Envoyer un courriel à l'auteur
Karine Dutemple
Karine
Dutemple

(Rédactrice)
Table des matières

Hypothèque: choisir un taux fixe ou un taux variable?

Dernière modification: 2020/03/03 | Temps de lecture approximatif 4 mins

Les transactions immobilières impliquent plusieurs décisions d'ordre financier, ainsi que divers frais associés à la transaction. Si l'on pense d’emblée aux droits de mutation, aux frais de notaire ou au coût de l’inspection pré-achat, il ne faudrait pas oublier les coûts impliqués par le choix d’un taux hypothécaire fixe ou variable.

Bien que l’impact financier de cette décision ne sera pas immédiat, il n’est pas sans importance. Au contraire, celui-ci se fera ressentir pendant de nombreuses années suite à la signature du contrat hypothécaire. La question qui se pose alors est la suivante : faut-il opter pour une hypothèque à taux fixe ou à taux variable?

Choisir une hypothèque à taux fixe ou à taux variable?

L'hypothèque à taux variable

Comment est-il calculé?

Afin de comprendre comment est calculé le taux variable, commençons par dire que celui-ci correspond au taux préférentiel d’une institution financière. Ce dernier est calculé à partir du taux directeur de la Banque du Canada (soit le taux auquel les institutions se prêtent de l’argent entre elles). À celui-ci, l’institution financière ajoute un pourcentage d’intérêt additionnel. Précisons que la Banque du Canada peut décider de hausser ou de descendre son taux directeur à huit reprises au cours de l’année.

L’impact d’une hausse du taux d’intérêt sur le coût des hypothèques

pot d'argent déversé_XpertSource

Qu’arrive-t-il en cas de hausse du taux d’intérêt? La réponse à cette question n’est malheureusement pas aussi claire qu’on pourrait le souhaiter. En effet, il est possible que les institutions financières décident d’augmenter le taux hypothécaire ou non. Il s’agit donc d’une part d’incertitude à laquelle les propriétaires qui ont choisi l’option du taux variable doivent s’accommoder. De quelle façon se manifestera cette hausse?

Premièrement, il faut mentionner que celle-ci n’implique pas nécessairement une fluctuation des remboursements mensuels, bien que cela puisse être le cas avec certains types de prêts. Habituellement, le montant du remboursement mensuel sera semblable à celui obtenu avec un taux fixe. La différence se reflètera plutôt au niveau de la part du remboursement consacrée au capital et de celle consacrée aux intérêts, la proportion vouée à l’un ou à l’autre étant dépendante des variations du marché.

Vous avez besoin des services d'un courtier hypothécaire?

Contactez-nous pour être mis en relation avec des experts!

Ce faisant, si votre taux d’intérêt augmente, une plus grande part de votre remboursement mensuel sera réservée au paiement de ceux-ci et non au capital. Conséquemment, la période d’amortissement de votre prêt s’en trouvera prolongée, le temps requis pour vous acquitter du montant total de la dette étant plus long. Toutefois, il faut nuancer que l’impact néfaste peut être somme toute modeste si la hausse est minime (0,25%).

Toutefois, prenez garde : la situation pourrait être plus critique si votre emprunt initial est à ce point élevé qu'il ne vous laisse que peu de marge de manoeuvre en ce qui concerne la gestion de votre budget et que la hausse du taux d'intérêt est supérieure à celle précédemment mentionnée. Qui plus est, ceux qui seraient séduits par l’idée d’un taux variable plutôt bas pourraient être tentés de faire l’acquisition d’une maison dont le coût dépasse leur capacité de remboursement. En cas de hausse, voilà qui pourrait devenir une contrainte de taille.

L’impact d’une baisse du taux d’intérêt

En contrepartie, une baisse du taux directeur permettra à une plus grande part du remboursement d’être consacré au capital, diminuant alors celle destinée aux intérêts. Voilà qui fera en sorte de raccourcir la période d’amortissement de votre dette, le capital étant remboursé plus rapidement.

L'hypothèque à taux fixe 

La stabilité pour éviter les mauvaises surprises

pots d'argent_XpertSource

Comme son nom l’indique clairement, un taux fixe restera stable et ne sera pas affecté par les fluctuations du marché. Ce faisant, la part du remboursement mensuel destinée au capital ainsi que celle destinée aux intérêts sera identique d’un mois à l’autre.

Généralement, ceux qui font ce choix apprécient la prévisibilité qui l’accompagne, le taux d’intérêt étant fixé pour l’ensemble du terme. Voilà qui évite les mauvaises surprises et permet d’écarter du revers de la main la possibilité de voir la période d’amortissement de la dette se prolonger si le taux d’intérêt augmente. Vous savez donc à l’avance l’échéance de votre dette, ce qui vous donne l'opportunité de planifier la gestion de vos finances en conséquence.

Le taux d’intérêt descend? Vous ne pourrez pas en profiter!

Contrairement à ceux qui ont opté pour un taux variable, vous ne pourrez malheureusement pas profiter d’une baisse potentielle du taux d’intérêt. Ce faisant, impossible donc d’écourter la période requise pour le remboursement de votre prêt hypothécaire.  

Alors, qu'est-ce qui est mieux: une hypothèque à taux fixe ou variable?

Comme nous l’avons illustré dans le cadre de cet article, chacune de ces options présente des avantages tout comme des inconvénients. Toutefois, il faut dire qu’il est plutôt rare que le taux fixe soit à long terme plus avantageux que le taux variable. En effet, une étude effectuée par un professeur de finance de l’Université d’York (Moshe A.Milevsly) a révélé que sur un terme de 5 ans, ceux qui avaient opté pour un taux variable avaient payé moins d’intérêts que ceux qui avaient opté pour un taux fixe. Sur une période de 15 ans, l’économie effectuée représenterait 40 000$ pour une hypothèque de 200 000$.

Le taux fixe et le taux variable : est-ce une possibilité?

rencontre_XpertSource

Bien que l’on puisse avoir tendance à croire qu’il n'y a que deux options, il en existe en fait une troisième : celle de choisir un taux à la fois fixe et variable. Effectivement, rappelons que certaines institutions financières offrent la possibilité de diviser l'hypothèque en différents termes. Voilà qui peut s’avérer être une bonne solution pour ceux qui souhaiteraient profiter à la fois des baisses ponctuelles du taux d’intérêt ainsi que de la stabilité du taux fixe. En outre, soulignons que cette stratégie mixte permet également d’atténuer l’impact des hausses du taux d’intérêt.

Besoin d’informations concernant votre capacité d’emprunt hypothécaire? Consultez notre article sur le sujet!

Vous avez quelques questions concernant l’assurance vie hypothécaire? Notre article 5 choses à savoir sur l’assurance vie hypothécaire vous sera d’une grande aide.

Vous cherchez un courtier pour vous trouver une assurance hypothécaire?

XpertSource.com peut vous aider dans vos démarches pour trouver un courtier hypothécaire. En nous parlant de votre projet, nous vous mettrons gratuitement en relation avec les personnes-ressources adéquates. Vous n’avez qu’à remplir notre formulaire (en quelques minutes seulement) et vous pourrez être mis en contact avec des experts. 

Vous voulez être mis en relation avec des professionnels en immobilier et obtenir des soumissions? Contactez-nous au 1 833 203-7768



Trouvez votre professionnel immobilier

Remplissez le court formulaire pour trouver le professionnel que vous cherchez

Remplissez ce court formulaire

En soumettant votre projet, vous acceptez les termes du site.


Obtenez 3 mises en relation pour votre taux hypothécaire
Joindre un fichier

En soumettant votre projet, vous acceptez les termes du site.

Nombre de demandes traitées depuis 60 jours
4217
Nombre d'experts dans notre réseau
1416
Délai moyen de notre réponse
1 heure