout à gagner de vous y prendre d’avance.

Photo de couverture : Freepik

Vous cherchez un expert en hypothèque? 

XpertSource.com peut vous aider dans vos démarches pour trouver un courtier hypothécaire. En nous parlant de votre projet, nous vous mettrons gratuitement en relation avec les personnes-ressources adéquates. Vous n’avez qu’à remplir notre formulaire (en quelques minutes seulement) et vous pourrez être mis en contact avec des experts.  

Vous voulez être mis en relation avec des professionnels en immobilier et obtenir des soumissions? Contactez-nous au 1 833 203-7768

Recherche par mots clés...



Trouvez votre professionnel immobilier

Remplissez le court formulaire pour trouver le professionnel que vous cherchez

Remplissez ce court formulaire

En soumettant votre projet, vous acceptez les termes du site.


Obtenez 3 mises en relation pour votre recherche d'un courtier hypothécaire
Joindre un fichier

En soumettant votre projet, vous acceptez les termes du site.

Code fr
Nombre de demandes traitées depuis 60 jours
16817
Nombre d'experts dans notre réseau
2152
Délai moyen de notre réponse
1 heure