Table des matières
Envoyer un courriel à l'auteur
Audrey Duquette
Audrey Duquette

Changement d’emploi : les impacts sur votre demande de prêt hypothécaire

#Courtier hypothécaire #Questions financières

Dernière mise à jour : 2022-09-21 16:05:04

Vous venez tout juste de décrocher un nouvel emploi et souhaitez contracter une hypothèque? Vous êtes en processus d’approbation et pensez changer d’employeur? Voilà deux exemples de situations qui sont loin d’être optimales pour obtenir l’hypothèque désirée.  

Évidemment, certains événements sont hors de votre contrôle, par exemple si votre patron décide de vous licencier. Mais sachez que toute modification à votre situation financière affectera votre demande de prêt. Cela inclut donc le fait de changer d’emploi, et ce même si votre nouveau poste améliore vos conditions.  

Pouvez-vous changer d’emploi pendant l’achat d’une maison?

Sans aucun doute, le meilleur moment pour acquérir une propriété et contracter un prêt hypothécaire, c’est lorsque vos finances sont stables. Il s’agit d’ailleurs d’un aspect d’une grande importance pour les institutions prêteuses qui évalueront votre requête. 

Évidemment, obtenir un nouvel emploi avant ou en cours de processus ne vous disqualifiera pas nécessairement auprès des prêteurs. Mais cela pourrait rendre votre approbation plus complexe ou diminuer la qualité de vos conditions de prêt.  

Il est donc dans votre propre intérêt de conserver votre travail si vous planifiez demander une hypothèque sous peu, et ce même si vous souhaitez quitter pour un poste mieux rémunéré. En effet, même dans ce cas, vous serez probablement soumis à une période d’essai qui pourrait compromettre votre projet d’achat.  

Obtenir un nouvel emploi avant une demande d'hypothèque : une bonne idée?

Hypothèque et nouvel emploi : un duo à éviter

Pourquoi n’est-il pas recommandé de changer d’emploi avant un prêt hypothécaire? Tout simplement parce que les banques sont réticentes à investir dans un projet incertain. Le fait d’obtenir un poste dans une nouvelle entreprise avant la demande de prêt peut faire douter l’institution financière quant à votre capacité de remboursement. 

Les prêteurs hypothécaires exigent généralement de voir deux années d’emploi et de revenus réguliers. Cela leur permet de se faire une idée plus précise de ce que seront vos revenus pendant le paiement de vos versements hypothécaires.  

D’ailleurs, le candidat idéal n’est pas celui qui gagne le plus, mais bien celui qui représente le moins de risque. Un récent changement d’employeur représente un danger accru de non-paiement, d’autant plus que rien ne garantit que vous conserverez votre nouvel emploi après la période de probation. 

Gardez aussi en tête que, même une fois votre demande de prêt préapprouvée, tout changement à votre situation (emplois, finances, etc.) pourrait mettre fin à votre entente avec la banque et ainsi vous empêcher d’obtenir l’emprunt souhaité.  

Les conséquences d’un changement ou d’une perte d’emploi sur votre hypothèque

Quelles peuvent être les conséquences concrètes en cas de récent changement d’employeur avant la demande de prêt, pendant le processus ou au moment du renouvellement? En voici un aperçu.

Avant la demande de prêt hypothécaire

Obtenir un nouveau poste avant d’effectuer les démarches auprès de la banque pourrait avoir un impact sur les conditions de votre prêt, notamment :

  • En augmentant le taux d’intérêt de votre prêt ;
  • En exigeant une mise de fonds plus importante ;
  • En diminuant le montant que la banque est prête à vous accorder.

Dans certains cas, cela pourrait même vous empêcher d’obtenir l’emprunt désiré, l’institution financière refusant de considérer votre dossier.

Évitez de changer d'emploi avant l'approbation finale de votre prêt hypothécaire

Photo : Freepik.com

Pendant le processus d’acceptation

Si vous changez d’emploi entre l’approbation initiale de la banque et la clôture de la demande de prêt, il est essentiel d’en informer votre prêteur. Soyez franc et montrez que vous serez malgré tout en mesure de vous acquitter de vos obligations financières. Par exemple, en apportant des preuves que vous toucherez un salaire constant, que vous n’aurez pas de période d’essai…

Si vous cachez cette information, votre prêteur pourrait refuser de vous accorder l’emprunt.

Au moment du renouvellement

Le processus de renouvellement de votre hypothèque se fait sans devoir fournir de preuve de revenus, ce qui atténue les répercussions d’un changement d’emploi. En effet, une institution financière ayant accepté le prêt au départ ne peut pas refuser de renouveler l’hypothèque par la suite sous prétexte que votre salaire a diminué.

Toutefois, la situation se complique si vous souhaitez changer de prêteur ou renégocier les conditions de votre prêt. Votre changement ou perte d’emploi pourrait vous enlever un pouvoir de négociation. Il sera donc plus difficile de changer de banque ou de refinancer un certain montant.

Comment compenser un manque d’expérience professionnel?

Un récent changement professionnel ne signifie pas que vous devez renoncer à votre projet d’achat. Vous devez par contre vous attendre à avoir plus de difficulté et devez être prêt à amener des garanties supplémentaires.  

Dans l’idéal, retardez le début de votre nouvel emploi jusqu’à la date de clôture de votre prêt. Vous ne voulez certainement pas nuire à votre pouvoir d’achat et faire douter les banques de votre capacité de remboursement. Au besoin, faites savoir à votre employeur actuel de votre situation et de votre besoin de conserver votre statut d’emploi inchangé jusqu’à ce que votre prêt soit officiellement financé. 

Acheter une maison après un nouvel emploi : possible, mais difficile

Si vous décidez tout de même de changer de travail avant d’acquérir votre propriété, prouvez à votre prêteur que vous demeurez dans le même secteur d’activité et que votre salaire sera égal ou supérieur à celui de votre ancien poste. Par exemple, si votre revenu était à commission et qu’il est dorénavant fixe, cela pourrait aider votre candidature.  

De même, il est fortement recommandé de demander à votre nouvel employeur de renoncer par écrit à la période d’essai. Une lettre confirmant que vous êtes bel et bien à son emploi pourrait rassurer votre institution financière. Autrement, être en période d’essai pourrait rendre votre approbation hypothécaire conditionnelle à la fin de cette période. Vous devrez donc retarder la réalisation de votre projet d’achat.  

Bien que les prêteurs hypothécaires exigent généralement deux ans d’antécédents professionnels, il demeure possible d’obtenir un emprunt avec une expérience plus courte. Le fait d’avoir une excellente cote de crédit ou une mise de fonds plus grande sont deux facteurs qui peuvent jouer en votre faveur. Malgré tout, la banque pourrait décider d’augmenter le taux de votre prêt pour compenser le risque qu’elle prend.  

Convaincre le vendeur : un autre défi à relever

Malgré votre récent changement d’emploi, la banque accepte de vous offrir le financement demandé? En plus de votre institution financière, vous devrez également convaincre le vendeur de votre capacité d’achat. Cette tâche peut être plus complexe si votre emprunt est conditionnel à l’obtention du statut d’employé permanent.  

Mettez-vous à la place du vendeur : à moins que vous soyez le seul acheteur intéressé, il y a fort à parier qu’il reçoive d’autres promesses d’achat. Entre deux offres semblables, dont l’une est pourvue d’un financement conditionnel, il y a de fortes chances qu’il privilégie celle qui est libre de toute contrainte. La partie n’est donc pas gagnée! 

Vous cherchez plus d’information sur l’hypothèque? Consultez notre guide complet pour connaitre tous les aspects liés à votre prêt hypothécaire.  

Vous cherchez un courtier hypothécaire?

XpertSource.com peut vous aider dans vos démarches pour trouver un courtier hypothécaire. En nous parlant de votre projet, nous vous mettrons gratuitement en relation avec les personnes-ressources adéquates. Vous n’avez qu’à remplir notre formulaire (en quelques minutes seulement) et vous pourrez être mis en contact avec des experts.

Vous voulez être mis en relation avec des professionnels en immobilier et obtenir des soumissions? Contactez-nous au 1 833 203-7768



Trouvez votre professionnel immobilier

Remplissez le court formulaire pour trouver le professionnel que vous cherchez

Remplissez ce court formulaire

En soumettant votre projet, vous acceptez les termes du site.


Trouvez un expert qualifié selon vos besoins - (Recevez 3 soumissions)
Nombre de projets traités
35104
Nombre d'experts dans notre réseau
2556
Délai moyen de notre réponse
1 heure