Table des matières
Envoyer un courriel à l'auteur
Audrey Duquette
Audrey Duquette

6 types de flips en immobilier

Vous souhaitez investir en immobilier, mais ne savez pas par où commencer ? Dans l’un de nos précédents articles, nous vous présentions différentes stratégies d’investissement, dont le flip immobilier.

Très populaire dans le cadre des émissions de télévision, le flip a fait nombreux adeptes avec les années, certains l’utilisant même à plein temps comme source de profits. Toutefois, il est souvent réduit à une seule formule standardisée, si bien qu’on oublie parfois qu’il peut se décliner sous plusieurs formes.

Coup d’œil sur ce type d’investissement immobilier.

Qu’est-ce qu’un flip ?

De manière générale, le flip peut être défini comme le fait d’acheter un bâtiment en moins bon ou piètre état dans le but de le rénover au moindre coût et de le vendre à profit. Toutes les opérations, de l’achat à la revente, doivent être effectuées le plus rapidement possible afin de maximiser la rentabilité du projet.

Ce flip classique, appelé « flip rénovations », est parfois qualifié de spéculation immobilière, puisqu’il consiste essentiellement à faire augmenter la valeur d’un bien immobilier. Malgré cette connotation négative, il s’agit d’un procédé tout à fait légitime et légal, qui peut prendre plusieurs formes.

Ainsi, si le flip standard vous plait moins, l’une ou l’autre de ces déclinaisons pourrait susciter votre intérêt.

Découvrez aussi Le flip immobilier : est-ce une bonne stratégie d’investissement ?

6 autres types de flips en immobilier résidentiel et commercial

Investir en immobilier : les types de flips possibles

1. Flip maquillage

Il est appelé ainsi parce qu’il ne consiste qu’à effectuer des travaux esthétiques de surface. On pense notamment à la peinture ou à toute autre réparation mineure facilement réalisable.

Ce type de flip est une stratégie idéale pour les débutants, ainsi que pour ceux et celles qui ne souhaitent pas consacrer trop de temps et de budget à leur projet, puisqu’il ne nécessite pas de rénovations majeures.

Évidemment, les profits réalisés seront moins importants que dans bien d’autres types de flips. Toutefois, le risque de pertes de rentabilité est lui aussi plus faible, puisque le montant investi dans les travaux est moindre.

2. Flip location avec option d’achat

Ce type de flip ressemble énormément au flip rénovations. La différence majeure concerne le fait qu’au lieu de vendre, vous décidez plutôt de louer la propriété pour obtenir un rendement régulier. La location avec option d’achat peut notamment être intéressante dans ce contexte.

Le flip location peut être une alternative si vous réalisez que votre projet vous a coûté plus cher que prévu ou si le marché immobilier ne vous est pas favorable pour l’instant. Plutôt que de vendre à perte, vous pourriez choisir de louer la propriété pour quelque temps et vendre plus tard.

Vos profits ne seront pas immédiats, mais vous vous assurez ainsi de capitaliser votre investissement, puisque le loyer de votre locataire vous permettra de payer en partie ou en totalité vos versements hypothécaires. Avec un peu de chance, vous aurez même un surplus à la fin de mois et pourrez vendre, au moment opportun, avec un profit plus important que celui préalablement évalué.

Maison : quel type de flip choisir ?

3. Flip agrandissement revente

La plupart des habitations dans le secteur où vous avez acheté sont des maisons à deux étages ? Si vous avez acquis une maison plain-pied désuète, il pourrait être une excellente idée d’investir un montant plus important pour rajouter un étage et la mettre aux standards du marché. Les acheteurs chercheront certainement ce type de propriété.

En construisant un étage, un garage ou en agrandissant la taille du bâtiment de quelconque autre façon, vous ferez nécessairement augmenter la valeur de votre bien immobilier. Vous maximiserez ainsi vos profits potentiels.

Évidemment, cette façon de faire n’est pas pour les investisseurs peu expérimentés. Après tout, l’ajout d’un étage peut coûter très cher (entre 100 000 $ et 200 000 $ selon le cas). Ce doit donc être une décision très réfléchie. Lorsque bien évaluée, elle peut en valoir la peine.

4. Flip de terrain

Comme son nom l’indique, ce type de flip implique l’achat d’un terrain plutôt que d’une propriété déjà construite. Il consiste essentiellement à acquérir une grande parcelle en prévision que celle-ci prendra de la valeur avec les années.

Le but est ensuite de la diviser en plusieurs lots de taille plus modeste et de les revendre séparément à profiter. La division doit évidemment se faire dans le respect des règlements municipaux de la ville dans laquelle le terrain se situe.

Bien que la subdivision en lots existe depuis de très nombreuses années, peu de gens y ont recours, en raison de l’importance de l’entreprise. Cela représente en effet un investissement majeur, qui peut être échelonné sur une longue période. Il ne s’agit pas d’un projet adapté pour tout le monde.

Flipper un immeuble résidentiel

5. Flip conversion

Le flip conversion peut s’appliquer dans plusieurs contextes. De manière générale, il consiste à acheter un bâtiment et en changer la vocation, afin d’augmenter sa valeur et de le vendre à plus haut prix. Par exemple, un ancien immeuble commercial pourrait être transformé en immeuble résidentiel, ou vice-versa.

Une conversion qui était autrefois très populaire était celle de blocs appartements, qui étaient achetés pour être transformés en copropriétés divises (condo). En raison du nombre de nouveaux projets de condos en construction dans les grandes villes, ce type de flip est aujourd’hui moins commun et plus restreint par la réglementation municipale.

6. Flip commercial

Celui-ci consiste à acquérir un immeuble commercial afin de le rénover et de faire des améliorations avant de le revendre. Celles-ci peuvent être effectuées dans les locaux « privés » ou les parties communes. Elles auront généralement pour effet de faire augmenter les loyers des locataires. Par la même occasion, le revenu potentiel augmentera, ainsi que la valeur marchande du bâtiment.

Cette initiative est évidemment plus aisée quand l’immeuble est vacant. Lorsque des locataires sont déjà présents, l’opération peut devenir plus complexe, car vous devrez sans doute attendre la fin du bail ou négocier avec les locataires avant de pouvoir réaliser votre projet.

Comment réussir son flip immobilier ?

Apprendre à déceler la bonne affaire n’est pas toujours facile. Cela demande généralement beaucoup de connaissances et de pratique. Et bien souvent, cela comporte une certaine part de risque.

Pour éviter de commettre des erreurs de débutants et nuire inutilement à votre projet, assurez-vous d’être entouré des bons experts en immobilier. Consultez également notre article Flip immobilier : 4 erreurs à ne pas commettre

Vous cherchez des experts pour votre projet immobilier? 

XpertSource.com peut vous aider dans vos démarches pour trouver un courtier immobilier. En nous parlant de votre projet, nous vous mettrons gratuitement en relation avec les personnes-ressources adéquates. Vous n’avez qu’à remplir notre formulaire (en quelques minutes seulement) et vous pourrez être mis en contact avec des experts.

Vous voulez être mis en relation avec des professionnels en immobilier et obtenir des soumissions? Contactez-nous au 1 833 203-7768  



Trouvez votre professionnel immobilier

Remplissez le court formulaire pour trouver le professionnel que vous cherchez

Remplissez ce court formulaire

En soumettant votre projet, vous acceptez les termes du site.


Trouvez le professionnel spécialisé dont vous avez besoin - C'est gratuit et simple!
Joindre un fichier

En soumettant votre projet, vous acceptez les termes du site.

Nombre de projets traités
25559
Nombre d'experts dans notre réseau
2375
Délai moyen de notre réponse
1 heure