Table des matières
Envoyer un courriel à l'auteur

L’assurance invalidité : une protection à ne pas négliger

#Assurances

Dernière mise à jour : 2022-09-20 14:56:38

Nous avons consacré plusieurs articles à l’assurance vie, car nous savons à quel point protéger vos proches de soucis financiers après votre décès peut être une source d’inquiétude. Mais avez-vous déjà pensé à l’impact que pourrait avoir une invalidité sur vos revenus ?

Dans son guide sur l’assurance invalidité, l’ACCAP (Association canadienne des compagnies d’assurances de personnes) indique que près du tiers de la population connaîtra une période d’invalidité d’au moins 3 mois avant l’âge de 65 ans. Partant de ce principe, nul n’est à l’abri d’une invalidité temporaire ou permanente. Il peut donc être intéressant de disposer d’une solution vous permettant de couvrir vos dépenses mensuelles et vos dettes en cas d’accident ou de maladie grave. Voici tout ce qu’il faut savoir à ce sujet pour faire le choix le plus approprié.

Une assurance invalidité, c’est quoi?

L’assurance invalidité, comme son nom l’indique, est une prestation de compensation de l’invalidité. Toutefois, elle n’est pas la seule. Dans ce paragraphe, nous vous apportons les éléments d’informations nécessaires pour comprendre ce qu’est l’invalidité et quelles sont les solutions qui vous protègent contre les implications financières de ce risque.

Percevoir une assurance invalidité pendant sa convalescence

Photo : Pixabay

La compensation de l’invalidité au Québec

Au Québec, les prestations de compensation de l’invalidité peuvent provenir d’assurances collectives ou individuelles, mais également d’institutions gouvernementales selon les situations :

  • La CNESST (Commission des normes, de l’équité, de la santé et sécurité du travail) offre aux travailleurs du Québec une indemnité de remplacement du revenu, en cas d’accident du travail ou de maladie professionnelle, jusqu’au retour en emploi;
  • Les prestations de maladie de l’assurance-emploi du gouvernement du Canada peuvent vous proposer une compensation à hauteur de 55% du revenu habituel, uniquement si votre employeur ne vous offre pas de congés de maladie ou d’assurance invalidité de courte durée;
  • En cas d’invalidité à durée indéterminée, qu’elle soit mentale ou physique, des prestations d’invalidité peuvent être offertes par le Régime de pensions du Canada (RPC).

Et l’assurance salaire, comment ça fonctionne?

Lorsqu’une personne perd la capacité d’accomplir les tâches liées à son emploi courant à cause d’une invalidité, elle n’est plus en mesure de subvenir financièrement à ses besoins.

L’assurance invalidité, aussi appelée assurance salaire, est un produit d’assurance de personnes qui permet de compenser cette perte de revenus, dans la limite d’un plafond ou d’une durée maximale selon les contrats. Après un délai de carence, et sauf exclusion, l’assuré perçoit une rente d’invalidité mensuelle dont le montant représente entre 60% et 85% de son salaire.

Le délai de carence correspond à la période, suivant le début de l’invalidité, pendant laquelle l’assuré ne touche aucune prestation. Selon les polices d’assurance, il peut varier de 1 à 4 mois.

Les exclusions au contrat constituent un autre élément variable selon les assureurs. Les plus répandues concernent le mal de dos, la dépression et le surmenage professionnel. Lisez bien votre contrat avant de vous engager, car certaines compagnies d’assurance peuvent en ajouter bien plus.

Quelle est la définition d’une invalidité?

La définition d’une invalidité implique une incapacité à travailler ou à effectuer les tâches du quotidien, temporairement ou de manière permanente, pour des raisons physiques ou psychologiques.

Il faut savoir que la définition de l’invalidité peut être variable d’une assurance à une autre. La plupart des assureurs vont mesurer votre incapacité en prenant en considération uniquement votre profession habituelle. Mais cette définition n’est souvent applicable que pendant les deux premières années d’invalidité.

Passé ce délai, ce qui sera évalué, c’est votre capacité globale à travailler. Votre situation d’invalidité ne sera pas validée par votre compagnie d’assurance et vous ne continuerez à percevoir votre indemnité que si vous ne pouvez exercer aucun emploi correspondant à votre niveau d’aptitude professionnelle. L’assureur peut aller jusqu’à financer une formation vous permettant de retrouver un emploi.

Exemple : Un chef cuisinier développe une maladie invalidante qui le prive de l’usage de ses mains. Il pourra percevoir la rente d’invalidité prévue par sa police d’assurance pendant les deux premières années puisqu’il ne peut plus exercer ses fonctions de chef. Mais, passé ce délai, il sera considéré qu’il peut tout de même recommencer à travailler sur un autre type de poste, notamment comme professeur dans une école de cuisine.

Tout savoir sur l’assurance invalidité individuelle

Comme pour l’assurance vie, l’assurance invalidité individuelle peut-être complémentaire de l’assurance offerte par votre employeur. En effet, elle présente l’avantage d’être choisie pour répondre à vos besoins particuliers, et non celui d’un collectif. De plus, vous pourrez conserver votre police d’assurance même si vous changez d’emploi.

Quelles sont les différentes assurances invalidité disponibles?

Se protéger des accidents de la vie avec une assurance invalidité

Photo : Pixabay

Au Québec, il existe deux catégories d’assurance invalidité :

  • Une assurance pour invalidité de courte durée dont les contrats couvrent une période maximale de 6 mois;
  • Une assurance pour invalidité de longue durée qui prend le relai lorsque l’assurance de courte durée arrive à son terme dans la limite du plafond fixé au contrat.

Ces assurances peuvent être souscrites sous trois types de contrats :

Le contrat d’assurance invalidité non-garanti ou résiliable

C’est le contrat le moins avantageux pour l’assuré car la garantie n’est pas pérenne. Avec ce type de police d’assurance, l’assureur est entièrement maître du jeu. Il peut modifier le contrat et augmenter les primes à sa guise. Mais surtout, il peut refuser son renouvellement ou l’accepter uniquement sous certaines conditions.

L’assurance à renouvellement garanti

Comme son nom l’indique, avec ce contrat, le renouvellement de votre police d’assurance est obligatoire. Toutefois, votre assureur pourra en modifier les conditions (ex : ajouter des exclusions) et en augmenter la prime. Les révisions sont généralement apportées une fois par année, notamment en considérant les situations suivantes :

  • Perte d’emploi ou changement de métier;
  • Détérioration de l’état de santé,
  • Changement dans le montant du salaire assuré.

L’assurance non résiliable avec garantie de renouvellement

Ce produit, également connu sous le nom d’assurance irrévocable, stipule que l’assureur ne peut ni résilier la police d’assurance ni augmenter le montant des primes pendant toute la durée du contrat. Cela implique que jusqu’à son terme, souvent fixé à l’âge de 65 ans, les prestations garanties resteront en vigueur telles que souscrites, peu importe vos revenus ou votre état de santé. En cas d’invalidité, vous percevrez donc les rentes mensuelles initialement prévues.

Cependant, l’assurance invalidité irrévocable n’est pas offerte à tous et son coût est plus élevé, car les assureurs prennent plus de risque avec ce niveau de protection. Pour ce produit, les compagnies d’assurance priorisent les métiers à haut niveau de salaire et où la stabilité de l’emploi est reconnue.

Comment choisir son assurance invalidité?

Penser à l'assurance invalidité longue durée

Photo : Pixabay

Plusieurs facteurs sont à prendre en considération avant de choisir votre police d’assurance. Voici quelques questions à vous poser et à poser à votre assureur pour être certain de choisir le produit qui correspond le mieux à vos besoins.

Les questions à vous poser avant de choisir une police d’assurance

  • Disposez-vous de ressources financières pour couvrir un délai de carence? Pendant combien de temps?
  • Quel est le montant de vos dépenses mensuelles? Pourriez-vous réduire votre train de vie?
  • Avez-vous des dettes en cours (prêt automobile, prêt hypothécaire, cartes de crédit…)?
  • Quel pourcentage serait nécessaire pour couvrir vos frais mensuels?

Les questions à poser à votre assureur

  • Quelle est la définition de l’invalidité incluse au contrat?
  • Quel pourcentage de votre salaire est garanti?
  • Le délai de carence est-il identique en cas d’accident et en cas de maladie?
  • Est-ce que le contrat prévoit des exclusions (maladies ou accidents non couverts)?

Comparer les barèmes de prix proposés par les différentes compagnies d’assurance

Vous devez magasiner votre assurance santé, comme tout autre produit d’assurance, afin de vous assurer de trouver la police d’assurance qui répondre le mieux à vos besoins, et cela au meilleur prix. Voici quelques critères qui influenceront le montant de votre police d’assurance :

  • Votre âge;
  • Votre activité professionnelle et le salaire à assurer;
  • La durée choisie pour le délai de carence;
  • La durée des prestations;
  • Le type de contrat.

Faire appel à un courtier en assurances peut grandement faciliter vos recherches. Il saura décrypter pour vous toutes les clauses des polices d’assurance.

Faites le point sur votre assurance collective

Si vous avez souscrit une assurance collective par le biais de votre employeur, il est important de vous interroger sur les garanties proposées. Quels types d’assurance à la personne sont inclus ? Avez-vous une assurance invalidité ou seulement une assurance maladie?  Prenez également soin de bien lire votre contrat pour plus de précisions sur l’étendue des couvertures, le délai de carence et sur les éventuelles exclusions.

Vous cherchez une assurance vie?

XpertSource.com peut vous aider dans vos démarches pour trouver un courtier en assurance. En nous parlant de votre projet, nous vous mettrons gratuitement en relation avec les personnes-ressources adéquates. Vous n’avez qu’à remplir notre formulaire (en quelques minutes seulement) et vous pourrez être mis en contact avec des experts.  

Vous voulez être mis en relation avec des professionnels en immobilier et obtenir des soumissions? Contactez-nous au 1 833 203-7768



Trouvez votre professionnel immobilier

Remplissez le court formulaire pour trouver le professionnel que vous cherchez

Remplissez ce court formulaire

En soumettant votre projet, vous acceptez les termes du site.


Trouvez un expert qualifié selon vos besoins - (Recevez 3 soumissions)
Nombre de projets traités
32345
Nombre d'experts dans notre réseau
2545
Délai moyen de notre réponse
1 heure