Envoyer un courriel à l'auteur
Audrey Duquette
Table des matières

Acheter une maison écologique au Québec : ce qu’il faut savoir

Dernière modification: 2021/04/16 | Temps de lecture approximatif 7 mins

L’environnement vous tient à cœur ? Vous tentez constamment de réduire votre empreinte écologique et vous aimeriez que votre maison reflète cet intérêt ? Ou souhaitez-vous simplement connaître une nouvelle alternative en immobilier ? Découvrez les maisons écologiques au Québec.

Encore peu répandues malgré leur apparition sur le marché de l’immobilier il y a plusieurs années, les maisons écologiques deviennent de plus en plus populaires grâce au contexte climatique actuel et à la prolifération d’entrepreneurs qui se spécialisent dans le domaine.

Associant de manière ingénieuse tous les besoins de l’individu à ceux de la planète, celles-ci pourraient faire partie de la solution pour réduire notre empreinte environnementale en engendrant moins d’effets néfastes sur l’environnement que les propriétés conventionnelles.

Qu’est-ce qu’une maison écologique au Québec ?

Maison double en bois

Ce qui distingue une maison écologique d’une maison traditionnelle, c’est avant tout sa conception et sa construction. Pour être plus respectueuse de l’environnement, la maison écologique prend en compte tous les aspects pouvant minimiser son impact sur la planète : la consommation énergétique, les matériaux de construction, l’orientation du soleil, etc.

Le bois est évidemment l’un des matériaux privilégiés dans la composition de ce type de bâtiment. Mais plusieurs autres matériaux de construction, tels que le chanvre, le liège, l’acier recyclé, ainsi que diverses teintures et peinture écologiques sont également utilisés.

La plupart des maisons écologiques au Québec possèdent, au minimum, la certification LEED et/ou Novoclimat pour attester leur haute performance énergétique. Certaines d’entre elles peuvent également être certifiées PassivHaus, ISP (indice solaire passif), neutre en carbone, etc.

Pour obtenir l’une ou l’autre de ces certifications, émises par une tierce partie, les bâtiments doivent se conformer à des normes de constructions supérieures au Code du Bâtiment. Vous êtes ainsi assurés d’acheter une propriété de qualité.

Les maisons écologiques se doivent d’avoir un design unique et précis pour répondre aux normes des certifications et maximiser leur efficacité environnementale et énergétique. Certaines d’entre elles peuvent même devenir autosuffisantes en vous permettant de produire de l’électricité (et même de la nourriture grâce à une serre quatre saisons) !

Panneaux solaires, système géothermique, système de récupération des eaux de pluie et serre intégrée ne sont que quelques-unes des options qui peuvent être ajoutées aux constructions pour les rendre encore plus écoresponsables.

Maison bioclimatique, passive, autonome et nette zéro : quelle est la différence ?

Les maisons écologiques peuvent être distinguées en plusieurs catégories, répondant chacune à des critères particuliers. On parle parfois de maisons « passives », de constructions « bioclimatiques » ou même de maisons « autonomes » et « nettes zéro ».

Voici donc un bref survol de ces différents types d’habitations écologiques pour vous aider à les distinguer.

Maison recouverte d'herbe

La maison bioclimatique au cœur de son environnement

La maison bioclimatique peut être considérée comme la « base » de toute habitation écologique. Elle porte une attention particulière à l’optimisation de ses systèmes, à l’intégration dans son environnement et à l’utilisation des ressources disponibles sur place.

L’orientation des pièces et des divers éléments entourant la maison est un enjeu important pour maximiser le fonctionnement bioclimatique. Certaines pièces seront donc volontairement orientées du côté sud (salon et salle à manger, par exemple) pour bénéficier d’un plus grand apport de lumière.

L’isolation thermique et l’étanchéité sont également des critères majeurs qui permettent à ce type de construction de minimiser les besoins en électricité. L'habitation bioclimatique génère par le fait même très peu de gaz à effet de serre.

La maison passive pour réduire la consommation énergétique

L’organisme Écohabitation définit la maison passive comme « une maison qui utilise peu d’énergie pour demeurer confortable, à longueur d’année. Sa structure permet de maximiser le rayonnement solaire, qui réchauffe les objets, les planchers, les murs, ce qui permet de réduire les besoins de chauffage en hiver. »

La maison passive se base donc sur les principes bioclimatiques, tout en portant une attention particulière aux performances thermiques. Ce type d’habitation doit être confortable en été comme en hiver sans nécessiter une utilisation marquée du chauffage.

Pour obtenir la certification PassivHaus, le bâtiment doit avoir un besoin annuel en chauffage égal ou inférieur à 15 kWh/m2. En comparaison, une maison québécoise qui est considérée comme efficace consommerait plus de 100 kWh/m2 en chauffage annuellement !

Notez qu’une construction peut être considérée comme « passive » sans avoir la certification officielle.

La maison autonome ou nette zéro pour produire de l’énergie

Ces types de maisons écologiques poussent jusqu’à leur paroxysme les principes d’écologie et d’autonomie. En plus d’avoir une faible consommation énergétique, elles ne dépendent pas des services publics pour leur approvisionnement en électricité et, la plupart du temps, en eau.

Contrairement à la maison autonome, qui (comme son nom l’indique) est indépendante des réseaux publiques, la maison nette zéro reste branchée au réseau d’Hydro-Québec pour la consommation électrique. Munie des systèmes appropriés, elle est en mesure de retourner l’énergie qu’elle produit dans le réseau si elle en produit plus qu’elle en consomme. Elle parvient à ce « net zéro » lorsqu’elle produit autant d’électricité qu’elle en consomme.

Sa consommation d’énergie n’est donc pas nulle, mais le bilan de consommation énergétique sur une année l’est !

Pour en savoir plus sur les différentes habitations écologiques, cliquez ici

Icône de maison en feuilles

Quels sont les avantages et les inconvénients d’acheter une habitation écologique ?

Les avantages d’une maison écologique

Elle offre une isolation thermique et sonore supérieure : l’isolation est sans doute l’un des aspects les plus importants lors de la construction d’une maison écologique. Elle permet de diminuer les infiltrations d’air, d’éviter les pertes de chaleur l’hiver et de couper les bruits extérieurs potentiellement dérangeants (le bruit de la tondeuse que le voisin passe toutes les fins de semaine par exemple).

Elle permet la réduction des coûts d’électricité et de chauffage : grâce à son isolation supérieure et à sa position stratégique par rapport au soleil, une habitation écologique homologuée Novoclimat vous permettrait d’économiser 20 % annuellement sur votre facture d’énergie. Cette économie s’élèverait à plus de 80 % dans le cas d’une demeure certifiée PassivHaus !

Elle nécessite peu d’entretien : selon divers entrepreneurs, une construction écologique de qualité nécessite peu d’entretien grâce à un travail de qualité et à une sélection de matériaux nobles et durables. Les coûts d’entretien sont ainsi plus faibles que ceux d’une maison conventionnelle.

Elle permet d’avoir bonne conscience : une maison écologique réduit votre empreinte de carbone et votre impact néfaste sur la planète. Voici donc une excellente raison pour avoir bonne conscience et être fier de votre habitation !

Les inconvénients d’une maison écologique

Elle exige beaucoup de contraintes : pour répondre aux normes des certifications et maximiser son efficacité environnementale et énergétique, l'habitat écologique doit répondre à des exigences précises. Additionnées, les nombreuses caractéristiques (position de la maison et des végétaux par rapport au soleil, type de matériaux, etc.) peuvent être considérées par certains comme trop contraignantes.

Elle peut être difficile à bâtir en ville : avec toutes les contraintes que la construction demande, il est plus compliqué de la bâtir dans une aire urbaine à haute densité, la plupart des terrains disponibles ne correspondant pas aux besoins en orientation, en éclairage, etc. Ainsi, il vaut mieux privilégier les terrains un peu plus éloignés.

Elle est peu disponible sur le marché de la revente : si vous cherchez une maison écologique au Québec, il y a de fortes chances que vous devrez vous la faire construire sur mesure, car peu d’entre elles sont actuellement sur le marché de la revente.

L’écologie en immobilier : combien ça coûte ?

Maison et argent

On peut facilement s'imaginer qu'une maison écologique coûte beaucoup plus cher qu’une maison traditionnelle. Mais est-ce vraiment le cas ?

Sans être nettement plus dispendieuses que les propriétés classiques, les habitations écologiques détenant les mentions LEED ou Novoclimat coûteraient en moyenne 5 % de plus que leurs consœurs. Mais bien qu’elles nécessitent un investissement un peu plus élevé au départ, elles sont largement plus rentables à long terme !

Évidemment, le prix d’achat de la maison augmente lorsque diverses options, notamment des panneaux solaires, sont ajoutées. Celles ayant pour but d’atteindre le « net zéro » nécessiteront donc un investissement plus important. Mais avant de vous laisser décourager, considérez qu’il s’agit d’un investissement à la fois pour la planète et votre portefeuille.

En effet, l’argent investi dans une propriété écologique vous permettra d’obtenir un retour d’investissement en vous faisant économiser une bonne partie des coûts habituellement liés à l’électricité (sans même avoir à installer des panneaux solaires ou tout autre système de création d’électricité). Selon la compagnie UrbanÉco, votre investissement pourrait également vous permettre d’avoir une valeur ajoutée de 5 à 15 % lors de la revente de votre maison.

Quelques entrepreneurs de maisons écologiques au Québec

Devenir propriétaire d’un habitat écologique vous intéresse ? Voici quelques compagnies spécialisées dans le marché de la maison écologique au Québec qui peuvent vous aider à concrétiser votre rêve.

  • Eco-HD est un entrepreneur général spécialisé en structure de bois massif. Il est également un consultant pour la conception de maisons écologiques et détient le record canadien d’étanchéité.
  • UrbanÉco se spécialise dans la conception et la construction de maisons écologiques sur mesure. Il offre un service clé en main ou à tâches partagées, pour les bricoleurs qui veulent s’investir dans la construction de leur maison.  
  • Belvedair regroupe tous les experts en écoconstruction pour vous permettre de bâtir une maison écologique qui correspond à vos valeurs.

Vous souhaitez construire une habitation écologique ? Consultez cet article pour connaître les informations importantes à ce sujet.

Vous souhaitez faire des actions concrètes pour améliorer l’environnement, mais ne prévoyez pas acheter une nouvelle maison bientôt ? Sachez qu’il est possible de rendre votre demeure plus écologique à l’aide de quelques rénovations judicieusement choisies.

Vous cherchez des experts en immobilier pour votre projet de maison écologique?

XpertSource.com peut vous aider dans vos démarches pour trouver un  expert en immobilier. En nous parlant de votre projet, nous vous mettrons gratuitement en relation avec les personnes-ressources adéquates. Vous n’avez qu’à remplir notre formulaire (en quelques minutes seulement) et vous pourrez être mis en contact avec des experts.

Vous voulez être mis en relation avec des professionnels en immobilier et obtenir des soumissions? Contactez-nous au 1 833 203-7768

Recherche par mots clés...



Trouvez votre professionnel immobilier

Remplissez le court formulaire pour trouver le professionnel que vous cherchez

Remplissez ce court formulaire

En soumettant votre projet, vous acceptez les termes du site.


Obtenez 3 mises en relation pour votre projet en immobilier
Joindre un fichier

En soumettant votre projet, vous acceptez les termes du site.

Nombre de demandes traitées depuis 60 jours
9010
Nombre d'experts dans notre réseau
1810
Délai moyen de notre réponse
1 heure