Envoyer un courriel à l'auteur
Audrey Duquette
Audrey
Duquette

(Rédactrice)
Table des matières

6 conseils pour réussir votre projet de maison bigénérationnelle

Dernière modification: 2021/10/05 | Temps de lecture approximatif 6 mins

Avec une popularité croissante depuis les dernières années, les maisons bigénérationnelles et intergénérationnelles gagnent du terrain dans le marché immobilier. Le vieillissement de la population et les circonstances particulières de la pandémie des derniers mois sont sans doute deux des facteurs qui contribuent à l’essor actuel de ce type d’habitation.

Si vous êtes intéressé à acquérir ce type de propriété, que ce soit en l'achetant sur le marché de la revente ou en rénovant votre maison actuelle pour la transformer en multigénérationnelle, sachez qu’il y a plusieurs aspects que vous devez d’abord considérer. Comme tout projet en immobilier, l’acquisition d’une maison bigénérationnelle ne devrait pas se faire sur un coup de tête. Elle devrait découler d’une décision mûrement réfléchie, prise après avoir songé aux différents avantages et inconvénients liés à ce type d’habitation.

Une maison intergénérationnelle, ce n’est pas pour tout le monde. Si vous en êtes à l’étape de la réflexion et ne savez pas s’il s’agit d’une entreprise qui vous convient, consultez notre article Maison intergénérationnelle : 5 choses à considérer avant de se lancer.

Vous avez décidé d’aller de l’avant et de réaliser la maison bi ou intergénérationnelle de vos rêves ? Voici quelques conseils pour la planification de votre projet.

Acheter ou construire une maison bigénérationnelle : 6 conseils pour réussir votre projet

Maison multigénérationnelle : conseils pour réussir son projet

1. Évaluez vos besoins et ceux de vos proches pour éviter les conflits d’intérêts

L’une des premières étapes à effectuer dans la planification de votre maison bigénérationnelle est de prendre en compte les goûts et les besoins de tous les membres de la famille qui seront impliqués dans le projet. Par exemple, si vous prévoyez loger vos parents plus âgés, ceux-ci n’auront probablement pas le même train de vie que vous. Ils seront aussi peut-être moins en mesure d’effectuer certaines tâches d’entretien, auront besoin de plus de calme, etc.

Discutez avec vos proches de vos besoins respectifs et tentez de trouver le compromis idéal qui saura plaire à tout le monde. Vous ne voulez pas que vos parents viennent cogner à votre porte à toute heure de la journée ? Dites-le. L'une des meilleures manières d’éviter les conflits futurs, c'est de s’assurer que tout le monde a la même vision des choses dès le départ.

Si possible, tentez de vous renseigner auprès d’individus ayant déjà vécu dans une maison intergénérationnelle pour en savoir plus sur leur expérience et obtenir quelques conseils supplémentaires. Cela pourra vous permettre d’anticiper quelques problèmes potentiels et de mieux vous préparer.

Il ne faut jamais sous-estimer l’impact que peut avoir la communication entre les différents individus impliqués. La discussion que vous aurez avec vos proches pourrait vous faire réaliser que vous êtes tous sur la même longueur d’onde. Mais il pourrait aussi arriver, dans le cas où trouver un compromis entre les besoins de chacun s’avèrerait très hasardeux, que vous réalisiez qu’une maison bigénérationnelle n’est peut-être pas la meilleure solution pour votre famille.

Dans tous les cas, vaut mieux le savoir avant de sauter à pieds joints dans la réalisation d’un projet aussi important.

2. Assurez-vous que l’aménagement de la maison respecte les règles de cohabitation

Vous avez pu vous entendre avec les autres membres de votre famille et êtes parvenu au compromis idéal permettant de répondre aux besoins de tout le monde. Tant mieux ! Encore faut-il que ces besoins soient réellement respectés.

Vos parents avec lesquels vous allez habiter sont à mobilité réduite ? Vous devrez probablement revoir l’aménagement de certains accès et certains items de la maison. Vous pourriez par exemple investir dans une chaise d’escalier pour les aider à monter au deuxième étage, privilégier une rampe d’accès à l’extérieur plutôt que des marches, installer une douche ou une baignoire adaptée, etc.

Vous avez convenu de mettre certaines pièces à la disposition de toute la famille ? Planifiez précisément quelles pièces seront communes et quelles autres sections de l’habitation seront à l’usage unique de certains résidents. Précisez également si certaines restrictions s’appliquent à l’utilisation de ces pièces : devrez-vous faire moins de bruit à partir d’une certaine heure pour ne pas déranger les autres membres de votre famille ?

Dans certains cas, vous pourriez vouloir effectuer certaines modifications à votre maison pour faciliter la cohabitation, que ce soit en modifiant les subdivisions déjà en place, en renforçant l’isolation sonore de certains murs, etc. Le but est de répondre aux besoins de chacun, mais aussi de respecter l’intimité de tous les partis impliqués.

Conseils pour la construction d'une maison bigénérationnelle

3. Demandez les services d’un architecte pour la construction d'une résidence bigénérationnelle

Si vous prévoyez bâtir une maison bigénérationnelle neuve ou si vous souhaitez faire des rénovations majeures dans l’aménagement de votre propriété actuelle, demander l’expertise d’un architecte dans la planification de votre projet est une excellente initiative. L’architecte détient les compétences nécessaires pour prévoir l’aménagement de votre bâtiment, planifier sa construction ainsi que celle des espaces communicatifs entre les différents logements.

En faisant appel à ce professionnel, vous vous assurerez également que tous les critères et règlements relatifs à la municipalité et au Code national du bâtiment seront respectés. De plus, l’architecte pourra faire le suivi de la construction et vous aider à gérer les dépenses liées à votre projet.

Notez que certaines municipalités exigent que les plans de votre résidence bigénérationnelle soient approuvés par un architecte avant d’autoriser le projet, que ce soit une nouvelle construction ou l’agrandissement d’une propriété.

Vous préférez acheter une maison intergénérationnelle déjà construite et disponible sur le marché ? Un courtier immobilier est l'allié qu'il vous faut pour dénicher votre prochaine propriété de rêve.

4. Estimez les coûts de construction (ou d’achat) le plus précisément possible

Un des aspects les plus importants de la planification de votre projet de maison bigénérationnelle consiste à déterminer le budget que vous devrez allouer à l’achat, à la construction ou à la transformation de votre habitation (en fonction de l’option que vous aurez choisie).

Dans l’éventualité d’un nouvel achat, vous devrez notamment prévoir un montant pour votre mise de fonds et pour les divers frais associés à l’acquisition d’une maison. Dans le cas où vous décideriez de transformer votre résidence actuelle pour l’adapter à votre visée intergénérationnelle, sachez que les travaux s’élèvent généralement entre 25 000 $ et 100 000 $, en fonction des modifications effectuées.

Selon les besoins spécifiques des divers membres de votre famille, si vos parents sont à mobilité réduite par exemple, vous pourriez également prévoir un budget supplémentaire pour l’ajout d’installations spécialisées (barre d’appui, chaise d’escalier, etc.). L’ajout de ces éléments pourrait faire grimper votre facture. Vous pourriez toutefois décider de partager les coûts entre les diverses générations qui profiteront de l’habitation.

Conseil pour maison intergénérationnelle : les règles municipales à respecter

5. Renseignez-vous sur les règlements de votre municipalité quant à la construction de maisons intergénérationnelles

Au Québec, ce sont les municipalités qui délivrent les permis pour la construction ou la conversion de maisons unifamiliales en maisons intergénérationnelles. La plupart des villes permettent l’une ou l’autre de ces options, mais les règlements que vous devrez respecter pour obtenir votre permis de travaux ne sont pas nécessairement les mêmes d’un endroit à l’autre.

Certaines villes peuvent, par exemple, exiger que les parties habitables aient leurs propres adresses, alors que d’autres peuvent demander que les parties aient le même revêtement extérieur ou que le second espace habitable soit restreint à un certain pourcentage du total. Il est donc important que vous vous renseigniez sur les différentes exigences municipales en vigueur pour vous assurer que votre projet soit conforme à la réglementation.

6. Utilisez les subventions auxquelles vous avez droit pour votre habitation bigénérationnelle

Saviez-vous que vous pourriez bénéficier de programmes d’aide financière pour vous aider à réaliser votre projet de maison inter ou bigénérationnelle ? Bien qu’il n’existe aucune aide financière spécifiquement dédiée à ce type de propriété, vous pourriez aller chercher des subventions connexes.

Le gouvernement du Québec offre notamment plusieurs subventions et crédits d’impôt pour le maintien à domicile des aînés et pour les proches aidant un parent de plus de 70 ans. Ces aides financières ne s’appliquent toutefois pas automatiquement dans le cadre d’une maison intergénérationnelle. Vous devrez donc vérifier votre admissibilité en fonction des critères en vigueur au moment où vous en ferez la demande.

Vous pourriez aussi avoir le droit à une aide financière pour les rénovations faites à votre maison. Les gouvernements du Québec et du Canada offrent des crédits d’impôt pour des rénovations dépassant les 20 000 $. Il est aussi possible d’obtenir un remboursement partiel de la TPS et de la TVQ pour les constructions neuves ou pour les rénovations majeures. Dans le cas des rénovations, la valeur marchande de l’habitation ne doit toutefois pas dépasser 450 000 $ pour la TPS et 300 000 $ pour la TVQ.

Certaines municipalités offrent des crédits de taxes ou d’autres avantages financiers pour la transformation de votre demeure. Celles qui participent au programme Rénovation Québec peuvent aussi vous offrir des subventions pour vous aider dans la réalisation de votre projet de maison bigénérationnelle. N’hésitez pas à vous renseigner directement auprès de votre ville pour connaître les subventions auxquelles vous pourriez avoir le droit.

Vous voulez acheter une maison bigénérationnelle ?

XpertSource.com peut vous aider dans vos démarches pour trouver un  courtier immobilier. En nous parlant de votre projet, nous vous mettrons gratuitement en relation avec les personnes-ressources adéquates. Vous n’avez qu’à remplir notre formulaire (en quelques minutes seulement) et vous pourrez être mis en contact avec des experts.

Vous voulez être mis en relation avec des professionnels en immobilier et obtenir des soumissions? Contactez-nous au 1 833 203-7768

Recherche par mots clés...



Trouvez votre professionnel immobilier

Remplissez le court formulaire pour trouver le professionnel que vous cherchez

Remplissez ce court formulaire

En soumettant votre projet, vous acceptez les termes du site.


Obtenez 3 mises en relation pour l'achat d'une maison bigénérationnelle
Joindre un fichier

En soumettant votre projet, vous acceptez les termes du site.

Code fr
Nombre de demandes traitées depuis 60 jours
15150
Nombre d'experts dans notre réseau
2117
Délai moyen de notre réponse
1 heure