Table des matières
Envoyer un courriel à l'auteur

Condensation sur les fenêtres : causes, dommages et solutions

#Astuces et décoration

Dernière mise à jour : 2023-11-02 14:27:03

La condensation sur les fenêtres est un phénomène courant, particulièrement en hiver, lorsque la température extérieure chute drastiquement. Bien qu'elle soit généralement inoffensive, la présence de buée ou de condensation excessive peut parfois être le signe d'un problème plus grand, auquel il faut rester vigilant.

Pourquoi y a-t-il de la condensation sur les vitres de la maison? Quand faut-il s'inquiéter? Et, surtout, comment l'éviter? On vous explique les causes, les signes à surveiller, les dommages potentiels, de même que les solutions à adopter. 

Les causes de la condensation sur les fenêtres en hiver

Vos vitres ont tendance à être embuées en hiver? Ce phénomène est généralement le résultat de la combinaison de facteurs thermiques et d'humidité. En effet, l'air chaud et humide à l'intérieur de la maison réagit au contact des fenêtres, dont la surface est plus froide. Ce contraste entre la température intérieure et extérieure crée alors de la condensation

L'humidité à l'intérieur de votre maison

Pour combattre le froid hivernal québécois et maintenir une température confortable, vous avez probablement tendance à chauffer votre domicile. Bien que ce soit tout à fait normal, le chauffage rend l'air intérieur plus chaud. Jumelé à certaines activités quotidiennes qui produisent de la vapeur d'eau, comme la cuisine ou la douche, cela fait en sorte d'augmenter l'humidité de vos pièces.

Lorsque l'air chaud et humide rentre en contact avec la surface froide des fenêtres, le refroidissement de l'air provoque la condensation de la vapeur d'eau qu'il contient. C'est ce qui est visible sous forme de buée sur les fenêtres.

Condensation de gouttes d'eau sur une fenêtre

La température extérieure froide

La condensation peut être encore plus prononcée lorsque la température extérieure est très basse, comme c'est généralement le cas lors de l'hiver québécois. Cette chute de la température refroidit davantage la vitre des fenêtres, ce qui favorise la condensation et forme même parfois du givre

Il faut aussi savoir que certains types de fenêtres, particulièrement lorsqu'il s'agit de vieux modèles ou de fenêtres de mauvaise qualité, sont plus susceptibles de s'embuer en raison de leur moins bonne efficacité isolante. 

Quand faut-il s'inquiéter de la condensation sur les fenêtres?

La majorité des cas de condensation de fenêtre ne donnent pas lieu de s'inquiéter. Toutefois, il est important de rester vigilant et de surveiller si la condensation devient excessive ou si elle s'accompagne de symptômes supplémentaires, tels que :

  • Des gouttes d'eau qui ruissellent le long des fenêtres ;
  • Une accumulation d'eau importante ;
  • La présence de givre ou de glace ;
  • La peinture qui s'écaille ;
  • L'apparition de taches d'humidité ;
  • La formation de moisissure.

Ces symptômes peuvent être le signe d'une piètre qualité de l'air ambiant et d'un problème plus grand. Il est donc essentiel de les surveiller et, au besoin, prendre les mesures appropriées. 

Quels dommages peuvent être causés par la condensation?

La condensation excessive sur vos fenêtres peut provoquer plusieurs types de dommages. Certains sont davantage d'ordre esthétique, alors que d'autres peuvent provoquer des problèmes de santé plus graves. 

Mur abimé par l'humidité

Détérioration du cadre de la fenêtre

La présence d'eau et d'humidité peut causer des dégâts matériels aux fenêtres, en particulier au niveau du cadre. Lorsque la condensation s'accumule et s'infiltre, le mastic, qui assure l'étanchéité de la fenêtre, peut être endommagé. L'eau peut alors pénétrer plus profondément et causer des dommages à la structure

Dans les cas les plus graves, c'est la structure de la maison elle-même qui pourrait subir des dégâts, puisque, si l'eau s'accumule à l'intérieur des portes, des murs et des plafonds, elle peut faire pourrir les matériaux. 

Problèmes d'isolation

La condensation excessive peut aussi entrainer des problèmes d'isolation, puisqu'une fenêtre embuée n'assure pas une isolation thermique optimale. Cette déficience d'isolation peut se traduire par une perte de chaleur et une consommation énergétique accrue pour chauffer la maison.  Le problème sera d'autant plus amplifié si le mastic du cadre est endommagé.

Apparition de moisissures

Lorsque le taux d'humidité est trop élevé et que la situation n'est pas correctement gérée, les moisissures peuvent se développer. Celles-ci se manifestent généralement par des taches noires ou vertes, qui apparaissent sur les cadres de fenêtres, les murs ou le plafond.

La présence de moisissure a évidemment pour effet de dégrader l'esthétique de votre maison, mais elles peuvent aussi causer d'importants dégâts matériels et représentent un risque pour la santé des occupants de votre maison. Certains champignons ou moisissures peuvent en effet libérer des spores qui, lorsqu'elles sont inhalées, peuvent provoquer des maladies respiratoires. 

Fenêtre givrée

Glace sur les fenêtres : une forme extrême de condensation

Lors des températures plus froides de l'hiver, la condensation sur les fenêtres peut parfois se transformer en givre. Cette couche de glace est alors une forme extrême de condensation, résultant d'une forte différence de température entre l'intérieur et l'extérieur du bâtiment. 

Le givre peut entrainer le même problème que la condensation. Il peut également bloquer l'entrée de la lumière naturelle et limiter la visibilité à l'extérieur. 

Lorsque le problème est récurrent, il est important de prendre des mesures pour prévenir et réduire la formation de givre, notamment en réduisant le taux d'humidité intérieur. 

Comment faire pour éviter la buée et la condensation excessive sur les fenêtres en hiver?

Pour éviter ou limiter l'apparition de condensation sur vos portes et fenêtres pendant l'hiver, vous devez gérer le niveau d'humidité intérieur de votre résidence. En le conservant à un niveau optimal, soit entre 35 % et 50 %, vous réduirez la formation de buée.

Voici quelques actions que vous pouvez effectuer :

  • Assurez une bonne circulation de l'air autour de vos fenêtres en évitant que vos rideaux ou autres accessoires bloquent l'air ;
  • Au besoin, aérez votre maison pendant quelques minutes pour renouveler l'air ;
  • Dans la salle de bain, activez le ventilateur pour évacuer l'humidité excessive ;
  • Lorsque vous cuisinez, utilisez un couvercle pour limiter l'évacuation de la vapeur d'eau ;
  • Activez toujours la hotte de la cuisinière lors de la préparation des repas ;
  • Utilisez un hygromètre, au besoin, pour vous aider à surveiller le taux d'humidité ;
  • Limitez la quantité de plantes d'intérieur, qui peuvent parfois augmenter le taux d'humidité de vos pièces. 

La mise en pratique de l'un ou l'autre de ces astuces peuvent vous aider à diminuer la condensation sur vos fenêtres pendant la période hivernale.

Hygromètre pour détecter le niveau d'humidité

L'utilité d'un échangeur d'air

Vous avez un échangeur d'air à la maison? Il s'agit d'un outil efficace qui peut vous aider à gérer l'humidité et la condensation à l'intérieur de votre demeure, en permettant le renouvellement de l'air. L'appareil élimine l'air humide et introduit à sa place de l'air frais. 

Pour une efficacité optimale lors de la saison froide, assurez-vous de respecter les recommandations du fabricant. Il est aussi conseillé de mettre votre appareil en mode circulation extérieur/intérieur pour remplacer la ventilation naturelle. 

L'utilisation d'un hygromètre peut aussi vous aider à surveiller le niveau d'humidité et à adapter l'utilisation de votre échangeur d'air en conséquence.

L'impact du double et du triple vitrage

Saviez-vous que le type de vitrage peut avoir un impact considérable sur la condensation et, surtout, la prévention de ce phénomène? En effet, le double vitrage et le triple vitrage sont des solutions de choix pour améliorer l'isolation thermique des fenêtres et limiter la présence de goulettes d'eau ou de givre. 

Ces types de vitrage sont constitués de plusieurs couches de verre. Chacune d'entre elles est séparée par des espaces remplis de gaz inerte, ce qui a pour effet de créer une barrière thermique empêchant la transmission de la chaleur entre l'intérieur et l'extérieur du bâtiment.

Malgré tout, les fenêtres à double ou triple vitrage ne sont pas totalement à l'abri de condensation, bien qu'elles en minimisent le risque. Elle peut parfois se former sur la face externe, particulièrement quand la température est très basse. 

Vous avez un projet en immobilier cet hiver?

XpertSource.com peut vous aider dans vos démarches pour trouver un  courtier immobilier. En nous parlant de votre projet, nous vous mettrons gratuitement en relation avec les personnes-ressources adéquates. Vous n’avez qu’à remplir notre formulaire (en quelques minutes seulement) et vous pourrez être mis en contact avec des experts.

Vous voulez être mis en relation avec des professionnels en immobilier et obtenir des soumissions? Contactez-nous au 1 833 203-7768



Trouvez votre professionnel immobilier

Remplissez le court formulaire pour trouver le professionnel que vous cherchez

Remplissez ce court formulaire

En soumettant votre projet, vous acceptez les termes du site.


Trouvez un expert qualifié selon vos besoins - (Recevez 3 soumissions)