Envoyer un courriel à l'auteur
Audrey Duquette
Audrey
Duquette

(Rédactrice)
Table des matières

Les types de propriétés au Québec : bungalow, cottage, split-level et compagnie

Dernière modification: 2021/09/07 | Temps de lecture approximatif 5 mins

Maison à paliers, cottage, semi-détaché, bungalow… Si vous avez récemment consulté les annonces immobilières, il se peut que vous ayez croisé l’une ou l’autre de ces appellations sans savoir exactement à quoi elles faisaient référence.

Dans le cadre de nos articles, nous faisons très souvent appel aux termes généraux de « maison » ou « propriété », mais il existe en fait de nombreux types d’habitations, chacune possédant des caractéristiques architecturales qui leur sont propres. La plupart d’entre elles peuvent d’ailleurs être désignées sous plus d’un nom, ce qui rend la distinction parfois complexe.

Pour vous aider à différencier les types d’habitation, voici un bref lexique des termes que vous pourriez rencontrer dans vos recherches de propriété.

Quels sont les différents types de propriétés au Québec ?

Maison plain-pied brune

Bungalow ou plain-pied

Le bungalow québécois d’aujourd’hui, aussi connu sous le nom de plain-pied, est l’un des types de propriétés faisant généralement partie de la catégorie des maisons unifamiliales. Il s’agit d’une habitation qui ne possède qu’un seul étage et, la plupart du temps, un sous-sol. Une longue façade parallèle à la rue ainsi qu’une forme rectangulaire sont les caractéristiques qu’on associe principalement à ce type d’habitation.

Il existe plusieurs variations du bungalow, d’apparence plus modeste ou plus luxueuse, alors que ces maisons étaient plus particulièrement associées à la classe moyenne il y a quelques décennies. En effet, entre les années 1950 et 1970, le bungalow était l’habitation typique des nouvelles banlieues et le symbole de l’étalement urbain.

Bien que le terme « bungalow » soit de consonance anglophone, l’Office québécois de la langue française (OQLF) accepte son utilisation pour désigner la maison de plain-pied de l’architecture québécoise. Attention toutefois à ne pas confondre « plain-pied » avec l’épellation erronée « plein-pied ».

Le saviez-vous ?

Le mot « bungalow » est en fait une adaptation anglaise du mot hindi « bangalo » ou « baangla » en référence à une petite hutte basse. Au XIXe siècle, il était utilisé pour désigner une maison indienne basse ou plus largement, un pavillon simple habité temporairement.

Grand split-level brun

Split-level ou maison à paliers

Le split-level est lui aussi souvent assimilé à la catégorie des maisons unifamiliales. Il se différencie du bungalow par la disposition de ces pièces sur plusieurs niveaux. Le split-level peut comporter des paliers latéraux ou situés à l’arrière de la propriété, ce qui lui vaut parfois le surnom anglais de « back-split ».

En termes francophones, le split-level est connu sous le nom de maison à paliers. Ce titre, ainsi que celui de maison à demi-niveaux, est d’ailleurs recommandé par l’OQLF.

Une maison à paliers est donc une résidence dont l’espace habitable est réparti sur plus d’un niveau. Les différents niveaux, qui ne sont pas des étages à proprement parler, sont reliés entre eux par seulement quelques contremarches. Les pièces d’une maison à paliers sont ainsi réparties à des hauteurs décalées.

L’entrée principale de ce type d’habitation s’ouvre souvent sur un palier d’escalier qui permet d’accéder au palier du haut ou du bas. Il est généralement possible d’avoir une bonne vue de l’intégralité de la demeure depuis cet angle.

Vieux cottage en pierre et en brique

Cottage ou maison à étages

Au Québec, le nom de cottage est parfois utilisé pour désigner une maison individuelle à étages (généralement deux), qu’elle comporte ou non un sous-sol. Toutefois, le terme, qui provient originellement de la culture anglo-saxonne, devrait être réservé pour faire référence à un style de maison de campagne typiquement anglaise.

Au Royaume-Uni, le cottage était une résidence au toit de chaume. L’habitation possédait un deuxième étage pour y loger les familles nombreuses. L’expression s’est par la suite étendue, dans la culture nord-américaine, pour désigner toute maison ayant un étage au-dessus du rez-de-chaussée.

L’appellation peut porter à confusion à cause des différents sens qui lui sont attribués. C’est pourquoi, si on souhaite faire référence à une maison individuelle, il est préférable d’utiliser les termes de maison à étages ou maison à deux étages et de réserver le mot « cottage » pour les demeures typiquement anglaises.

Le saviez-vous ?

Un cottage anglais est en fait un chalet, une petite maison de campagne ou une résidence estivale plutôt qu’une habitation permanente, comme c’est parfois le cas au Québec.

Maison jumelée en brique rouge

Semi-détaché ou jumelé

Le semi-détaché, jumelé ou maison jumelée, fait référence à un bâtiment comportant deux habitations séparées par un mur mitoyen. On peut l’imager comme deux maisons individuelles qui auraient été collées l’une à l’autre. La plupart du temps, les espaces habitables sont du même modèle et de la même dimension, mais il peut aussi arriver que ce ne soit pas le cas.

Une maison jumelée peut avoir la forme de plusieurs types de propriétés. Elle peut ainsi être composée de deux maisons plain-pied, deux maisons à étages, etc.

Si devenir propriétaire d’un semi-détaché vous intéresse, consultez notre article Semi-détaché et maison jumelée : 7 choses à savoir avant d’acheter.

Maisons en rangée

Maison de ville ou en rangée

Lorsque plus de deux bâtiments unifamiliaux sont contigus et séparés par des murs mitoyens, il est question de maison de ville ou en rangée. Chaque logement de ce type de propriété possède sa propre entrée privée vers la rue.

Comme les jumelés, les maisons en rangée sont souvent construites avec le même style architectural. Elles peuvent également prendre la forme de bungalows ou de maisons à étages.

Le saviez-vous ?

Selon l’OQLF, l’expression « maison de ville » devrait être évitée au profit de « maison en rangée ». Cette première dénomination est en fait un calque de l’anglais town house et peut parfois être interprétée comme l’opposé d’une maison de campagne, ce qui n’est pas le cas.

Immeuble à condos blanc

Condo

Bien que ce terme soit beaucoup plus connu que les précédents, il est tout de même intéressant de s’y attarder. Dans le langage populaire, on parle presque automatiquement de condo pour désigner une copropriété, même s’ils ne sont pas les seules copropriétés existantes.

Un condo peut être écrit comme une suite privative ou plus simplement un appartement situé dans un immeuble détenu en copropriété. L’individu est donc propriétaire de sa partie privative, contrairement à un appartement contenu dans un bâtiment locatif.

Les condos sont l’exemple par excellence d’une copropriété divise. Si acquérir un condo vous intéresse, n’hésitez pas à consulter nos différents articles sur ce type de copropriété. En voici quelques-uns :

Plex blanc avec grands balcons

Plex (duplex, triplex, quadruplex)

Le plex est un terme générique désignant des bâtiments qui comportent plusieurs unités locatives, lesquelles sont superposées sur plus d’un étage. Pour davantage de précision, des noms sont attribués en fonction du nombre de logements contenus dans l’immeuble : duplex (deux logements), triplex (trois logements), quadruplex (quatre logements) et multiplex (cinq logements ou plus).

Chacun des logements possède sa propre entrée. Le bâtiment est généralement détenu par un même propriétaire, qui peut habiter une des unités ou toutes les louer pour ne demeurer que le gestionnaire d’immeuble.

Maintenant que vous en savez un peu plus sur les différents types d’habitations disponibles au Québec, avez-vous une préférence ? Peu importe quelle sera votre prochaine résidence, XpertSource.com peut vous aider à trouver les experts qu’il vous faut pour réussir votre projet en immobilier.

Vous cherchez des experts pour votre projet en immobilier ?

XpertSource.com peut vous aider dans vos démarches pour trouver un  expert en immobilier. En nous parlant de votre projet, nous vous mettrons gratuitement en relation avec les personnes-ressources adéquates. Vous n’avez qu’à remplir notre formulaire (en quelques minutes seulement) et vous pourrez être mis en contact avec des experts.  

Vous voulez être mis en relation avec des professionnels en immobilier et obtenir des soumissions ? Contactez-nous au 1 833 203-7768

Recherche par mots clés...



Trouvez votre professionnel immobilier

Remplissez le court formulaire pour trouver le professionnel que vous cherchez

Remplissez ce court formulaire

En soumettant votre projet, vous acceptez les termes du site.


Obtenez 3 mises en relation pour votre projet immobilier
Joindre un fichier

En soumettant votre projet, vous acceptez les termes du site.

Nombre de demandes traitées depuis 60 jours
14185
Nombre d'experts dans notre réseau
2065
Délai moyen de notre réponse
1 heure