Envoyer un courriel à l'auteur
Audrey Duquette
Table des matières

6 questions à poser à votre courtier hypothécaire avant de choisir votre prêt

Dernière modification: 2020/10/03 | Temps de lecture approximatif 4 mins

Le choix d’un prêt hypothécaire est l’une des étapes les plus importantes dans un processus d’achat en immobilier. Il déterminera avec quelle institution financière et sous quelles conditions vous pourrez acheter votre propriété de rêve.

Parce que votre contrat hypothécaire vous engage sur plusieurs années, n’hésitez pas à poser des questions à votre courtier hypothécaire pour vous assurer de comprendre tout ce que le prêt implique. Les services d’un courtier ne vous coûtent rien, car il est rémunéré par les établissements financiers. Alors pourquoi se passer de ses précieux conseils ?

Voici donc 6 questions essentielles que vous devriez poser à votre courtier hypothécaire pour vous assurer d’avoir la situation bien en main.

Les questions à poser à un courtier hypothécaire

1. Comment puis-je obtenir une préapprobation hypothécaire ?

Graphiques

Pour débuter votre projet d’achat du bon pied, pensez à obtenir une préautorisation hypothécaire. Celle-ci consiste à trouver quelles banques sont prêtes à vous appuyer dans votre processus d’achat et à déterminer quel montant d’hypothèque pourrait vous être accordé. La préapprobation hypothécaire vous permet de définir un objectif financier clair pour votre recherche de propriété.

Votre courtier hypothécaire est l’expert idéal pour magasiner cette préapprobation hypothécaire à votre place. Non seulement il permet de vous sauver du temps, mais il vous permet également de ne pas entacher votre dossier de crédit dans le cas où vous obtiendriez un refus.

En effet, votre courtier ne communiquera que les informations bancaires nécessaires à l’obtention d’un prêt. Il ne dévoilera jamais votre identité. Votre dossier de crédit ne pourra donc pas être affecté en cas de refus.

Notez qu’obtenir une préautorisation hypothécaire ne signifie pas que votre dossier est définitivement accepté. Plusieurs facteurs peuvent être pris en considération par la suite pour confirmer ou infirmer la décision du prêteur.

Pour tout savoir sur la préapprobation hypothécaire, consultez cet article.

2. Taux fixe ou taux variable : quel type de prêt hypothécaire convient le mieux à ma situation ?

Choisir une hypothèque à taux fixe ou à taux variable peut avoir une incidence importante sur vos paiements à long terme. Alors qu’un taux fixe ne variera pas pour toute la durée du terme hypothécaire, un taux variable peut changer de manière plus ou moins importante en fonction des conditions du marché.

Si vous avez des doutes quant au type d’hypothèque que vous devriez choisir, consultez votre courtier. Bien qu’il ne puisse pas prévoir avec certitude les fluctuations du marché, il est en mesure de vous renseigner sur les données économiques en cours pour vous aider à prendre une décision. Il peut également vous suggérer la meilleure option pour vous, en fonction de votre tolérance au risque.

3. Existe-t-il des frais supplémentaires liés au prêt hypothécaire ?

Ordinateur, calepin et café

Savez-vous qu’il existe de nombreux frais associés à la demande et à l’approbation d’un prêt hypothécaire ? Peut-être pas, mais votre courtier, lui, le sait ! Pour éviter les surprises et déterminer un budget en conséquence, demander à votre courtier hypothécaire les différents frais qu’il vous faudra payer.

Voici quelques frais que vous devez prendre en considération lors d’une demande de prêt hypothécaire :

  • Frais d’évaluation ;
  • Frais de notaire ;
  • Frais pour l’étude du dossier de crédit ;
  • Frais légaux et administratifs (d’enregistrement ou de transfert de terrain, par exemple) ;
  • Etc.

4. Mon hypothèque est-elle subsidiaire ou conventionnelle ?

Il existe de nombreux types d’hypothèques au Québec. Qu’elle soit ouverte, fermée, conventionnelle ou subsidiaire, l’hypothèque que vous choisirez implique des modalités diverses qu’il vous faut à tout prix connaître et comprendre avant de vous engager.

Alors que l’hypothèque traditionnelle prévoit un montant hypothécaire identique à celui de l’emprunt, l’hypothèque subsidiaire permet d’enregistrer un montant plus élevé que celui du prêt initial. Cela permet à l’emprunteur d’avoir à sa disposition des fonds supplémentaires pour des emprunts futurs auprès du même créancier.  

Votre courtier hypothécaire est l’une des personnes-ressources qui peuvent vous aider à faire la distinction entre ces différentes hypothèques et leurs conditions. Il vous conseillera également sur le type d’hypothèque qui convient le mieux à votre situation financière.

L’hypothèque que vous choisirez influencera également la forme que prendra l’acte hypothécaire que vous devrez signer.

5. Quelles seront les pénalités si je romps mon contrat hypothécaire avant la fin de son terme ?

Compter son argent

Il est peu probable que vous prévoyiez résilier votre contrat avant la fin de sa durée au moment où vous choisissez votre hypothèque. Toutefois, il est impossible de prévoir le futur et les conséquences qu’il pourrait avoir sur votre plan hypothécaire. Il vaut donc mieux être prudent et demander tout de suite les pénalités que vous aurez si une telle situation devait se produire.

Comme vous le confirmera votre courtier, résilier votre contrat risque de vous coûter cher. Votre créancier peut vous imposer des frais de résiliation allant jusqu’à plusieurs milliers de dollars !

Le montant de la pénalité qui sera demandée repose sur plusieurs facteurs, dont :

  • Le nombre de mois restant avant la fin de votre terme ;
  • Les taux d’intérêt en vigueur ;
  • La méthode utilisée par votre prêteur pour calculer les pénalités.

6. Y a-t-il des pénalités de remboursement anticipé ?

Comme dans le cas de la question précédente, il vaut mieux vous assurer de connaître exactement ce qui pourrait arriver dans une telle situation, et ce, même si vous n’avez pas prévu rembourser votre hypothèque plus rapidement.

Votre prêteur peut en effet vous imposer des frais de pénalité si vous payez un montant plus élevé que prévu et que vous remboursez votre prêt hypothécaire plus tôt. Cette pénalité financière a pour but de compenser l’argent des intérêts qu’il aura perdu.

Informez-vous alors sur les pénalités de prépaiement convenues avec votre institution financière (le montant de la pénalité et les conditions qui y sont associés). Vous pourrez alors choisir de rembourser votre prêt plus vite ou au rythme convenu en toute connaissance de cause.

Notez par ailleurs qu’une hypothèque ouverte ne cause pas de pénalité en cas de paiements anticipés.

Vous cherchez un courtier hypothécaire ?

XpertSource.com peut vous aider dans vos démarches pour trouver un courtier hypothécaire. En nous parlant de votre projet, nous vous mettrons gratuitement en relation avec les personnes-ressources adéquates. Vous n’avez qu’à remplir notre formulaire (en quelques minutes seulement) et vous pourrez être mis en contact avec des experts. 

Vous voulez être mis en relation avec des professionnels en immobilier et obtenir des soumissions? Contactez-nous au 1 833 203-7768



Trouvez votre professionnel immobilier

Remplissez le court formulaire pour trouver le professionnel que vous cherchez

Remplissez ce court formulaire

En soumettant votre projet, vous acceptez les termes du site.


Obtenez 3 mises en relation pour votre recherche de courtiers hypothécaires
Joindre un fichier

En soumettant votre projet, vous acceptez les termes du site.

Nombre de demandes traitées depuis 60 jours
6042
Nombre d'experts dans notre réseau
1552
Délai moyen de notre réponse
1 heure