Envoyer un courriel à l'auteur
Audrey Duquette
Table des matières

Courtier immobilier : travailler à son compte ou pour une agence ?

Dernière modification: 2021/04/22 | Temps de lecture approximatif 4 mins

Une fois leur formation terminée et leur permis de courtage obtenus, plusieurs choix s’offrent aux courtiers immobiliers du Québec. En fonction de leurs préférences, ils peuvent choisir de travailler à leur compte en tant que courtier indépendant, de rejoindre une agence immobilière ou même de travailler en partenariat avec un promoteur immobilier.

Quels sont les impacts de ce choix sur la pratique du courtier ? Y a-t-il une option plus avantageuse que l’autre ? Cet article survolera rapidement chacune des options qui s’offrent aux courtiers immobiliers québécois.

Courtier indépendant ou affilié : quelle option choisir ?

Tout d’abord, il est important de préciser que les courtiers immobiliers, qu’ils fassent partie d’une agence ou qu’ils décident d’être indépendants, sont tous aussi compétents. Rejoindre une bannière immobilière relève simplement d’un choix personnel du courtier, en fonction des avantages et des conditions de travail qu’il recherche.

Homme d'affaire

Être courtier indépendant pour plus de flexibilité

Même s’il choisit de travailler à son compte, le courtier immobilier indépendant doit obligatoirement posséder une autorisation de l’OACIQ (permis de courtage) afin de pouvoir exercer.

Être courtier immobilier indépendant ne signifie pas pour autant travailler seul. Les courtiers indépendants peuvent en effet travailler en collaboration avec plusieurs associations ou organismes, tels que l’ACI, la FCIQ, le RCIIQ, l’OACIQ, etc. Ceux-ci ont notamment la responsabilité de veiller à la protection et à la promotion des intérêts des courtiers. 

Lorsqu’il travaille à son compte, le courtier immobilier n’a pas de redevances à verser et il est libre d’établir certaines normes de travail en fonction de ses goûts et de ses préférences. Il doit toutefois s’acquitter de nombreux coûts par lui-même, tels que les frais de transport, les coûts associés à sa publicité et ses outils de travail (ordinateur, téléphone, appareil photo, accessoires de commercialisation, etc.), ainsi que les primes d’assurance responsabilité.

Devenir courtier immobilier indépendant permet donc de profiter d'une plus grande autonomie et d'une meilleure flexibilité dans la pratique, mais cela implique également la prise en charge accrue de tâches financières et d’autres tâches externes.

Agence immobilière : bannière reconnue ou agence locale ?

Si le courtier immobilier fait le choix de s’associer à une agence, il devra déterminer s’il souhaite s’affilier à une bannière reconnue telle que Remax ou à une compagnie immobilière locale.

Encore une fois, choisir de travailler en partenariat avec une agence locale ou une bannière reconnue est une décision personnelle de la part du courtier. Il n’y a pas une option meilleure que l’autre. Le courtier immobilier est libre de choisir ce qui lui convient le mieux en fonction de ses besoins et de ses valeurs.

Notez ici qu’un courtier immobilier s’affiliant à une agence conserve son titre. Il ne devient pas ce qu’on appelle communément un « agent immobilier », ce terme ayant officiellement disparu au Québec dans les dernières années. Pour en savoir plus sur la dénomination d’agent immobilier, consultez cet article.

Salon

Les avantages et les inconvénients de travailler pour une agence

Si beaucoup de gens pensent automatiquement aux agences lorsqu’on parle de courtiers immobiliers, c’est qu’elles ont une présence importante sur le marché. Elles offrent ainsi aux courtiers immobiliers qui travaillent pour elles une plus grande visibilité par le biais de la publicité et de leur plateforme web. Elles permettent aussi à ses membres de ne pas avoir à se préoccuper de plusieurs aspects liés à leur pratique, telle que la location d’un local, l’approvisionnement en matériel et en fournitures nécessaires, etc. Ils peuvent donc se consacrer uniquement à leur mission primaire.

Travailler au sein d’une agence immobilière, c’est aussi avoir la possibilité de bénéficier d’une liste préétablie de personnes-ressources et autres experts du milieu. On pense entre autres aux arpenteurs-géomètres, aux photographes, aux professionnels en home staging

De plus, les courtiers immobiliers affiliés à une agence ont habituellement accès à de la formation continue pour perfectionner leur pratique professionnelle.

En compensation de ces avantages, le courtier immobilier doit toutefois assumer des frais d’adhésion et certaines redevances.

Travailler pour deux agences à la fois : est-ce permis ?

Alors qu’un courtier immobilier peut choisir de travailler pour le compte d’une bannière reconnue, il ne peut en aucun cas travailler pour plus d’une agence immobilière. La Loi sur le courtage immobilier défend aux courtiers de travailler simultanément pour deux agences, même dans le cas d’une compagnie franchisée.

Il peut arriver qu’une agence immobilière possède une tierce agence, qu’on dit alors « sous-franchisée ». Cette dernière appartient alors à la première. Mais même dans ce genre de situation, la bannière primaire ne peut pas « prêter » ses courtiers à sa compagnie franchisée.

L’agence sous-franchisée est considérée comme étant autonome et distincte. Elle a donc l’obligation, au même titre que toutes les autres agences immobilières, d’avoir ses propres courtiers et de maintenir des registres et des dossiers distincts.

Maison verte au toit gris

Le courtier immobilier affilié à un constructeur ou un promoteur immobilier

Au Québec, les courtiers immobiliers détenant un permis valide de l’OACIQ ont la permission de vendre une construction neuve pour le compte d’un constructeur ou d’un promoteur immobilier en échange d’une rémunération. Certaines règles doivent toutefois être respectées dans ce type de circonstances.

Le courtier immobilier travaillant pour un promoteur reste soumis à la Loi sur le courtage immobilier. Il garde donc son titre et se doit de respecter tous les devoirs et obligations de son rôle. Il doit, par la même occasion, se présenter en tant que courtier immobilier sur toute publicité ou toute carte professionnelle qu’il remettrait à un acheteur potentiel. Cela signifie qu’en réalité le courtier immobilier pourra uniquement travailler pour un constructeur ou un promoteur immobilier à titre de courtier immobilier indépendant ou par l’entremise de son agence.

En fonction de ce qui est prévu dans le contrat de courtage, la rétribution sera payable directement au courtier agissant à son compte ou payable à l’agence, selon le cas. Ainsi, un courtier immobilier agissant pour une agence ne pourra pas recevoir de paiement d’une autre manière que par le biais de la compagnie immobilière qui l’emploie.

Qu’il soit indépendant ou affilié à une agence, le courtier immobilier est en tout temps un allié de choix dans la réalisation de votre projet en immobilier.

Vous cherchez un courtier pour un projet en immobilier ?

XpertSource.com peut vous aider dans vos démarches pour trouver un courtier immobilier. En nous parlant de votre projet, nous vous mettrons gratuitement en relation avec les personnes-ressources adéquates. Vous n’avez qu’à remplir notre formulaire (en quelques minutes seulement) et vous pourrez être mis en contact avec des experts.

Vous voulez être mis en relation avec des professionnels en immobilier et obtenir des soumissions ? Contactez-nous au 1 833 203-7768

Vous êtes un expert en immobilier et souhaitez faire partie de notre réseau ?

XpertSource.com peut vous aider à obtenir une nouvelle source de clients. En nous mentionnant dans quel domaine vous vous spécialisez, nous vous mettrons en contact avec des clients qui respectent vos critères. Vous n'avez qu'à remplir notre formulaire et vous pourrez être mis en contact avec de nouveaux clients.

Recherche par mots clés...



Je veux l'essayer


NB: Vous pouvez toujours ajouter d'autres expertises dans votre profil
NB: Vous pouvez toujours ajouter d'autres secteurs dans votre profil

Commentaire:

 

Vous voulez voir des exemples de projets que nous fournissons ?




Nombre de demandes traitées depuis 60 jours
9862
Nombre d'experts dans notre réseau
1900
Délai moyen de notre réponse
1 heure