Table des matières
Envoyer un courriel à l'auteur

Assurance-vie : 10 erreurs à ne pas commettre

#Assurances #Questions financières

Dernière mise à jour : 2022-09-20 14:45:36

Rien de plus imprévisible que la mort, c’est bien connu ! Si l’avenir de vos proches après votre décès est source d’inquiétude pour vous, souscrire une assurance-vie serait un excellent moyen de leur garantir une protection financière. Mais pour cela, il y a un certain nombre d’erreurs à ne pas commettre. Nous avons recensé pour vous une liste de choses déconseillées avant et après la signature de votre contrat.

Les croyances erronées concernant l’assurance-vie

Vous doutez peut-être encore de l’intérêt de souscrire une assurance-vie ou de la faisabilité de ce projet. Et si votre opinion reposait sur une méconnaissance du sujet ?

cerveau_Assurance-vie : 10 erreurs à ne pas commettre_XpertSource

Photo : Pixabay

Erreur n°1 : Se croire trop jeune pour penser à son décès

Le meilleur moment pour souscrire une assurance-vie, c’est justement quand on est jeune et en bonne santé. De cette manière, vous êtes certain d’obtenir une prime d’assurance à un bon tarif. Il est tout à fait possible de démarrer en y consacrant qu’un petit budget. Vous aurez toujours la possibilité d’adapter votre niveau de protection au fil des années en suivant l’évolution de vos besoins et de votre situation financière.

Erreur n°2 : Croire que son état de santé ne permet pas d’être assuré

Votre état de santé est loin d'être parfait et vous pensez que cela est un obstacle pour souscrire une assurance-vie ? Rassurez-vous ! Tous les assureurs n’ont pas le même niveau d’exigence concernant la santé de leurs assurés. Le meilleur moyen de trouver un produit correspondant à vos contraintes particulières est de faire appel à un courtier en assurances.

Erreur n°3 : Croire que l’assurance collective fournie par son employeur est suffisante

Certes, c’est une chance de bénéficier d’un contrat collectif. Toutefois, celui-ci ne peut s’adapter aux situations individuelles de chaque employé. Il apporte généralement une protection de base en offrant un capital au montant prédéterminé. De plus, il est fort probable que votre garantie prenne fin si vous arrêtez de travailler pour votre employeur. Il vaut donc mieux la voir comme une assurance complémentaire.

Souscrire une assurance-vie sans faire d’erreurs

La souscription d’une assurance-vie ne doit pas se faire à la légère. Voici 5 erreurs à ne pas commettre avant de vous lancer :

deux mains_Assurance-vie : 10 erreurs à ne pas commettre_XpertSource

Photo : Pixabay

Erreur n°4 : Souscrire une assurance sans évaluer vos besoins

Le choix de votre assurance-vie va bien entendu dépendre de votre âge, de votre état de santé et de votre situation familiale. Mais ce n’est pas tout ! Vous serez amené à choisir entre une assurance-vie temporaire et une assurance-vie permanente, avec ou sans option de placement. Pour déterminer quel produit est le mieux adapté, vous devez prendre le temps de réfléchir à vos attentes. Voici quelques questions à vous poser pour vous guider dans votre choix :

  • Souhaitez-vous couvrir les frais liés à votre décès ?
  • Est-ce que vous cherchez à protéger votre famille de dettes en cours ?
  • Quand est-ce que ces dettes prendront fin ?
  • Est-ce que vous désirez constituer un héritage pour vos bénéficiaires ?

Erreur n°5 : Sous-estimer le capital à garantir

Au moment de souscrire votre assurance-vie, vous devrez fixer le montant de l'indemnité à laisser à vos bénéficiaires. Cela va dépendre de la sécurité financière que vous souhaitez leur offrir et des frais à couvrir grâce à cette indemnisation.  Avez-vous des prêts à rembourser ? Quelle est la somme dont votre famille aura besoin pour compenser la perte de votre revenu et couvrir les frais de subsistance ? Devez-vous prévoir un budget pour les études de vos enfants ? Pour vous guider, vous pouvez vous aider de l’outil de calcul disponible sur le site du gouvernement du Canada.

Erreur n°6 : Opter pour une assurance sans évaluation médicale

Il existe des assurances non soumises à l'évaluation médicale du dossier. Toutefois, il faut savoir que ces assurances ont un coût plus élevé, car elles sont principalement destinées à des personnes ayant un mauvais état de santé et donc, une moins bonne assurabilité. Le niveau de garantie proposé est également réduit. De ce fait, à moins d’avoir un dossier refusé par d’autres compagnies, vous n’aurez aucun intérêt à vous tourner vers ce type de produit.

Erreur n°7 : Faire une fausse déclaration à votre assureur

Certaines personnes peuvent être tentées de ne pas compléter leur formulaire d’adhésion en toute franchise. Notamment en ce qui concerne leur état de santé ou leur hygiène de vie (ex : consommation de tabac, alcool ou drogues). De cette façon, elles espèrent réduire le coût de leur prime d’assurance. Gardez à l’esprit que réaliser des économies au quotidien peut parfois vous coûter cher à long terme. En effet, un assureur qui découvre une telle fraude, après le décès de l’assuré, peut refuser d’indemniser ses bénéficiaires.

Erreur n°8 : Ne pas magasiner suffisamment avant de faire son choix

Les produits d’assurance-vie n’offrent pas tous le même niveau de protection. Il est donc important de comparer les propositions de différents assureurs en tenant compte de ses besoins et de son budget. De nombreuses informations sont accessibles sur Internet. Faire appel à un courtier en assurances est également une excellente option. Ainsi, vous mettez toutes les chances de votre côté pour trouver le produit répondant le mieux à vos besoins au meilleur tarif. Attention également à toujours vérifier que l’assureur choisi est bien membre de l’AMF (Autorité des marchés financiers du Québec).

Après avoir choisi son assurance-vie : les erreurs à éviter

Ça y est, vous avez souscrit une assurance-vie. Mais pensez-vous que votre contrat pourra rester identique jusqu’à la fin de votre vie ? Voici deux erreurs à ne surtout pas commettre pour être certain que votre assurance soit toujours adaptée à votre situation personnelle.

famille heureuse_Assurance-vie : 10 erreurs à ne pas commettre_XpertSource

Photo : Pixabay

Erreur n°9 : Ne pas réévaluer ses besoins en cours de vie

Avec les années, la vie évolue et vos besoins aussi. Et pour rester en adéquation avec eux, votre assurance-vie devra évoluer également. Vos dettes ont diminué ou au contraire, augmenté ? Vos enfants sont-ils toujours à votre charge ou sont-ils maintenant des adultes autonomes ? Peut-être aurez-vous à prolonger votre assurance-vie si vous avez opté pour une assurance temporaire. Peut-être que le montant de l’indemnité gagnerait également à être revu. 

Erreur n°10 : Ne pas actualiser sa liste de bénéficiaires

Tout comme vos besoins en termes de durée ou de montant d’indemnité, votre liste de bénéficiaires pourrait être amenée à changer. Un mariage, un divorce, une naissance, un décès… Voilà tant d’évènements qui peuvent conduire à la réviser. Vous devez vous assurer que les personnes qui percevront l’indemnité de votre assurance-vie soient toujours celles que vous voulez protéger financièrement lorsque vous ne serez plus là.

Dernière chose à éviter à tout prix

À la lecture de cet article, vous avez balayé vos fausses croyances, vous avez appris les erreurs à ne pas commettre au moment de souscrire votre assurance-vie et en cours de contrat. Mais il existe une dernière faute qu'il faut absolument éviter : ne pas payer votre prime d’assurance dans les temps. Cette omission pourrait, en effet, s’avérer lourde de conséquences.

Vous cherchez un courtier en assurance?

XpertSource.com peut vous aider dans vos démarches pour trouver un courtier en assurance. En nous parlant de votre projet, nous vous mettrons gratuitement en relation avec les personnes-ressources adéquates. Vous n’avez qu’à remplir notre formulaire (en quelques minutes seulement) et vous pourrez être mis en contact avec des experts.  

Vous voulez être mis en relation avec des professionnels en immobilier et obtenir des soumissions? Contactez-nous au 1 833 203-7768



Trouvez votre professionnel immobilier

Remplissez le court formulaire pour trouver le professionnel que vous cherchez

Remplissez ce court formulaire

En soumettant votre projet, vous acceptez les termes du site.


Trouvez un expert qualifié selon vos besoins - (Recevez 3 soumissions)
Nombre de projets traités
32345
Nombre d'experts dans notre réseau
2545
Délai moyen de notre réponse
1 heure