Logo XpertSource
10 mars 2023reading time icon7 min

Tout savoir sur les résidences privées pour ainés

post image
Katarina LacosteKatarina Lacoste
home iconBlogueCourtier immobilier
Tout savoir sur les résidences privées pour ainés
Facebook iconInstagram iconlinkedIn icon

En vieillissant, il est tout à fait normal que nos besoins et nos habitudes changent. Pour plusieurs, la responsabilité d’être propriétaire et de s’occuper des diverses besognes de la maison et du terrain devient trop exigeante.

C’est pour cette raison que plusieurs personnes choisissent de déménager dans un endroit dans lequel ils auront moins de responsabilités et plus d’aide à leur disposition, comme une RPA.

Sans plus attendre, apprenons-en davantage sur le sujet.

Une RPA : qu’est-ce que c’est ?

Centre d’hébergement de soins de longue durée (CHSLD), ressources intermédiaires (RI), complexes pour personnes retraitées… Les options d’habitation pour les ainés sont nombreuses et diversifiées. Au Québec, l’une des options qui gagnent rapidement en popularité, c’est la résidence privée pour ainés (RPA). Bien simplement, les RPA sont des habitations offrant divers services à leurs résidents de 65 ans et plus.

Qu'est-ce qu'une RPA

Devenir RPA : quelle certification ?

Pour qu’une habitation pour ainés puisse être désignée comme résidence privée pour ainés, elle doit détenir une certification délivrée par le Ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS). En effet, cette certification atteste que la résidence respecte l’ensemble des règles de santé et de sécurité visant les locataires. Lorsqu’une résidence obtient cette certification, elle est alors automatiquement inscrite sur le registre des RPA.

Choisir sa RPA : quoi considérer ?

Vous commencez tranquille à effectuer la recherche d’une RPA ? Il va sans dire que choisir une résidence n’est pas un processus de tout repos. En effet, il est important de trouver l’endroit parfait pour vous. Vous devez prendre le temps de soigneusement réfléchir à vos besoins, ainsi que de bien comprendre les services offerts par les résidences convoitées. Voyons quelques éléments que vous devez prendre en considération.

1. Déterminez votre budget

Selon une étude conduite par la SCHL en 2021, le loyer moyen d’une RPA sans service s’élève à près de 2 000 $. Pour un appartement avec services, ce prix peut atteindre près de 3 600 $. Votre budget jouera donc un grand rôle dans votre prise de décision.

En effet, le prix du loyer mensuel d’une RPA est, entre autres, déterminé par les services offerts et choisis par le locataire. Le nombre et les types de services sélectionnés auront donc un impact direct sur le prix de votre loyer mensuel.

Quels sont vos besoins ?

2. Déterminez vos besoins

Dans tous les cas, vous devez également trouver une RPA qui correspond à vos besoins grandissants. Lorsque vous choisissez une RPA, c’est dans l’optique d’y habiter le plus longtemps possible. Vous ne souhaitez certainement pas avoir à redéménager dans deux ans.

Mais quoi considérer afin de déterminer vos besoins ? Vous devrez, entre autres, évaluer votre capacité à effectuer vos activités quotidiennes, vos habiletés à communiquer, vos facultés mentales, ainsi que vos aptitudes à accomplir de simples tâches. Lorsque vous aurez porté un regard plus exhaustif sur ces facteurs, vous serez davantage en mesure de déterminer quels types de services vous avez de besoin. La plupart des RPA offrent des services tels que :

  • La préparation des repas ;
  • L’entretien ménager ;
  • La buanderie ;
  • L’assistance pour l’habillement ;
  • L’assistance pour la prise de médicaments ;
  • L’organisation de loisirs et d’activités ;
  • Les soins médicaux.

Les RPA : leurs catégories distinctes

Saviez-vous que les RPA sont classées selon les services offerts à leurs résidents ? En effet, elles sont divisées en catégories distinctes. Voyons-les.

  1. La RPA de catégorie 1, c’est un organisme à but non lucratif qui offre au moins deux services de base.
  2. La RPA de catégorie 2, c’est une entreprise privée qui offre au moins deux services de base.
  3. La RPA de catégorie 3, c’est une résidence qui offre au moins un service de base, ainsi que des soins infirmiers ou un service d’assistance personnelle.
  4. La RPA de catégorie 4, c’est une résidence qui offre au moins un service de base, ainsi que des soins infirmiers et un service d’assistance personnelle.

Maintenant que vous en connaissez davantage sur les distinctions, il est important de noter que les RPA de catégorie 1 et 2 accueillent des retraités en pleine possession de leurs moyens. Les RPA de catégories 3 et 4 accueillent plutôt des personnes ayant besoin d’aide au quotidien. Dans tous les cas, les RPA ne sont pas équipés pour loger les personnes nécessitant plus de 1,5 heure de soin quotidiennement.

Petite ou grande résidence : quelle est votre préférence ?

3. Faites votre choix entre une petite et une grande résidence

Il vous faudra également choisir entre vous installer dans une petite ou une grande résidence. Bien entendu, ce choix est bien personnel à vos besoins et à vos préférences.

Dans un premier cas, comme l’indique bien son nom, la petite résidence est une habitation de taille réduite, parfois avec aussi peu que 10 unités. Dans ce sens, la proximité entre les locataires contribue à la création d’une ambiance familiale.

La grande résidence, c’est plutôt un vaste complexe immobilier qui peut héberger plus d’une centaine de locataires. Avec ses nombreux services et installations, les résidents ont souvent l’impression d’habiter dans un petit village.

4. Visitez les RPA convoitées

Après avoir sélectionné quelques résidences qui vous intéressent, il est fortement conseillé d’aller les visiter. En effet, il est bien important que vous puissiez les voir en vrai, cela vous aidera à prendre la bonne décision. Lors de la visite, ne soyez pas gêné de poser de nombreuses questions aux résidents actuels ou aux employés. Dans tous les cas, vous devriez tenter d’obtenir plus d’information sur :

  • La qualité des repas ;
  • L’aide personnelle ;
  • Les soins infirmiers ;
  • Les loisirs ;
  • La sécurité ;
  • La propreté des lieux ;
  • La courtoisie et la disponibilité du personnel, etc.

Les RPA : la signature d’un bail

Il est important de savoir que les logements en RPA sont offerts en location. Les résidents doivent donc signer un bail.

Le bail pour les résidences privées pour ainés est comme tout bail d’immeuble locatif, c’est-à-dire que celui-ci doit respecter les normes mises en place par le Tribunal administratif du logement (TAL).

Vous envisagez de vendre votre maison afin d'aménager dans un RPA ?

XpertSource.com peut vous aider dans vos démarches pour trouver un  courtier immobilier. En nous parlant de votre projet, nous vous mettrons gratuitement en relation avec les personnes-ressources adéquates. Vous n’avez qu’à remplir notre formulaire (en quelques minutes seulement) et vous pourrez être mis en contact avec des experts.

Vous voulez être mis en relation avec des professionnels en immobilier et obtenir des soumissions? Contactez-nous au 1 833 203-7768

Obtenez 3 soumissions gratuites pour votre projet

Commencez dès maintenant !

Infolettre

Abonnez-vous à notre infolettre pour recevoir les dernières informations et offres

Guide gratuit

Téléchargez le guide "ACHETER VOTRE FUTURE PROPRIÉTÉ"

Découvrez des conseils essentiels et des stratégies pratiques avec notre guide complet ' acheter votre future propriété ' .

Télécharger gratuitement
section image

Vous voulez parler à un courtier immobilier ?

Nous pouvons vous mettre en contact avec trois de nos experts accrédités