Envoyer un courriel à l'auteur
Audrey Duquette
Table des matières

Comment bien se préparer à l’inspection d’une propriété

Dernière modification: 2021/03/01 | Temps de lecture approximatif 7 mins

Que vous veniez de recevoir une offre d’achat conditionnelle à l’inspection de votre propriété ou que vous souhaitiez faire inspecter votre maison par mesure préventive, la venue de l’inspecteur en bâtiment n’est pas à prendre à la légère. Son rapport d’inspection peut avoir un impact considérable, en particulier lors d’un processus de vente.

Lors de l’inspection, votre propriété sera minutieusement examinée de haut en bas, du toit aux fondations, en passant par les systèmes de plomberie, d’électricité, de chauffage, etc. L’inspecteur en bâtiment sera notamment à la recherche de fuites, de moisissure, de défectuosités et de tout autre signe pouvant signaler la présence d’un problème potentiel.

Mais pas de panique ! Bien qu’il soit tout à fait normal de se sentir nerveux lors de la venue de ce professionnel, il existe de nombreuses astuces pour s’assurer du bon déroulement de l’inspection. En effectuant quelques petits gestes préventifs, vous mettrez toutes les chances de votre côté pour obtenir un rapport d’inspection le plus positif possible.

Bien sûr, vous ne pouvez pas effectuer le travail de l’inspecteur à sa place, mais vous pouvez vérifier l’état général de votre maison et régler certains problèmes par vous-même. Vous éviterez ainsi de les voir s’accumuler sur le rapport d’inspection.

Sans plus tarder, voici dix étapes que vous pouvez suivre pour bien vous préparer à la venue de l’inspecteur en bâtiment.

Foyer

Se préparer à la visite de l'inspecteur en bâtiment en 10 étapes

1. Désencombrez l’accès aux zones qui doivent être vérifiées par l’inspecteur

Afin que l’inspecteur puisse réaliser son inspection de manière optimale et vérifier l’entièreté de votre propriété, veillez à ne pas bloquer l’accès à certaines zones de votre demeure. Cela vaut autant pour les zones intérieures que les zones extérieures.

Si vous ne l’aviez pas déjà fait pour la visite de votre propriété, désencombrez le plus possible les pièces de votre résidence, afin qu’il n’y ait rien en travers du chemin qui pourrait bloquer un élément nécessitant d’être inspecté. Éliminez tout objet ou installation qui limite l’accès aux zones et aux systèmes que l’inspecteur devra vérifier, que ce soit dans le sous-sol, le grenier, les armoires sous les éviers, etc.

En plus de l’intérieur, l’expert examinera aussi l’aspect extérieur de votre maison (moulures, revêtement, toit, calfeutrage des portes et des fenêtres, etc.). Encore une fois, débarrassez-vous des différentes entraves qui pourraient bloquer l’accès à l’inspecteur : plantes envahissantes, articles accumulés et autres objets encombrants.

Ce grand ménage permettra non seulement de faciliter le travail de l’inspecteur, mais il pourrait aussi vous permettre de repérer certaines traces visibles de défauts et, dans l’idéal, de les corriger avant la venue du professionnel.

Dans le cas où l’inspecteur n’aurait pas accès à une des zones de votre maison, celui-ci pourrait être dans l’impossibilité d’effectuer son travail. Il devra ainsi le noter dans son rapport d’inspection, ce qui fait habituellement mauvaise figure auprès des acheteurs potentiels.  

2. Gardez la maison propre

Si vous êtes au beau milieu du processus de vente de votre résidence, vous êtes probablement déjà habitué à garder votre maison propre pour la faire bien paraître. Gardez cette bonne habitude encore un peu et résistez à l’envie de négliger l’apparence de votre propriété.

Bien que la propreté n’ait pas d’impact direct sur l’inspection, une maison sale ou en désordre pourrait amener un doute dans l’esprit de l’inspecteur quant à l’état général de votre maison. Cela pourrait notamment donner l’impression d’une négligence et d’un mauvais entretien de la propriété au cours des années.

Évitez donc tout doute possible et démontrez que vous prenez soin de votre propriété en la gardant propre. Une incertitude notée sur le rapport d’inspection n’est jamais en votre faveur.

Décor jaune et blanc

3. Occupez-vous des réparations et des défauts mineurs avant l'inspection

Parce que vous y habitez quotidiennement, vous êtes sans doute la personne qui connait le plus les petits défauts de votre maison. Vous avez remarqué que le calfeutrage de la fenêtre du salon mériterait d’être refait ? Votre robinet se ferme difficilement ? Si vous côtoyez le problème tous les jours, il peut être facile d’apprendre à vivre avec plutôt que de le corriger.

Si vous ne l’aviez pas fait avant de faire visiter votre propriété, vous pourriez prendre le temps de corriger ces petits défauts afin d’éviter qu’ils s’accumulent sur le rapport d’inspection. Bien que leur présence n’influencera probablement pas la décision des acheteurs potentiels, il est toujours rassurant de voir que le propriétaire a pris grand soin de la résidence.

4. Remplacez les ampoules qui sont éteintes

Alors qu’une ampoule grillée peut nous sembler banale et peu représentative de l’état général de notre propriété, l’inspecteur en bâtiment peut quant à lui y voir une défectuosité potentielle dans le câblage de l’appareil. Il pourrait éventuellement prendre le temps de déterminer s’il y a bel et bien un problème sous-jacent ou simplement noter ses réflexions dans le rapport.

Dans les deux cas, il est facile d’éviter de genre de situation en prenant quelques secondes pour remplacer l’ampoule. Vous montrerez ainsi que le système électrique n’a pas de défauts, faciliterez la tâche de l’inspecteur et éviterez le stress de voir un problème potentiel s’ajouter au rapport d’inspection.

Homme qui visse une charnière de fenêtre

5. Vérifiez l’état de vos portes et de vos armoires

Quelque temps avant la date de visite de l’inspecteur, faites le tour de votre maison et vérifiez les portes intérieures, extérieures et les portes d’armoires afin de vous assurer qu’elles sont en bon état. N’oubliez pas de tester celles que vous n’utilisez pas souvent.

Les portes intérieures et extérieures devraient se verrouiller dans leur cadre sans aucune difficulté. Les poignées doivent quant à elles être solidement fixées et les serrures devraient fonctionner correctement, en particulier celles des portes menant vers l’extérieur.

En ce qui concerne les portes d’armoires, vérifiez plus particulièrement l’état des charnières. Elles ont tendance à se desserrer, ce qui peut désaligner les portes de leur cadre et perturber leur fonctionnement. Une armoire qui ne ferme pas correctement peut en général être réparée en resserrant la charnière avec un tournevis.

6. Assurez-vous que vos toilettes fonctionnent correctement

Vos toilettes coulent longtemps après avoir tiré la chasse d’eau ? Il s’agit d’un problème commun que la plupart d’entre nous avons déjà vécu à un moment ou un autre. Alors qu’il peut être facile de l’ignorer lorsqu’on le côtoie au quotidien, l’inspecteur en bâtiment relèvera certainement ce défaut lors de son évaluation.

Ce type de problème commun peut généralement être réglé avec un petit voyage à la quincaillerie, en raccrochant la chaîne ou en replaçant le clapet de votre réservoir. Il s’agit donc d’une réparation facile et très peu coûteuse que vous pouvez effectuer avant la venue de l’inspecteur.

Salle de bain luxueuse

7. Changez le filtre de votre système d’aération

Remplacer le filtre du système d’aération de votre maison est en tout temps une bonne habitude à prendre. Cela permet de conserver une bonne qualité de l’air et de vous assurer du bon fonctionnement de votre système.

Ce petit geste est d’autant plus pertinent à faire avant la venue de l’inspecteur en bâtiment. Un filtre sale pourrait signaler que vous n’avez pas pris soin de votre système et de l’air de votre maison. Ne prenez donc aucun risque et montrez au professionnel qu’il s’agit d’un élément auquel vous faites attention.

8. Assurez-vous que votre boite à fusibles est correctement étiquetée

Quand avez-vous jeté un coup d’œil à votre boite à fusibles pour la dernière fois ? Avez-vous trouvé le commutateur que vous cherchiez sans problème ou avez-vous dû en tester plusieurs avant de trouver celui que vous vouliez ?

Une boite à fusibles mal identifiée peut être frustrante, pour le propriétaire comme pour l’inspecteur en bâtiment. Avant l’arrivée du professionnel, vérifiez donc que chaque commutateur de la boite est identifié correctement, pour éviter à l’inspecteur d’avoir à tester à l’aveugle. Étiquetez ceux qui ne le sont pas et remplacez les étiquettes incorrectes ou indéchiffrables.

9. Occupez-vous des insectes envahissants

Il est tout à fait normal d’observer quelques insectes faire leur apparition à l’intérieur de la maison, en particulier lorsque la température se réchauffe. Il ne faut toutefois pas qu’il s’agisse d’un problème récurrent ou important.

Vous avez régulièrement des fourmis dans votre cuisine ? Des guêpes ont installé leur ruche en bordure de votre toit ? Occupez-vous de ces problèmes avant l’inspection, car les problèmes d’insectes pourraient dissuader les acheteurs potentiels et saboter votre processus de vente.

Toit

10. Vérifiez l’état du toit

Comme la plupart des propriétaires, votre dernière visite sur le toit de votre maison remonte probablement à longtemps. L’inspecteur en bâtiment y accordera toutefois une attention particulière. Veillez donc à le préparer avant son arrivée.

Nettoyez les gouttières, enlevez les débris, vérifiez s’il y a des carreaux endommagés ou des morceaux manquants. Si vous remarquez des dommages sur le toit, assurez-vous de les faire réparer avant l’inspection afin de mettre toutes les chances de votre côté.

Le jour de l’inspection : soyez prêt pour la visite de l’inspecteur

Le jour de la visite de l’inspecteur en bâtiment, vous devriez idéalement avoir fait tout ce qui est en votre possible pour vous préparer à sa venue et obtenir un rapport d’inspection positif.

Pour faciliter la tâche de l’inspecteur, laissez tous les services publics allumés, laissez un libre accès à toutes les zones de la maison, déverrouillez les portes, les boites électriques ou tout autre élément que vous gardez habituellement hors de portée.

Si vous ne souhaitez pas assister à l’inspection, préparez-vous à quitter la maison pour laisser le champ libre à l’inspecteur. Si vous avez des animaux de compagnie, essayez préférablement de les amener avec vous ou assurez-vous qu’ils soient sécurisés.

À cette étape, il ne vous reste qu’à laisser le professionnel faire son travail. Tentez de vous détendre : les acheteurs ne s’attendent généralement pas à un rapport parfait. Ils seront rassurés tant qu’il n’y a pas de problème majeur détecté. Ne vous inquiétez donc pas outre mesure.

Vous cherchez un inspecteur en bâtiment ? 

XpertSource.com peut vous aider dans vos démarches pour trouver un inspecteur en bâtiment. En nous parlant de votre projet, nous vous mettrons gratuitement en relation avec les personnes-ressources adéquates. Vous n’avez qu’à remplir notre formulaire (en quelques minutes seulement) et vous pourrez être mis en contact avec des experts.  

Vous voulez être mis en relation avec des professionnels en immobilier et obtenir des soumissions? Contactez-nous au 1 833 203-7768



Trouvez votre professionnel immobilier

Remplissez le court formulaire pour trouver le professionnel que vous cherchez

Remplissez ce court formulaire

En soumettant votre projet, vous acceptez les termes du site.


Obtenez 3 mises en relation pour votre recherche d'inspecteurs en bâtiment
Joindre un fichier

En soumettant votre projet, vous acceptez les termes du site.

Nombre de demandes traitées depuis 60 jours
7704
Nombre d'experts dans notre réseau
1676
Délai moyen de notre réponse
1 heure