Envoyer un courriel à l'auteur
Audrey Duquette
Table des matières

Maison intergénérationnelle : 5 choses à considérer avant de se lancer

Dernière modification: 2020/10/08 | Temps de lecture approximatif 4 mins

Pour beaucoup d’entre nous, il est important de garder un contact étroit avec nos proches. Que ce soit pour prendre soin de nos parents ou grands-parents, ou simplement pour le plaisir de les voir plus souvent, de nombreuses raisons peuvent inciter plusieurs générations à vouloir cohabiter sous un même toit.

C’est entre autres ce que permettent les maisons intergénérationnelles (ou bigénérationnelles), dans lesquelles se côtoient deux, parfois même trois générations d’une même famille.

Si vous prévoyez investir dans une habitation intergénérationnelle sous peu, ou si vous vous demandez si ce type de logement est fait pour vous, n’hésitez pas à consulter l’article qui suit pour connaître les points importants à considérer avant de vous lancer corps et âme dans le projet.

Maison intergénérationnelle (ou bigénérationnelle) : ce qu’il faut savoir

Fille et sa grand-mère

Contrairement à une maison traditionnelle, une maison intergénérationnelle comporte habituellement deux logements distincts, c’est-à-dire une habitation principale (occupant souvent la plus grande partie de la maison) et une habitation secondaire.

Selon les cas, cette dernière peut être complètement indépendante de l’habitation principale. Elle peut également y être reliée et accessible de l’intérieur. Dans les deux cas, chacun des logements de la propriété possède une porte extérieure distincte pour un accès privé.

Habiter dans une maison intergénérationnelle ne veut donc pas nécessairement dire que les diverses générations partagent en tout temps le même espace de vie. Elles peuvent tout à fait posséder leur espace personnel tout en résidant à proximité.  

Évidemment, cette forme de cohabitation intergénérationnelle ne convient pas à tout le monde. Elle peut facilement causer des problèmes entre les membres d'une famille si certaines règles ne sont pas établies. Mais si les divers partis parviennent à s’entendre, elle peut également apporter de nombreux bénéfices.

Cohabitation de plusieurs générations : attention aux conflits

Avant de vous lancer dans l’aventure d’une maison intergénérationnelle, prenez le temps de faire le point avec vos proches qui habiteront avec vous. Une bonne discussion s’impose pour s’assurer que les attentes de chacun seront respectées. Vous partirez ainsi sur de bonnes bases et diminuerez le risque de conflits familiaux.

Établissez des règles de cohabitation, en particulier celles qui concernent des sujets plus à risque de créer des conflits tels que l’argent, les horaires de chacun, le bruit, etc. Ces règles sont d’autant plus importantes que les différentes générations n’auront probablement pas le même rythme de vie ni la même vision des choses. Elles vous seront donc fort utiles pour assurer non seulement le partage des tâches, mais également l’harmonie entre les résidents.

Transformer sa maison unifamiliale en propriété intergénérationnelle

Gramophone

Vous souhaitez habiter dans une maison intergénérationnelle, mais n’êtes pas prêt à investir dans une nouvelle demeure ? Sachez qu’il est possible de rénover votre propriété actuelle pour l’adapter en habitation multigénérationnelle.

Toutefois, ce ne sont pas toutes les municipalités qui permettent de convertir une maison unifamiliale en maison intergénérationnelle. Notez également que les critères (superficie de la deuxième habitation, revêtement extérieur, adresse unique à chacune des parties, etc.) que vous devrez respecter pour que votre maison soit reconnue comme intergénérationnelle varient d’une ville à une autre.

Veillez donc à valider auprès de votre municipalité pour connaître sa position à ce sujet. Lorsque vous aurez l’autorisation municipale pour concrétiser votre projet, n’hésitez pas à demander l’aide d’un architecte. Il saura vous guider pour planifier l’aménagement de votre résidence intergénérationnelle.

Faire des économies grâce à une habitation multigénérationnelle

L’un des principaux avantages d’habiter à plusieurs générations dans une seule propriété est évidemment de faire des économies, à la fois sur les prêts hypothécaires et sur les frais de logement de chacun. Les économies peuvent être substantielles lorsque comparées aux coûts de deux habitations distinctes. Dans le cas d’une génération âgée par exemple, une cohabitation peut vous éviter d’avoir à débourser pour les frais astronomiques qui sont en vigueur pour les soins en résidence.

En plus des frais d’habitation, vivre dans une maison intergénérationnelle pourrait aussi vous permettre d’avoir accès à des crédits d’impôts et des remboursements de taxes.

Les subventions pour les maisons intergénérationnelles

Grand-père

Comme nous l’avons mentionné dans le paragraphe précédent, vous pourriez avoir le droit à certaines subventions pour concrétiser votre projet d’habitation bi ou multigénérationnelle. Bien qu’il n’y ait pas de crédit d’impôts offerts directement pour la construction de ce type de maison, il en existe plusieurs pour la rénovation.

Les gouvernements du Canada et du Québec proposent ainsi des crédits d’impôt pour la rénovation de propriété. De plus, si vous résidez dans une municipalité participant au programme Rénovation Québec, vous pourriez recevoir une aide financière pour l’ajout d’un logement à votre demeure. N’hésitez pas à vous renseigner auprès de la ville où vous habitez (ou celle où vous souhaitez habiter prochainement) pour connaître les aides financières à la rénovation qui pourraient vous être accordées.

Si vous ne prévoyez pas effectuer de rénovations, sachez qu’il existe également quelques crédits d’impôt offerts pour les contribuables accueillant des parents âgés. Le gouvernement provincial accorde notamment deux crédits. Le premier, de 647 $, s’adresse aux enfants qui hébergent un parent de 70 ans et plus (ou 60 ans et plus lorsque la personne est handicapée). Le second, d’un montant de 529 $, est applicable lorsque la personne âgée à un revenu annuel inférieur à 23 505 $.

Le gouvernement fédéral offre quant à lui un crédit d’impôt non remboursable d’une valeur maximale de 6 883 $. Il est accordé au contribuable lorsque la personne à sa charge est admissible et qu’elle gagne un revenu annuel inférieur à 23 046 $.

Vendre une maison intergénérationnelle : est-ce que l’investissement en vaut la peine ?

Avant de décider d’investir dans une maison intergénérationnelle, il est tout à fait normal de se demander s’il s’agit d’un investissement intéressant à long terme.

Sur le marché de la revente, une maison intergénérationnelle prend en moyenne une quinzaine de jours de plus avant d’être vendue. Ce délai supplémentaire est entre autres dû au fait que les maisons multigénérationnelles s’adressent à une clientèle plus précise que les maisons unifamiliales. La quantité d’acheteurs potentiels est donc réduite.

Malgré tout, le marché reste avantageux en ce qui concerne le prix de la revente. Une maison intergénérationnelle peut facilement se vendre à un prix 15 % plus élevé que celui d’une maison équivalente unifamiliale.

Vous cherchez un courtier immobilier pour votre projet d'achat de maison intergénérationnelle ?

XpertSource.com peut vous aider dans vos démarches pour trouver un  expert en immobilier. En nous parlant de votre projet, nous vous mettrons gratuitement en relation avec les personnes-ressources adéquates. Vous n’avez qu’à remplir notre formulaire (en quelques minutes seulement) et vous pourrez être mis en contact avec des experts.

Vous voulez être mis en relation avec des professionnels en immobilier et obtenir des soumissions? Contactez-nous au 1 833 203-7768



Trouvez votre professionnel immobilier

Remplissez le court formulaire pour trouver le professionnel que vous cherchez

Remplissez ce court formulaire

En soumettant votre projet, vous acceptez les termes du site.


Obtenez 3 mises en relation pour votre projet de maison intergénérationnelle
Joindre un fichier

En soumettant votre projet, vous acceptez les termes du site.

Nombre de demandes traitées depuis 60 jours
5916
Nombre d'experts dans notre réseau
1536
Délai moyen de notre réponse
1 heure