Table des matières
Envoyer un courriel à l'auteur
Katarina Lacoste
Katarina Lacoste

Acheter une fermette : quoi considérer ?

#Acheter un bien immobilier

Dernière mise à jour : 2022-06-17 13:37:47

Depuis quelques années, les gens sortent de plus en plus des grands centres urbains et affluents tranquillement vers la campagne. À la recherche de liberté, d’espaces verts et de simplicité, plusieurs aspirent à changer de mode de vie.

Pour certains, faire l’acquisition d’une fermette peut sembler être un projet idyllique. Un retour aux sources, l’harmonie avec la nature, se nourrir de son jardin, cultiver biologiquement, être autosuffisant… Voilà l’image romancée que plusieurs se font de la vie sur une fermette. Cependant, ce type de projet en est un d’envergure qui, bien que gratifiant, n’est pas de tout repos.

Voyons ce que vous devez considérer avant de vous lancer dans le projet d’acquisition d’une fermette.

Une fermette : qu’est-ce que c’est ?

Une fermette est une petite ferme communément nommée ferme d’agrément. Sur ce type de propriété, usuellement de moins de 50 acres, le propriétaire peut tirer profit de sa terre, mais, en règle générale, il n’y conduira pas d’exploitation agricole d’envergure. En effet, les activités d’une fermette sont habituellement conduites à des fins personnelles et non commerciales.

Cependant, même si les fermettes ne sont pas utilisées à des fins commerciales, comme le sont les fermes de culture, les propriétaires ont le pouvoir d’exploiter leur terre et d’en tirer un mince profit. Toutefois, celui-ci n’est pas voué à devenir une source de revenus majeure.

Si vous désirez plutôt réaliser des profits considérables et en faire votre première et unique source de revenus, vous devriez plutôt considérer de vous lancer dans le domaine de l’agriculture en faisant l’acquisition d’une petite ferme. En effet, en étant propriétaire d’une fermette, vous ne pourrez pas tirer profit des diverses subventions agricoles, ou encore des allégements fiscaux destinés aux agriculteurs.

Définissez votre projet de fermette

Définissez votre projet

Même si vos objectifs sont simples (vous désirez exploiter votre ferme simplement pour nourrir votre famille à moindres coûts), vous devez être conscient de l’implication de temps et d’argent, ainsi que de l’instabilité concernant ce type de projet.

Avant toute chose, vous devez déterminer vos buts à court et à long terme. En procédant de cette façon, vous serez en mesure de préciser vos besoins en lien avec les caractéristiques de la propriété recherchée, la demande de financement que vous aurez à effectuer, ainsi que les ressources qui vous seront nécessaires. Il va sans dire qu’il y a plusieurs façons d’exploiter les terres de sa ferme d’agrément. Explorons brièvement celles-ci :

  • Élevage d’abeilles à miel (apiculture) ;
  • Élevage limité d’animaux (poules, chèvres, canards, etc.) ;
  • Culture de légumes biologiques ;
  • Culture de baies ;
  • Culture de fleurs ;
  • Culture d’herbes et de plantes pour la fabrication d’huiles essentielles, etc.

N’oubliez pas que le type de projet que vous envisagez de développer sera un critère décisif dans le choix de votre propriété. Afin de vous aider à préciser votre projet, posez-vous les questions suivantes :

  • Quel est votre budget ?
  • De quelle façon désirez-vous tirer profit de votre propriété ?
  • Avez-vous de l’expérience dans un domaine agricole ou artisanal ?
  • Combien de temps êtes-vous en mesure de consacrer à votre fermette quotidiennement ?

Le financement de votre ferme d’agrément

Comme tout bien immobilier, plusieurs facteurs peuvent influencer le prix de vente d’une fermette. Ces facteurs sont, entre autres :

  • La localisation (les prix varient d’une région à l’autre) ;
  • La superficie du terrain (de règle générale, la superficie d’une fermette est inférieure à 50 acres) ;
  • La valeur du bâtiment résidentiel ;
  • Les autres installations du terrain (garage, étable, etc.) ;
  • La qualité du sol (qui peut grandement influencer le type de projet qu’il vous sera possible d’entreprendre), etc.

L'obtention d'un prêt hypothécaire : quel choisir ?

Obtenir un prêt hypothécaire

Il peut être plutôt difficile de trouver de l’information précise quant au financement d’une fermette, puisque c’est une zone qui peut sembler un peu grise. En effet, plusieurs pensent qu’il faut obtenir un prêt hypothécaire agricole. Cependant, puisqu’une fermette n’est pas considérée comme une exploitation agricole, ce n’est pas le cas. Voici donc les deux options les plus populaires lorsqu’il en vient au financement d’une ferme d’agrément.

Premièrement, vous pourriez simplement choisir un prêt hypothécaire résidentiel. Ce type de prêt peut être une bonne option pour vous, si vous vous lancez dans ce projet avec une idée plutôt floue de ce que vous désirez effectuer comme activité sur votre ferme. Vous désirez développer votre opération tranquillement, essayer plusieurs projets, voir ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas…

Autrement, vous pourriez plutôt opter pour un prêt hypothécaire commercial. En effet, si vous avez une idée précise de l’orientation que vous désirez prodiguer à votre fermette, ainsi que vos buts à court et à long terme, le prêt commercial pourrait être idéal pour vous. En vue de l’approbation de votre prêt, vous devrez présenter un plan d’affaires à votre prêteur hypothécaire. Veuillez noter, cependant, qu’en raison de la nature instable des activités conduites sur les fermettes, les prêteurs hypothécaires sont habituellement plus réticents à accorder des prêts pour des projets dits agricoles.

La mise de fonds

La mise de fonds que vous devez débourser pour obtenir un prêt hypothécaire pour votre fermette est, dans la majorité des cas, plus élevée que celle qu’il faut débourser pour un bien immobilier classique. En effet, les prêteurs hypothécaires requièrent généralement 25 % du prix d’achat.

Puisque ceux-ci considèrent qu’une grande partie de vos revenus (ceux de la ferme et ceux de votre emploi premier) sera investie dans les activités de votre fermette, il est plus risqué pour eux de vous accorder un prêt. C’est pour cette raison qu’il est non seulement plus difficile de trouver un prêteur hypothécaire pour ce type de projet, mais que la mise de fonds requise est également plus élevée.

Le fonds de roulement

Il est conseillé, lors de l’achat d’une fermette, que le propriétaire possède un fonds de roulement d’au moins 15 000 $. Un fonds de roulement, c’est un coussin financier utilisé lors de situations inattendues. En d’autres mots, c’est une façon pour le propriétaire de s’assurer qu’il sera en mesure d’effectuer ses payements hypothécaires et de s’occuper de sa propriété en cas d’imprévu, et ce, sans recourir à un emprunt.

La fermette : un investissement considérable

Souscrivez à une assurance pour fermette

Trouver une compagnie et une couverture d’assurance pour sa fermette est un processus plus complexe que celui d’assurer son bien immobilier classique. En effet, vous aurez vraisemblablement plus de difficulté à trouver une compagnie d’assurance, puisque plusieurs d’entre elles n’assurent pas ce type de propriété ou n’ont pas assez de connaissances dans le domaine pour bien le faire.

Cependant, lorsque vous trouverez la compagnie d’assurance qui prendra votre dossier en charge, elle sera en mesure de vous offrir une couverture personnalisée en fonction de vos besoins uniques. De règle générale, celle-ci couvrira votre résidence, vos biens personnels, les divers bâtiments situés sur votre propriété, votre machinerie et vos équipements, vos animaux, vos revenus, ainsi que votre responsabilité civile. Ce type de couverture d’assurance est idéal pour votre fermette.

Vous désirez plutôt vous lancer dans l’exploitation agricole en faisant l’acquisition d’une ferme ? Consultez notre article Acheter une propriété en zone agricole : ce qu’il faut savoir.

Vous avez un projet d'achat en immobilier ?

XpertSource.com peut vous aider dans vos démarches pour trouver un expert en immobilier. En nous parlant de votre projet, nous vous mettrons gratuitement en relation avec les personnes-ressources adéquates. Vous n’avez qu’à remplir notre formulaire (en quelques minutes seulement) et vous pourrez être mis en contact avec des experts.

Vous voulez être mis en relation avec des professionnels en immobilier et obtenir des soumissions? Contactez-nous au 1 833 203-7768



Trouvez votre professionnel immobilier

Remplissez le court formulaire pour trouver le professionnel que vous cherchez

Remplissez ce court formulaire

En soumettant votre projet, vous acceptez les termes du site.


Trouvez le professionnel spécialisé dont vous avez besoin - C'est gratuit et simple!
Joindre un fichier

En soumettant votre projet, vous acceptez les termes du site.

Nombre de projets traités
27121
Nombre d'experts dans notre réseau
2443
Délai moyen de notre réponse
1 heure