Table des matières
Envoyer un courriel à l'auteur
Audrey Duquette
Audrey Duquette

Un marché immobilier plus dynamique attendu au printemps

#Actualités immobilières

Dernière mise à jour : 2024-01-16 15:50:33

Pour plusieurs, l’année 2023 n’a pas été de tout repos. Le marché immobilier a notamment connu de nombreuses perturbations, qui ont contribué à ralentir le secteur à la grandeur de la province. Mais la situation pourrait bien changer au retour du printemps.

En effet, certains spécialistes prédisent que le marché pourrait se réactiver à la fin de l’hiver, en même temps que l’arrivée des températures plus clémentes. Coup d’œil sur la situation.

2023 : une année plus difficile sur le marché immobilier

Rares sont ceux qui n’ont pas subi de contrecoups sur le marché immobilier l’an dernier. Les propriétaires ont senti plus que jamais l’effet des hausses consécutives des taux d’intérêt, les acheteurs ont vu s’éloigner leur rêve d’accession à la propriété… Même les commerçants et les locataires ont subi une année difficile.

Les chiffres concernant le secteur résidentiel démontrent d’ailleurs un ralentissement du marché. Pour l’année 2023, les ventes résidentielles ont reculé de 13 % au Québec par rapport à 2022 pour s’élever à 75 853, selon les données relevées par l’APCIQ (Association professionnelle des courtiers immobiliers du Québec). Le niveau d’activité a ainsi été légèrement inférieur à la moyenne historique.

Un recul a été observé dans toutes les catégories de propriétés, que ce soit les unifamiliales (-10 %), les copropriétés (-15 %) ou les plex de deux à cinq logements (-21 %).

Selon l’APCIQ, deux facteurs peuvent expliquer, en partie, cette diminution de l’activité immobilière : l’espoir d’une baisse des taux d’intérêt, prévue pour cette année, et le climat d’incertitude économique. Ces deux aspects financiers auraient en effet rendu les acheteurs plus hésitants et les auraient poussés à retarder leur projet en attente de meilleures conjectures.

Un phénomène semblable a également été observé chez les vendeurs qui, voyant la demande diminuer, ont remis à plus tard leur projet de vente, malgré un marché qui leur est toujours favorable.

Courtier immobilier donnant la clé d’une maison à un acheteur

Les acheteurs seront-ils de retour au printemps?

Les conditions du marché pourraient toutefois évoluées lors du retour du printemps, selon l’analyse de la firme Royal LePage. C’est en effet à cette période que certains observateurs du marché estiment que la Banque du Canada pourrait procéder à une première baisse de son taux directeur.

Si cela devait se produire, les individus souhaitant se lancer sur le marché pourraient être davantage rassurés de la situation économique et choisir de réaliser leur projet. Même sans diminution comme telle, une plus grande certitude face à l’avenir pourrait convaincre plusieurs acheteurs d’entamer leur processus d’acquisition.

Certains courtiers immobiliers ont même déjà observé une hausse de la demande en ce début d’année, signe que les acheteurs potentiels sont en reconnaissance et attendent les conditions plus favorables qui pourraient se pointer au cours des prochains mois.

Après un ralentissement à la fin 2023 et au début 2024, les ventes résidentielles devraient donc connaitre un dynamisme renouvelé. Il convient toutefois de préciser que, malgré la reprise printanière que plusieurs entrevoient, l’activité ne devrait pas être aussi vigoureuse que celle vécue en 2021, qui était pour le moins exceptionnelle.

Les acheteurs expérimentés plus avantagés

Les jeunes ménages sont les premiers à avoir subi les répercussions des hausses importantes de prix dans certains marchés depuis le début de la pandémie. Pour plusieurs d’entre eux, leur rêve d’accession à la propriété est devenu de plus en plus inaccessible, tant en raison du coût que des conditions de prêt auxquelles ils ne sont pas en mesure de se qualifier.

Les acheteurs expérimentés ont ainsi pris le relais, soutenus par leur capacité financière et la hausse de valeur de leur propriété. Ceux-ci pourraient d’ailleurs de nouveau occuper une grande part du marché en 2024.

Toutefois, cela a un impact direct sur l'état du marché, comme le souligne l’APCIQ dans son communiqué du début d’année : 

« La réduction du bassin de premiers acheteurs qui peut se qualifier contribue à enrailler la chaine transactionnelle. Pour qu’un marché soit fluide, il faut un nombre suffisant de premiers acheteurs. »

Maison en vente sur le marché immobilier

Les prix des propriétés pourraient de nouveau augmenter

L’année 2024 devrait donc être marquée par un retour des acheteurs sur le marché immobilier. Mais une augmentation de la demande pourrait également contribuer à l’augmentation des prix des propriétés.

En effet, en raison de la pénurie de logements partout au pays et d’une concurrence accrue, les prix des maisons et autres catégories d’habitation pourraient être stimulés à la hausse. L’abordabilité pourrait donc de nouveau en prendre un coup.

Précisions que, selon les calculs de la Société canadienne d’hypothèques et de logements (SCHL), la province accuse un déficit de 860 000 à près de 1,09 million de logements d’ici 2030. Cet écart faramineux devra être comblé si on souhaite rétablir l’équilibre sur le marché.

Selon Dominic St-Pierre, vice-président et directeur général, Royal LePage, région du Québec, les taux d’intérêt hypothécaires élevés semblent ainsi être le « principal facteur qui retient présentement une escalade du prix des propriétés, compte tenu de l’offre de logements qui demeure extrêmement faible ».

Une diminution de ceux-ci pourrait donc contribuer à ramener les acheteurs sur le marché, mais, par le fait même, à augmenter de nouveau les prix.

Le marché immobilier de 2024 promet donc d’être fort intéressant à observer. 

Vous avez un projet immobilier en 2024?

XpertSource.com peut vous aider dans vos démarches pour trouver un  courtier immobilier. En nous parlant de votre projet, nous vous mettrons gratuitement en relation avec les personnes-ressources adéquates. Vous n’avez qu’à remplir notre formulaire (en quelques minutes seulement) et vous pourrez être mis en contact avec des experts.

Vous voulez être mis en relation avec des professionnels en immobilier et obtenir des soumissions? Contactez-nous au 1 833 203-7768



Trouvez votre professionnel immobilier

Remplissez le court formulaire pour trouver le professionnel que vous cherchez

Remplissez ce court formulaire

En soumettant votre projet, vous acceptez les termes du site.


Trouvez un expert qualifié selon vos besoins - (Recevez 3 soumissions)