Table des matières
Envoyer un courriel à l'auteur
Elisabeth Mézino
Elisabeth Mézino

Comment améliorer la qualité de l’air dans sa maison?

#Astuces et décoration

Dernière mise à jour : 2022-06-10 08:44:15

Depuis quelques années, les gens sont globalement plus soucieux de leur santé et de l’environnement. Nous faisons attention aux produits que nous mangeons, à la qualité de l’eau, à la pollution extérieure. Mais qu’en est-il de l’air que nous respirons à l’intérieur de nos maisons?

Nous vous invitons à découvrir quels sont les facteurs qui peuvent affecter la qualité de l’air dans votre logement et quelles sont les solutions pour y remédier.

Mauvaise qualité de l’air : quelles sont les causes possibles?

Quand on pense à une mauvaise qualité de l’air, on se soucie principalement de la pollution extérieure. Mais c’est un tort ! Voici quelques facteurs qui peuvent affecter la qualité de l’air dans votre maison.

L’humidité

Eh oui, en favorisant le développement des moisissures et à la prolifération des acariens et des bactéries, l’humidité contribue à une mauvaise qualité de l’air intérieur.

Il est donc important de réduire au maximum le taux d’humidité de votre maison. Pour cela, vous pouvez notamment :

  • Aérer les pièces humides (cuisine, salle de bain et buanderie) après chaque utilisation;
  • Éviter d’étendre du linge mouillé à l’intérieur.

Les composés organiques volatils (COV)

Les composés organiques volatils se retrouvent dans l’air sous forme gazeuse. Ce sont des gaz à effets de serre contenant du carbone. Ils sont à la fois nocifs pour l’environnement et pour la santé. Il faut être prudent car ils peuvent se propager plus ou moins loin.

Parmi les sources de COV, on retrouve notamment :

  • Les gaz d’échappement;
  • La fumée de cigarette;
  • Les autres sources de combustion (chandelles, encens, gazinière, poêle à bois…);
  • Les parfums d’ambiance;
  • Certains produits domestiques;

Ces substances comme le butane, le propane, l’éthanol, l’acétone, le xylène, les éthers de glycol, etc., sont également très présentes dans les matériaux de construction et les produits textiles.

La pollution a un impact sur la qualité de l'air dans nos maisons

Photo : Pexels

Le radon domiciliaire

Le radon est un gaz radioactif provenant de l’uranium présent dans la croûte terrestre. En extérieur, sa dilution rapide dans l’air neutralise les risques pour la santé.

Toutefois, ce gaz incolore et inodore peut s’infiltrer dans les habitations, notamment à travers les fondations. Il s’accumule surtout dans les pièces les plus en contact avec le sol et peu ventilées, comme un sous-sol.

À forte concentration, le radon représente un risque pour la santé. Au Québec, il est responsable de 10 à 16% des cancers du poumon (soit 1 000 décès par an).

Santé Canada recommande donc de prendre des mesures correctives dès lors que la concentration domiciliaire annuelle de radon dépasse les 200 Bq/m³. Celle-ci peut être mesurée par vos soins ou par un professionnel à l’aide d’un appareil appelé dosimètre.

La pollution extérieure

La pollution atmosphérique, bien qu’ayant diminué au Canada ces deux dernières décennies, joue également un rôle sur la qualité de l’air présent dans une habitation.

Parmi les polluants atmosphériques, on retrouve :

  • Le smog;
  • L'ozone;
  • Les oxydes de soufre;
  • Les oxydes d'azote;
  • La matière particulaire (PM);
  • Les composés organiques volatils (COV);
  • Les hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP).

Pour en savoir plus sur le niveau de pollution dans votre secteur de résidence, vous pouvez consulter l’indice de la qualité de l’air. Cet outil disponible en ligne sur le site du ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques est mis à jour toutes les heures pour plusieurs régions du Québec.

Respirer de l'air de bonne qualité

Photo : Pexels

Nos 4 conseils pour assainir l’air de votre maison

Une mauvaise qualité de l’air intérieur n’est pas nécessairement une fatalité. En identifiant la cause du problème et en appliquant ces quelques conseils, vous pourrez jouir d’un environnement plus sain.

Pensez à aérer

Il est important d’ouvrir les fenêtres de chaque pièce de sa maison au moins pendant 15 minutes tous les jours (sauf pendant les périodes de smog ou en cas de forte humidité de l’air extérieur). Faites-le idéalement tôt le matin ou dans la nuit. C’est à ces moments que le niveau de polluants atmosphériques est au plus bas.

L’utilisation d’un échangeur d’air est également une bonne solution, à condition de l’entretenir correctement et régulièrement.

Choisir de bons matériaux

Si vous prévoyez de profiter de l’été pour effectuer des travaux de rénovation, veillez à choisir des matériaux et produits à faibles teneurs en composés organiques volatils. Vous pouvez pour cela vous appuyer sur la certification ÉcoLogo qui évalue, entre autres choses, l’émission de COV.

Soyez également vigilant dans la phase de démolition ! Faites attention aux poussières générées et travaillez à l'extérieur à chaque fois que cette solution est possible. À défaut, pensez à aérer la pièce au maximum.

Orchidée en bocal pour assainir l'air de sa maison

Photo : Pexels

Faites le ménage régulièrement

Votre allié : le filtre Hepa (haute efficacité pour les particules fines de l’air). Grâce à lui, vous pourrez éliminer poussières, allergènes et autres particules polluantes.

Une autre astuce, c’est de nettoyer les surfaces avec un linge humide. De cette manière, vous éviterez de faire voler la poussière et de trop en respirer.

Méfiez-vous des produits ménagers qui peuvent contenir des substances nocives. Là encore, la certification ÉcoLogo sera bien utile. De plus, il existe de nombreuses solutions naturelles pour entretenir sa maison.

Disposez des plantes dans votre maison

Certaines plantes sont particulièrement réputées pour purifier l’air intérieur. Il ne s’agit pas d’un remède miracle contre la pollution, bien évidemment. Toutefois, les plantes ont le pouvoir d’absorber une quantité d’agents polluants.

Voici quelques idées de plantes à faire pousser à l’intérieur de votre maison :

  • L’aloe vera;
  • Le ficus;
  • Les palmiers nains;
  • L’orchidée;
  • Le chrysanthème.

L’air de votre maison est-il de bonne qualité?

Rhume, asthme, problème de peau, maux de tête, fatigue et difficulté à se concentrer sont autant de signes qui, s’ils sont trop répétitifs, doivent vous amener à vous interroger sur la qualité de votre air intérieur. Surtout si ces symptômes disparaissent une fois à l’extérieur.

Vous avez besoin d'aide pour votre projet immobilier?

XpertSource.com peut vous aider dans vos démarches pour trouver un  courtier immobilier. En nous parlant de votre projet, nous vous mettrons gratuitement en relation avec les personnes-ressources adéquates. Vous n’avez qu’à remplir notre formulaire (en quelques minutes seulement) et vous pourrez être mis en contact avec des experts.

Vous voulez être mis en relation avec des professionnels en immobilier et obtenir des soumissions? Contactez-nous au 1 833 203-7768



Trouvez votre professionnel immobilier

Remplissez le court formulaire pour trouver le professionnel que vous cherchez

Remplissez ce court formulaire

En soumettant votre projet, vous acceptez les termes du site.


Trouvez le professionnel spécialisé dont vous avez besoin - C'est gratuit et simple!
Joindre un fichier

En soumettant votre projet, vous acceptez les termes du site.

Nombre de projets traités
27123
Nombre d'experts dans notre réseau
2443
Délai moyen de notre réponse
1 heure