Table des matières
Envoyer un courriel à l'auteur
Alexandre Schettini
Alexandre Schettini

Est-ce le moment d'acheter une maison en 2024?

#Actualités immobilières

Dernière mise à jour : 2024-01-16 15:52:10

Après une année 2023 compliquée pour le marché de l'immobilier, de nombreuses personnes se demandent si elles vont enfin pouvoir acheter une propriété dans des conditions favorables cette année. 

Alors, est-ce le moment d'acheter une maison en 2024 ? On vous répond.

Un marché immobilier freiné par les effets de la hausse des taux en 2023

D'abord, il faut comprendre que l'année 2023 n'a pas été la meilleure qui soit pour le secteur. Les effets de la hausse des taux d'intérêt ont été un élément qui a considérablement fait chuter la capacité d'emprunt des acheteurs. Face à cela, les personnes qui pouvaient se permettre d'attendre ont préféré jouer la carte de la temporisation.

Certains experts font d'ailleurs remarquer que les effets de cette hausse se font véritablement ressentir depuis quelques mois seulement. Dans un communiqué relatant ses prévisions pour 2024, l'agence Royal LePage affirme que le prix des propriétés a légèrement faibli ces derniers mois. En revanche, elle relate que les transactions ont diminué entre 20 et 30 % au cours des 18 derniers mois dans certaines régions du pays.

Le taux directeur de la banque du Canada en 2024

Quel avenir pour l'immobilier en 2024 ?

Bon nombre de particuliers ont l'espoir que 2024 apporte de meilleures nouvelles pour le marché. Mais qu'en est-il réellement ?

Vers une baisse des taux ?

D'abord, plusieurs experts s'accordent à dire que la Banque centrale du Canada devrait effectivement diminuer son taux directeur cette année. Si cette prévision du marché de l'immobilier pour 2024 s'avère exacte, cela entrainera de fait une baisse des taux hypothécaires.

À titre d'exemple, le Mouvement Desjardins s'avance davantage sur le sujet et prédit une baisse des taux dès le mois d'avril 2024. Mieux encore, le passage du taux directeur de 5 à 3,5 % est évoqué d'ici à la fin de l'année.

La diminution des taux constitue ainsi une première condition favorable aux acheteurs. Cependant, ce n'est pas le seul facteur à analyser.

Le renouvellement hypothécaire au centre de toutes les attentions

L'un des sujets capitalisant les plus grandes craintes des propriétaires est sans aucun doute celui du renouvellement hypothécaire.

Des chiffres fournis par Le Journal de Québec permettent de mieux cerner l'importance de cette échéance. À cet effet, nous apprenons ainsi que près de 28 % des hypothèques devront être renouvelées dans les 18 prochains mois au Québec. De son côté, la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL) anticipe une augmentation moyenne de 30 à 40 % des mensualités à supporter pour les emprunteurs.

Il sera ainsi intéressant d'observer la capacité des propriétaires à pouvoir rembourser leur hypothèque, suite à leur renouvellement. Si ce n'est pas le cas, cela peut potentiellement entrainer du mouvement sur le marché de l'immobilier. On peut en effet supposer que certains propriétaires se résigneront à vendre leur demeure pour en acheter une moins chère et ainsi supporter un remboursement hypothécaire plus raisonnable.

Dans le contexte actuel de pénurie de logements, il est clair que les propriétaires qui se retrouveront contraints de vendre leur maison auront plus de facilité pour leur cession que leur acquisition future. Les acheteurs pourront ponctuellement réaliser de bons investissements, mais la concurrence pourrait être rude.

Les propriétaires d'habitations à prix moyens plus susceptibles de vendre leur maison en 2024

Des propos tenus par le courtier Pierre-Olivier Vear et rapportés par un article du Journal de Québec nous apprennent que ce ne sont pas forcément les propriétaires de résidences de luxe qui sont le plus impactés par ces renouvellements d'hypothèques.

« Des gens dans le 450 000 à 600 000 se retrouvent à devoir vendre leur propriété. En vendant, ils en rachètent des moins chères. »

Ce sont ainsi les propriétaires moyens qui semblent les plus affectés, alors que ceux détenant des propriétés plus haut de gamme tirent leur épingle du jeu. 

De l'argent pour acheter une maison en 2024

Est-ce que le prix des maisons va baisser en 2024 ?

Logiquement, la pénurie de logements favorise une stabilisation ou une augmentation de la valeur des propriétés. Mais comment se positionner lorsque l'on souhaite acheter une maison en 2024 ?

Acheter une maison maintenant ou attendre ?

D'après les différents avis des experts recueillis, les prix devraient demeurer stables jusqu'au milieu de l'année 2024.

C'est pour la deuxième partie de l'année que les coûts d'acquisition des propriétés pourraient en revanche connaitre une augmentation. À la condition, toutefois, que la Banque du Canada assouplisse effectivement son taux directeur. 

L'agence Royal LePage prédit une hausse

C'est en tout cas la théorie de l'agence immobilière Royal LePage qui, dans le cadre d'une récente étude, prédit une hausse de 5,5% du prix des propriétés dans le pays, dans la seconde partie de l’année. 

Les prix pour l'achat d'une maison diminueront selon la Banque TD

Toutefois, les prévisions des acteurs du secteur ne vont pas toutes dans le même sens.

En effet, la Banque TD affirme de son côté que le prix des résidences pourrait diminuer de 10 % en moyenne sur tout le Canada. Pour justifier son propos, la deuxième plus grande banque du pays affirme que ces baisses nationales interviendront suite à l'augmentation de l'offre dans 2 provinces : la Colombie-Britannique et l'Ontario.

La baisse des taux comme élément clé de ces prévisions

Si une reprise du marché dans certaines régions peut avoir un impact sur le prix des propriétés au Québec, la baisse des taux d'intérêt attendue doit rester le principal indicateur à surveiller.

La Banque TD n'oublie justement pas cet élément et affirme même que c'est cette potentielle réduction des taux durant l'année qui « empêche une baisse plus importante »

Qu'en sera-t-il réellement ? De son côté, Royal LePage parle plutôt d'une hausse contenue des prix :

« Si l’on s’attend à une baisse des taux d’intérêt [...], l’époque des taux ultra-faibles est révolue. À court terme, cela devrait contenir la hausse des prix des propriétés, le temps que les ménages ajustent leurs comportements d’achat. »

Des maisons pour acheter une maison en 2024

Quand sera le bon moment pour acheter une maison au Québec ?

Face à ces incertitudes sur l'évolution des prix à long terme, certains acheteurs pourraient se lancer à la recherche d'une maison durant le printemps 2024. Si l'on en croit les données recueillies jusqu'ici, cette période pourrait faire office de parfait consensus puisque :

  • Les taux commenceront à baisser d'après Desjardins;
  • Elle interviendra avant la potentielle hausse des prix annoncée par Royal LePage.

Si actuellement le marché reste à l’avantage des vendeurs, cette tendance est toutefois plus fragile que ce que nous avons par exemple connu lors des années 2022 et 2021. Il faut dire que les taux d'intérêt élevés ne permettent pas de réunir les conditions d'un marché dynamique : 

  • Les propriétaires ne veulent pas vendre tant qu'ils n'y sont pas contraints;
  • Cela entraine un manque de propriétés à la vente;
  • Les personnes qui désirent acheter doivent batailler pour saisir les bonnes occasions.

Pour 2024, l'assouplissement des conditions du marché est attendu de toutes parts. Si tel est le cas, les acheteurs devront probablement se montrer réactifs pour saisir les opportunités, car beaucoup souhaiteront passer à l'action après avoir attendu un long moment.

Vous voulez acheter une maison en 2024?

XpertSource.com peut vous aider dans vos démarches pour trouver un  courtier immobilier. En nous parlant de votre projet, nous vous mettrons gratuitement en relation avec les personnes-ressources adéquates. Vous n’avez qu’à remplir notre formulaire (en quelques minutes seulement) et vous pourrez être mis en contact avec des experts.

Vous voulez être mis en relation avec des professionnels en immobilier et obtenir des soumissions? Contactez-nous au 1 833 203-7768



Trouvez votre professionnel immobilier

Remplissez le court formulaire pour trouver le professionnel que vous cherchez

Remplissez ce court formulaire

En soumettant votre projet, vous acceptez les termes du site.


Trouvez un expert qualifié selon vos besoins - (Recevez 3 soumissions)