Envoyer un courriel à l'auteur
Elisabeth Mézino
Elisabeth
Mézino

(Rédactrice)
Table des matières

Comment l’inflation influence les taux hypothécaires?

Dernière modification: 2021/11/22 | Temps de lecture approximatif 4 mins

Le 27 octobre 2021, la Banque du Canada annonçait maintenir son taux directeur au niveau plancher de 0,25%, en cours depuis mars 2020. Cependant, une hausse est attendue à compter du second trimestre 2022.

De plus, selon un article paru trois semaines plus tard dans Le Devoir, le taux d’inflation au Canada s’élevait en octobre à 4,7%. Il s’agit d’un sommet jamais atteint depuis février 2003. Ces deux éléments laissent présager une remontée progressive des taux hypothécaires dans le courant de l’année prochaine.

Dans cet article, nous vous expliquons la mécanique derrière cette future hausse et les cartes que vous pouvez jouer tant que les taux sont encore favorables.

Inflation, taux directeur et taux hypothécaires : quel est le lien?

Il s’agit là de trois termes d’économie que tout le monde connaît, sans pour autant toujours bien comprendre ce qu’ils signifient, et sans savoir ce qui les lie entre eux. Voici une explication que nous avons tenté de rendre la plus simple possible.

L'impact de l'inflation sur les taux hypothécaires

Photo : Pixabay

La hausse des prix

Tout d’abord, revenons sur des bases. L’inflation, c’est la hausse du niveau des prix liée à une demande de biens et de services supérieure à l’offre. Une forte inflation implique alors une perte de pouvoir d’achat pour les consommateurs, et donc un fonctionnement de l’économie moins optimal. Pour maintenir une prospérité économique et financière, la Banque du Canada et le gouvernement canadien se sont fixé comme cible un taux d’inflation de 2%. Celui-ci varie au rythme de l’économie : une forte progression de l’économie entraîne une hausse de l’inflation.

Le taux directeur de la banque du Canada

On a beaucoup entendu parler du taux directeur ces derniers temps, mais savez-vous ce que c’est? Également appelé taux cible du financement à un jour, c’est le principal outil à la disposition de la Banque du Canada pour maîtriser l’inflation. Lorsque le taux d’inflation est élevé, elle augmente son taux directeur. Et à l’inverse, lorsque l’inflation est en dessous des 2%, elle le réduit, comme ça a été le cas en 2020 avec la pandémie. (Taux d’inflation en 2020 : 0,7%.)

Chaque jour, les institutions financières s’échangent de l’argent pour assurer les transactions de leurs clients. À la fin de la journée, chaque institution doit régler ses paiements. Pour équilibrer leurs soldes, les institutions peuvent s’emprunter des fonds entre elles sur le marché du financement à un jour. Le taux directeur est le taux cible applicable pour ces emprunts.

L’influence sur les taux d'intérêts bancaires

Bien que les particuliers n’aient pas accès au marché de financement à un jour, ils subissent malgré tout les variations du taux directeur. En effet, celui-ci influe sur les taux d’intérêt de différentes sortes d’emprunt, dont les taux hypothécaires, en particulier les taux variables. Ainsi, lorsque le taux cible du financement à un jour est élevé, les institutions financières augmentent également leurs taux d’intérêt. Cela conduit les particuliers à moins emprunter et à moins dépenser. L’économie ralentit et l’inflation aussi.

La hausse des taux hypothécaires pourrait permettre de maîtriser la croissance excessive des prix de l’immobilier. Avec un pouvoir d’achat réduit, les acheteurs seraient moins nombreux. Ce serait alors la fin du phénomène de surenchère que l’on a connu cette année.

Qu’est-ce que vous pouvez faire avant que les taux hypothécaires ne remontent?

Une hausse des taux hypothécaires est attendue d’ici fin 2022. Elle aura un impact sur les nouveaux acquéreurs, mais également sur les personnes ayant un emprunt en cours. C’est donc le moment de passer à l’action pour éviter de payer plus d’intérêts.

Prêt hypothécaire sur la valeur d'une maison

Photo : Pixabay

Geler votre taux d’intérêt avec une préapprobation

Par anticipation, de nombreux Canadiens tentent d’obtenir une préapprobation hypothécaire afin de geler leur taux d’emprunt à un niveau intéressant. En effet, selon l’analyste Benjamin Tal, de Marchés des capitaux CIBC, cité dans un récent article de La Presse, « une augmentation d’un point de pourcentage des taux hypothécaires par rapport aux niveaux actuels coûtera aux nouveaux acheteurs en moyenne 230 $ ».

Une préautorisation hypothécaire permet de vous garantir un taux plafonné, pendant une période allant jusqu’à 4 mois, selon l’organisme prêteur. Pour en bénéficier, vous devrez donc réaliser votre transaction dans ce délai. Bien entendu, cela ne vous engage en rien et ne vous coûte rien.

Pour en savoir plus, consultez notre article Comment obtenir une préapprobation hypothécaire?

Passer d’un taux variable à un taux fixe

Les prochaines hausses du taux directeur vous inquiètent? Vous vous demandez peut-être si passer votre emprunt à taux variable vers un taux fixe ne serait pas une bonne option. Vous vous dites que même si le taux fixe est plus élevé, au moins vous serez assuré de conserver le même paiement sur la durée de votre hypothèque. Prenez soin, dans un premier temps, de vérifier les conditions de prêt que vous avez contracté.

En effet, certains taux variables impliquent des augmentations limitées à 1% ou 1,10%. Payer une pénalité pourrait être moins avantageux pour vous. À moins d’une baisse de revenus ou d’une hausse de vos frais depuis la contractualisation de votre emprunt, vos risques de surendettement sont faibles. Il faut savoir qu’avant d’accorder un prêt à un client, les institutions financières soumettent sa situation financière à un test de résistance permettant d’évaluer sa capacité à absorber une hausse du taux d’intérêt de 2%.

Emprunter sur la valeur nette de votre maison

Le marché immobilier n’a pas été épargné par l’inflation de cette dernière année. Pour les propriétaires qui ne l’ont pas encore fait, il pourrait être intéressant de profiter de la prochaine période avant la remontée des taux hypothécaires pour solliciter un prêt sur la valeur marchande de leur propriété. Selon votre situation, vous pourrez emprunter entre 55% et 80% de la valeur de votre maison, déduction faite de votre solde hypothécaire. C’est une façon intéressante de financer de nouveaux projets. Différentes options s’offrent à vous. Nous vous invitons à découvrir quatre produits bancaires, répondant à cette finalité, en consultant notre article dédié à ce sujet.

Trouver le meilleur taux grâce à un courtier hypothécaire

Quelle que soit l’option envisagée en prévision de la remontée des taux d’intérêt, un courtier hypothécaire est le professionnel auquel soumettre votre projet. Il saura vous conseiller sur la meilleure décision à prendre selon votre situation et vous accompagner pour trouver le meilleur taux hypothécaire.

Vous souhaitez être accompagné dans votre recherche d'hypothèque?

XpertSource.com peut vous aider dans vos démarches pour trouver un courtier hypothécaire. En nous parlant de votre projet, nous vous mettrons gratuitement en relation avec les personnes-ressources adéquates. Vous n’avez qu’à remplir notre formulaire (en quelques minutes seulement) et vous pourrez être mis en contact avec des experts.

Vous voulez être mis en relation avec des professionnels en immobilier et obtenir des soumissions? Contactez-nous au 1 833 203-7768

Recherche par mots clés...



Trouvez votre professionnel immobilier

Remplissez le court formulaire pour trouver le professionnel que vous cherchez

Remplissez ce court formulaire

En soumettant votre projet, vous acceptez les termes du site.


Obtenez 3 mises en relation pour votre recherche de prêt hypothécaire
Joindre un fichier

En soumettant votre projet, vous acceptez les termes du site.

Code fr
Nombre de demandes traitées depuis 60 jours
16821
Nombre d'experts dans notre réseau
2152
Délai moyen de notre réponse
1 heure