Envoyer un courriel à l'auteur
Audrey Duquette
Table des matières

Devenir courtier en assurance au Québec en 6 étapes

Dernière modification: 2021/02/03 | Temps de lecture approximatif 6 mins

Contrairement à un agent d’assurances qui offre les produits de la compagnie pour laquelle il travaille, le courtier en assurance est un intermédiaire entre les clients et de nombreuses compagnies d’assurances. Il est ainsi en mesure de dénicher le meilleur produit pour ses clients.

Au Québec, le métier de courtier en assurance est régi par l’Autorité des marchés financiers (AMF). Cette association veille à ce que les candidats qui aspirent à devenir courtiers suivent et réussissent toutes les étapes nécessaires à l’obtention du permis d’exercice : formation obligatoire, examens, période de probation, etc.

Cet article s’attardera plus en profondeur sur les différentes étapes de formation que doit suivre un courtier en assurance pour pouvoir exercer.

Chambre

Courtier en assurance : 6 étapes à suivre pour exercer au Québec

1. Choisir son champ d’intérêt : assurance de personnes ou de dommages

La première étape à compléter pour devenir courtier en assurance est, évidemment, de déterminer quel sera votre champ de pratique. En fonction de votre décision, votre parcours et votre formation ne seront pas les mêmes.

L’assurance de personnes vise entre autres à indemniser les proches d’un assuré en cas de mortalité ou d’invalidité. Ce champ d’expertise permet notamment de proposer aux clients les produits suivants :

  • Assurance vie ;
  • Assurance invalidité ;
  • Assurance pour les maladies graves ;
  • Assurance de soin longue durée.

Pour sa part, l’assurance de dommages vise à protéger les biens contre les pertes ou les dommages matériels subi ou causé à autrui. Elle comprend entre autres les produits d’assurance suivants :

  • Assurance de responsabilité civile ;
  • Assurance automobile ;
  • Assurance habitation ;
  • Assurance pour les entreprises (perte d’exploitation, etc.).

Étudiant avec un sac à dos

2. Suivre la formation minimale obligatoire

En fonction du type de courtage en assurance que vous aurez choisi, vous devrez suivre une formation de base spécifique à votre futur champ de pratique.

Assurance de personnes

Les futurs courtiers en assurance de personnes (et assurance collective de personnes) doivent réussir une formation spécialisée portant sur la discipline ou la catégorie de discipline souhaitée auprès d’un organisme de formation reconnu par l’AMF. Les modules de formation reconnus dans le cas du Programme de qualification en assurance de personnes (PQAP) sont :

  • Déontologie et pratique professionnelle (Code civil) ;
  • Assurance vie ;
  • Assurance contre la maladie ou les accidents ;
  • Fonds distincts et rentes.

Toujours en ce qui concerne les courtiers en assurance de personnes, l’AMF recommande de suivre une formation supplémentaire en fiscalité pour les personnes qui auraient peu de notions acquises dans ce domaine. Cette formation supplémentaire n’est toutefois pas obligatoire.

Assurance de dommages

En ce qui concerne la formation du courtier en assurance de dommages, de nombreux cheminements scolaires sont reconnus par l’AMF, allant du diplôme d’études secondaires (avec une attestation d’emploi d’au moins trois ans) jusqu’au diplôme d’études supérieures de troisième cycle.

Les formations minimales acceptées par l’AMF pour la discipline de l’assurance de dommages sont :

  • Diplôme d’études collégiales (DEC) en Conseil en assurances et en services financiers ;
  • Attestation d’études collégiales en assurance de dommages reconnue par l’AMF ;
  • Deux certificats universitaires de 30 crédits chacun, délivrés par une université canadienne ;
  • Baccalauréat, diplôme d’études supérieures spécialisées, maîtrise ou doctorat délivré par une université canadienne ;
  • Équivalence d’études effectuées hors Québec ;
  • Diplôme d’études secondaires (ou équivalent) avec une attestation d’emploi à temps plein pendant au moins 3 ans ;
  • Autre équivalence de formation reconnue par l’AMF.

Femme écrivant sur des post-it

3. Effectuer un stage dans la discipline ou la catégorie de discipline visée

L’Autorité des marchés financiers a conclu une entente avec plusieurs organismes offrant le programme Conseil en assurances et en services financiers pour permettre aux étudiants inscrits d’effectuer un stage en milieu de travail pour la discipline ou la catégorie de discipline visée.

Pendant la période de stage, l’étudiant est autorisé à effectuer les mêmes activités professionnelles qu’un détenteur de certificat probatoire de représentant. L’étudiant peut avoir accès à trois types de stages :

  • Stage d’été, d’une durée de 6 à 15 semaines (minimum de 28 heures par semaine) ;
  • Stage à temps partiel, d’une durée de maximum de 40 semaines (maximum de 15 heures par semaine pendant la période scolaire) ;
  • Stage de fin d’études, d’un minimum de trois semaines (28 heures par semaine).

L’étudiant ayant effectué un stage pendant sa formation professionnelle pourrait être exempté de la période probatoire de sa discipline. Pour obtenir cette exemption, le stage effectué et l’étudiant doivent satisfaire les exigences suivantes :

  • Le stage est d’une durée minimale de 6 semaines pour une catégorie de discipline ou de 12 semaines pour une discipline, à raison de 28 heures par semaine ou l’équivalent ;
  • Le stagiaire a reçu une recommandation positive de la part du superviseur de stage ;
  • L’étudiant a réussi son programme de formation ;
  • L’étudiant en assurance collective de personnes a réussi l’étude de cas pour la catégorie de discipline visée ;
  • La demande de certificat est déposée dans l’année suivant la réussite du programme.

Manuels et tablette électronique

4. Réussir les examens de courtage en assurance (personnes ou dommages)

Une fois la formation complétée, l’AMF exige que les candidats des diverses disciplines et catégories de discipline réussissent des examens afin de montrer qu’ils possèdent les compétences nécessaires pour bien conseiller leurs futurs clients.

Assurance de personnes

Le candidat ayant suivi une formation spécialisée en assurance de personnes pourra passer les examens de la discipline ou la catégorie de discipline dans laquelle il souhaite se spécialiser :

  • Assurance de personnes ;
  • Assurance contre la maladie ou les accidents ;
  • Assurance collective de personnes ;
  • Régimes d’assurance collective ;
  • Régimes de rentes collectives.

Un examen est valide pour une période de un an à partir de la date de réussite du premier examen. Dans le cas d’un échec, le candidat a droit à deux reprises. Pour avoir plus de détails sur les divers examens à réussir en assurance de personnes, cliquez ici

Assurance de dommages

Le candidat ayant suivi une formation en assurance de dommages devra quant à lui réussir les examens de sa discipline ou de sa catégorie de discipline, soit :

  • Assurance de dommages ;
  • Assurance de dommages de particuliers ;
  • Assurance de dommages des entreprises.

Un examen est valide pour une période de deux ans à compter de la date de sa réussite. Si le candidat échoue à l’un des examens, il a droit à trois reprises. À la suite d’un troisième échec au même examen, le postulant devra réussir une formation relative à la compétence échouée avant de pouvoir s’inscrire à un nouvel essai.

Pour plus d’information sur les examens en assurance de dommages, consultez le site de l’AMF.

Femme devant un ordinateur portable

5. Compléter la période probatoire

Tout individu souhaitant obtenir un certificat de représentant en courtage d’assurance doit préalablement réussir une période probatoire. Pendant celle-ci, le candidat doit mettre en pratique dans un contexte de travail réel les connaissances et les savoir-faire requis pour exercer la fonction de représentant.

Lors que la période probatoire, le candidat doit effectuer un minimum de 28 heures de travail pour une durée de 6 semaines par catégorie de discipline ou 12 semaines par discipline. Pour être admissible à cette période probatoire, le candidat doit notamment :

  • Avoir réussi les examens de l’AMF (les examens doivent encore être valides au moment de la période probatoire) ;
  • Avoir le droit d’occuper un endroit au Québec ;
  • Ne pas être dans une des situations énoncées aux articles 219 et 220 de la Loi sur la distribution de produits et services financiers.

Comme nous l’avons mentionné précédemment, l’aspirant courtier en assurance peut être exempté de la période probatoire s’il a effectué un stage et qu’il répond à toutes les exigences d’exemption.

6. Obtenir le certificat de représentant de courtier en assurance

La dernière étape afin de pouvoir devenir courtier en assurance est d’obtenir le certificat de représentant délivré par l’AMF. Pour faire la demande du certificat, le candidat doit s’assurer que ses examens sont encore valides. Dans le cas où la date d’expiration des examens se situerait dans la période probatoire, le candidat dispose de 30 jours à la suite de son stage professionnel pour en faire la demande. 

Pendant le traitement de la demande, le certificat probatoire reste en vigueur pour une durée maximale de 45 jours à compte de la date de la fin de la période probatoire.

Vous êtes un expert en immobilier et souhaitez faire partie de notre réseau ?

XpertSource.com peut vous aider à obtenir une nouvelle source de clients. En nous mentionnant dans quel domaine vous vous spécialisez, nous vous mettrons en contact avec des clients qui respectent vos critères. Vous n'avez qu'à remplir notre formulaire et vous pourrez être mis en contact avec de nouveaux clients.

Vous cherchez un courtier en assurance ?

XpertSource.com peut vous aider dans vos démarches pour trouver un courtier en assurance. En nous parlant de votre projet, nous vous mettrons gratuitement en relation avec les personnes-ressources adéquates. Vous n’avez qu’à remplir notre formulaire (en quelques minutes seulement) et vous pourrez être mis en contact avec des experts.  

Vous voulez être mis en relation avec des professionnels en immobilier et obtenir des soumissions? Contactez-nous au 1 833 203-7768



Je veux l'essayer


NB: Vous pouvez toujours ajouter d'autres expertises dans votre profil
NB: Vous pouvez toujours ajouter d'autres secteurs dans votre profil

Commentaire:

 

Vous voulez voir des exemples de projets que nous fournissons ?




Nombre de demandes traitées depuis 60 jours
7776
Nombre d'experts dans notre réseau
1679
Délai moyen de notre réponse
1 heure